MARTHE ET MARIE

Plan d'anéantissement du pentecôtisme

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Plan d'anéantissement du pentecôtisme

Message par Joss le Lun 18 Fév 2008 - 20:19

Mespheber a écrit:Non, je pose de simples questions. De quoi en Palestine et en Irak? Il y a là un raccourci qui me dérange...

Mais je te l'ai déjà dit et répété et je te le rerépépète pascontent "L''axe du bien" néo-cons fondamentaliste chrétien (pentecotistes et Cie), appelés aussi "sionnistes chrétiens" subventionnent depuis Carter l'implantation des colonies juives et la guerre en Palestine pour chasser les ennemis d'Israël, pour que JESUS REVIENNE, comme ils pensent le comprendre d'après leur lecture FONDAMENTALISTE de la bible

L'IRAK et le LIBAN, ennemis d'Israël, font partie de ce plan. C'est pourquoi ils envoient des missionnaires dans toute la région pour convertir musulmans et juifs

Le pire, c'est que d'après leur lecture FONDAMENTALISTE de la bible, avant que JESUS REVIENNE, les juifs d'Israël seront exterminés à part ceux qui se seront convertis

......un vrai marché de dupes entre Isaël et eux

Lis mon blog ! :mur: Tu ne connais RIEN à ce dossier bah
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10510
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plan d'anéantissement du pentecôtisme

Message par Invité le Lun 18 Fév 2008 - 21:14

Pas besoin de lire ton blog: ce forum est suffisant. J'espérais juste quelque chose de neuf par rapport à ces théories de complots où il ne manque que Mulder, Scully et l'homme à la cigarette. Comme si l'absence de ce groupuscule religieux suffirait à arrêter le conflit palestinien ou empêcherait les USA de vouloir conquérir l'Asie Mineure, l'Afrique et le Proche Orient. Ce plan, ils l'ont développé depuisau moins les années 50. La religion est juste l'opium dont ils se servent pour obtenir la ferveur des foules. Crois-moi, j'en sais bien plus que tu ne le penses. Vous vous gourrez juste de cible et pareil au taureau dans l'arène, vous vous précipiter sur la moindre cape rouge qu'on vous tend, à la merci du picador...

Que dire de plus? Olé! cheers
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Plan d'anéantissement du pentecôtisme

Message par christianc le Mar 19 Fév 2008 - 8:37

La question est plus complexe que cela

Le pentecotisme primitif américain a été fondé dans des communautés noires, le sens du pentecotisme est "le renouvellement des dons de la pentecote" de la foi et de la piété.

D'où une spiritualité très expansive, centrée sur la prédication et la louange et se méfiant terriblement de l'intellect, de l'aspect critique, de la philosophie, reflétant d'ailleurs la crainte populaire.

On peut leur reconnaitre (dans la première vague qui va jusque 1940) un engagement social qui va dans le sens de la réconcilation entre noirs et blancs.

Là je parle du pentecôtisme "roots" des racines populaires.

Et puis sur ce terreau populaire, modéré, quelquefois d'électorat démocrate, sont venus prêcher des prédicateurs politiques (de droite ou d'extrème droite ... )
A la faveur de la montée de Reagan, c'est ce qu'on a appelé la "Moral Majority" et après la "Droite Chrétienne".

Soutenant toutes les dictatures du 1/3 monde, combattant le "communisme" (la Russie était exsangue à l'époque mais représentée comme l'empire du mal..)

Et ce mélange politico-religieux qui date des années 80 s'est répandu, en Europe le pentecotisme est venu par des missions US... Avec beaucoup de gens très dévoués à l'Evangile .. Mais quand même la tendance à croire qu'ils étaient tous seuls.

Dans les milieux pentecotistes des années 80 les "autres "étaient appelés "les païens" et le but était de "convertir les païens", cette mode a commencé à passer, quand ils se sont rendus compte qu'il y avait "en face" des européens de culture française, anglaise ou allemande, protestants et qui étaient aussi bibliques qu'eux.

"Tu dis ça ..?" //Montres moi le verset ...

le pentecotisme "stagne" en réalité, il ne peut se renouveler que par des évènements "miraculeux" (Toronto, etc..)
Alors que les autres mouvements évangéliques progressent plus lentement en insistant sur "la patience" , "la persévérance", la "compassion", la maturité du caractère.

Souvent on rencontre des comportements "impatients" dans ce milieu, et cette impatience entraine le rejet des conceptions "patientes"...

Et l'attrait des "solutions immédiates", des "sources de satisfaction immédiate"...

Mon fils me disait "Si il y a une prière que je ne supporte pas c'est - Seigneur Montre Nous Ta Puissance"

Une théologie implicite de la puissance(power) en anglais, mais '(power) c'est aussi le pouvoir... Et comme le dit le proverbe anglais "le pouvoir corromps , le pouvoir absou corromps absolument"...

Tout et y compris les bonnes intentions du départ.

Théorie du complot ou plutôt terrain fertile?
avatar
christianc
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 424
Age : 62
Localisation : Ecritures,Tradition,Raison
Date d'inscription : 02/06/2007

http://foispiritualitepsycho.blogspirit.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plan d'anéantissement du pentecôtisme

Message par Invité le Mar 19 Fév 2008 - 9:43

Voilà à nouveau une synthèse plus éclairante, même si cela confirme à mes yeux que ce mouvement est d'avantage un instrument du pouvoir qu'un de ses acteurs.

Mon fils me disait "Si il y a une prière que je ne supporte pas c'est - Seigneur Montre Nous Ta Puissance"
Et le "Tu n'invoqueras pas le Nom du Seigneur en vain", ils l'interprètent comment? En se le mettant au... ? Suspect

Blague à part, je vois dans cette conception religieuse une approche très actuelle et consumériste qui correspond à la satisfaction immédiate des besoins. De même qu'on peut commander une pizza sur Internet, de même certains peuvent vouloir du divin à la commande et sur mesure. Sans doute as-tu entendu parler de la pyramide des besoins de Maslow? J'avais lu un jour un livre de vulgarisation spirituelle de Deepak Chopra qui l'appliquait à notre perception du divin et dans ce sens, on peut effectivement considérer que le pentecôtisme est une forme régressive de la religion: au lieu de niveler l'assemblée vers le haut, on la maintient en bas de l'échelle, voire on la pousse en bas...
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Plan d'anéantissement du pentecôtisme

Message par christianc le Mar 19 Fév 2008 - 10:30

Blague à part, je vois dans cette conception religieuse une approche très actuelle et consumériste qui correspond à la satisfaction immédiate des besoins. De même qu'on peut commander une pizza sur Internet, de même certains peuvent vouloir du divin à la commande et sur mesure. Sans doute as-tu entendu parler de la pyramide des besoins de Maslow? J'

Tout à fait d'accord cette conception est consumériste, centrée sur la satisfaction des besoins immédiats, on parle aussi de "domestication de l'énergie divine".

Cette prise de conscience chez certains (n'oublions pas que les gens sont honnêtes aussi) a déclenché de véritables "crises spirituelles" ou des dépressions .. Mais des dépressions salvatrices..

les images et les énergies d'un soi plus profond, un sens déchirant de la stérilité de la platitude et du sens de la vie. Les histoires, les symboles, les mythes et les paradoxes de quelques unes de nos traditions insistent sur la nécessité de dépasser les limites de la foi précédente. La désillusion de ses propres compromis et la reconnaissance que la vie est plus complexe que sa représentation.
Sur ce fil dans l'annexe B on parle de pentecotistes sincères (mais en crise)



FEMME 36 ANS



Dans les 7 dernières années j'ai fréquenté une église Pentecôtiste. J'en suis venue à comprendre que ma théologie diffère quelque peu de celle des personnes auprès de qui je m'asseyais semaine après semaine, mais je ne me suis jamais ressenti la liberté de m'exprimer de peur d'être qualifiée de frustrée (ce qui est arrivée) ou d'être brûlée comme hérétique.



J'ai eu aussi beaucoup de difficulté à accepter le style de leadership autocratique.



L'église devrait être un endroit où une personne est nourrie et encouragée. Un endroit sûr, où chacun peut exprimer sa créativité et poser des questions sans peur… Hélas trop souvent c'est un lieu ou la pensée est étroite, suspicieuse, et qui n'accepte pas les différences et les particularités.



Maintenant je ne vais plus à l'église. Maintenant quand je rencontre des gens qui pensent comme moi (et même qui ne pensent pas comme moi) qui aiment Jésus Christ, je dis que ceci est l'église... Vous n'avez pas besoin d'être dans un bâtiment pour prier avec les autres, adorer avec les autres, rire ou pleurer avec les autres...Mais vous vous devez d'être en relation avec les autres.



Après avoir vécu dans l'environnement « sécurisé » de l'église pendant si longtemps (plus de 15 ans), la quitter a été une grande décision… Soudaine la ligne de démarcation que l'église avait mis en place (vous dire ce que vous pouviez et ne pouviez pas faire) n'était plus là… C'était vraiment très risqué, mais très satisfaisant de prendre vos décisions par vous même plutôt que d'avoir quelqu'un qui les prenne pour vous…


FEMME 43 ANS



Les mariages, les enterrements et peut être Paques ou Noël de temps en temps résument mes apparitions à l'église ces derniers temps.



J'ai fréquenté l'église toute ma vie. A 15 ans je suis devenue « une chrétienne née de nouveau » en trouvant une relation vivante avec Jésus Christ. La plupart du temps je fréquentais des église de style charismatique et j'étais privilégiée de recevoir d'excellents enseignements venant des Ecritures et de me faire de bons amis.



Je n'étais pas du genre à chercher la dispute ou à sortit du moule pour provoquer, c'était étrange de me sentir de plus en plus mal à l'aise de la manière dont je percevais l'église. Comme responsable d'un groupe de dames je rencontrais une fois par mois la hiérarchie de l'église et je commençais à faire attention à la politique et à l'organisation de l'église.



Il était souvent très évident que les sermons étaient conçus pour motiver les gens en vue d'un évènement à venir ou pour nous aider à collecter des fonds pour le bâtiment. La plupart du temps de l'énergie et de l'argent était consacrée à de l'implantation d'église. Il semblait le plus souvent que là était le but plutôt que le désir d'être conduits par le St Esprit et utilisés par lui.



J'ai aussi ressenti un malaise croissant quant à la nature des cultes du dimanche. Les dimanches les musiciens et conducteurs de louange (adoration) avaient peur de ne pas être "assez bons, assez performants" pour pouvoir jouer. Dans les cultes de famille les enfants des responsables de l'église organisaient une présentation dans laquelle chaque groupe essayait de surpasser les autres.



Après des mois à peser, à soupeser toutes ces choses j'ai compris que les murs de l'église tendent à protéger les Chrétiens du Monde et à les mettre à l'écart de toute interaction avec des gens ordinaires.



Les églises sont pleines de gens qui s'asseyent et regardent ce qui se passe. On ne donne pas à la foi une seule chance de grandir et pour beaucoup il y à très peu d'opportunité d'utiliser les talents que Dieu nous a donné. Il y a trop de hiérarchie, trop de directivité de la spiritualité des autres et trop de contrôle tatillon exercé « au nom de Dieu ».



Notre famille a arrêté de fréquenter « l’église dans les murs ».



Nous revenions de l'église frustrés et en colère et nous trouvions qu'il était meilleur pour nous de ne pas y aller du tout. C'était un choix solitaire. La plupart des gens n'avaient pas compris. Ceux que nous pensions être nos amis ne nous ont plus jamais parlé et nous avons accepté maintenant l'idée de ne plus faire partie du « club », ou que maintenant nous étions dans une « boite étiquetée rétrograde ». Ce qui importe c'est que nous conservions la communion avec Dieu, que nous écoutions sa voix, marchions avec lui et lui obéissions.


http://www.relation-aide.com/dos_description.php?id=72&cat=13

Ces exemples montrent qu'à la suite d'évènements, la crise de foi peut atteindre tout le monde ou pas où être aussi une source de renouvellement.

Personnellement je pense à la biographie de Peter Gilquist qui était un "leader" de type pentecotiste et qui s'est converti à l'Orthodoxie , emmenant une communauté de 2500 personnes avec lui....

La recherche de la foi de l'Eglise Primitive, un contenu "plus grand" que des "particularismes"...
avatar
christianc
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 424
Age : 62
Localisation : Ecritures,Tradition,Raison
Date d'inscription : 02/06/2007

http://foispiritualitepsycho.blogspirit.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plan d'anéantissement du pentecôtisme

Message par Invité le Mar 19 Fév 2008 - 11:33

Etrangement (peut-être pas tant que ça), ces témoignages me rappellent ceux à l'encontre des Weightwatchers qui promettent une perte d'embonpoint garantie en utilisant des méthodes basées sur la culpabilisation au sein du groupe, quand celui-ci devrait être un appui, un soutien. Mêmes causes, mêmes conséquences: dépressions, aggravements ou encore métamorphose des symptômes lorsque la nourriture est une compensation à un manque affectif ou social...
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Plan d'anéantissement du pentecôtisme

Message par christianc le Mar 19 Fév 2008 - 12:39

Mespheber a écrit:Etrangement (peut-être pas tant que ça), ces témoignages me rappellent ceux à l'encontre des Weightwatchers qui promettent une perte d'embonpoint garantie en utilisant des méthodes basées sur la culpabilisation au sein du groupe, quand celui-ci devrait être un appui, un soutien. Mêmes causes, mêmes conséquences: dépressions, aggravements ou encore métamorphose des symptômes lorsque la nourriture est une compensation à un manque affectif ou social...

Effectivement on pourrait trouver une analogie, une spiritualité de "fuite", une idéalisation de la communauté et du/des leaders jusqu'au moment où la désillusion s'installe.

Ces témoignages n'ont pas été recueillis "à chaud" mais après, quand les personnes ont retrouvé des solutions, après, quand les blessures sont guéries c'est plus facile...

Alan Jamieson (qui est le deuxième auteur), met la déception au coeur de l'expérience spirituelle, qui amène à l'évolution, en effet, ayant eu accès aux statistiques des membres il a constaté que , bien que le nombre des nouveaux fidèles soit toujours constant chaque année, les effectifs totaux ne variaient pas (sur plus de 15 ans).

Ce qui signifie que chaque année il "sort" autant de personnes qu'il n'en rentre.

Et pour lui en moyenne les gens qui "sortaient" étaient les mieux formés, les plus éduqués, les plus convaincus, les plus dévoués...Et pas du tout des gens "sans force" ou des "rétrogrades".. ou des "gens qui faisaient semblant"...
(Durée moyenne de "vie" : 10 ans..), personnellement dans mon parcours j'ai "craqué" au bout de 14 ans...

Et j'ai eu un "gros trou de 4 ans" avant de recommencer à fréquenter un groupe chrétien (d'un autre bord je précise).. Appelons celà la "nuit noire"..


Dernière édition par le Mar 19 Fév 2008 - 12:52, édité 1 fois
avatar
christianc
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 424
Age : 62
Localisation : Ecritures,Tradition,Raison
Date d'inscription : 02/06/2007

http://foispiritualitepsycho.blogspirit.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plan d'anéantissement du pentecôtisme

Message par Invité le Mar 19 Fév 2008 - 12:44

Normal, même si ça n'enlève rien à l'héroïsme de ces témoignages. Discutant avec un policier, il me disait que le nombre de plaintes pour escroquerie était largement inférieur à la réalité du terrain car la plupart des gens éprouve de la honte à avouer publiquement qu'ils ont été trompés. C'est aussi ce qui fait la difficulté à combattre la plupart des sectes, hormis celles qui utilisent des méthodes manifestement inhumaines car passé le témoignage, il faut trouver des personnes assez solides pour supporter de se replonger dans des souvenirs désagréables sur le long terme quand il ne s'agit pas de subir la pression de ces groupes durant la procédure.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Plan d'anéantissement du pentecôtisme

Message par christianc le Mar 19 Fév 2008 - 13:01

Discutant avec un policier, il me disait que le nombre de plaintes pour escroquerie était largement inférieur à la réalité du terrain car la plupart des gens éprouve de la honte à avouer publiquement qu'ils ont été trompés.

Oui la honte est terrible alors que ce n'est pas la personne qui est coupable, mais le milieu ou une personne de son milieu. L'abus est le seul crime dont la victime se sente coupable.

La colère est difficile à exprimer parce qu'"un chrétien ne doit pas se mettre en colère, c'est un péché"..."ni dire du mal d'un frère, c'est un péché".. "supportez vous les uns les autres.."... "ne répétez pas le mal que vous entendez"..

C'est vrai mais à un moment donné cela peut être un véritable obstacle à la vérité et à la liberté... "Et c'est un vrai sujet de "peur" (j'ai eu un peu de mal à vaincre ces peurs..)



Pour moi c'était "pire" parce que je faisais partie du "système" et que je refusais d'en voir les failles...
avatar
christianc
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 424
Age : 62
Localisation : Ecritures,Tradition,Raison
Date d'inscription : 02/06/2007

http://foispiritualitepsycho.blogspirit.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plan d'anéantissement du pentecôtisme

Message par Invité le Mar 19 Fév 2008 - 15:01

Ça me rappelle un truc que j'avais lu sur les "rites" d'initiation de certaines sociétés secrètes tels que les mafias ou encore les jeunesses hitlériennes (c'est pas un Godwin): l'étape ultime de l'initiation consiste dans les deux cas à commettre un meurtre. On fait ainsi d'une pierre deux coups: sur le plan psychologique, la seule chose qui permette d'affronter sa culpabilité la tête haute est de légitimer son acte par l'appartenance au groupe. Dès qu'on le quitte, on doit accepter d'admettre qu'on a mal agi. De plus, cela procure au groupe une épée de Damoclès à l'attention des éventuels parjures.

Sans aller jusqu'à cet extrême, il y a bien des situations où un individu va préférer maintenir un comportement, un travail plutôt que d'affronter sa propre conscience. Hélas, plus on maintient la barre, plus l'inertie va être importante et empêcher la plupart du temps un changement de cap.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Plan d'anéantissement du pentecôtisme

Message par christianc le Mar 19 Fév 2008 - 15:10

'étape ultime de l'initiation consiste dans les deux cas à commettre un meurtre. On fait ainsi d'une pierre deux coups: sur le plan psychologique, la seule chose qui permette d'affronter sa culpabilité la tête haute est de légitimer son acte par l'appartenance au groupe. Dès qu'on le quitte, on doit accepter d'admettre qu'on a mal agi. De plus, cela procure au groupe une épée de Damoclès à l'attention des éventuels parjures.

Ce que tu décrit là en fait est un rituel initiatique par lequel un pervers constitue sa bande en tenant le secret du groupe. C'est une manipulation, et une fois que c'est acquis, le groupe se constitue autour du secret , du "secret de famille .. tout le monde est "tenu", les bandes de ce type sont en général composé de pervers (1 ou 2) qui entrainent de nombreux délinquants à la personnalité fascinée par celle du pervers..

Le délinquant est celui qui commet un acte délictuel mais qui peut revenir en arrière...

La présence de nombreux "secrets" dans un groupe, quelqu'il soit est déjà un indice de quelque chose...

Attention je ne parle pas des services de type militaire ou savoir garder un secret est la condition de vie ou de mort pour soi même et ses amis...

Mais il arrive aussi que dans les institutions, les hiérarchies ferment les yeux sur les agissement d'un pervers et le laissent fonctionner, sans s'en rendre compte... (par un faux sentiment d'appartenance, "c'est un camarade, un frère on doit lui laisser une chance"..)
avatar
christianc
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 424
Age : 62
Localisation : Ecritures,Tradition,Raison
Date d'inscription : 02/06/2007

http://foispiritualitepsycho.blogspirit.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plan d'anéantissement du pentecôtisme

Message par Invité le Mar 19 Fév 2008 - 16:36

De manière plus modérée, j'en ai été victime dans l'Education Nationale. Mais le proviseur à l'époque avait effectivement une sale réputation auprès de ses pairs... Je prenais évidemment un exemple extrême, mais n'importe quelle institution peut procéder de la même manière à différents degrés. Il n'y a qu'à se souvenir du parcours deTapie en politique qui s'est retrouvé en QHS alorsqu'il devenait gênant à droite comme à gauche.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Plan d'anéantissement du pentecôtisme

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum