MARTHE ET MARIE

U.S.A. EN CROISADE CONTRE LES CROISES Mickey WEINSTEIN

Aller en bas

U.S.A. EN CROISADE CONTRE LES CROISES Mickey WEINSTEIN

Message par Joss le Jeu 29 Mai 2008 - 20:36

MICKEY WEINSTEIN

Biographie
:


1955 Naissance de Mikey Weinstein.1977Il sort diplômé de l’Air Force Academy de Colorado Springs.1977-1988 Juriste dans l’armée de l’air, puis conseiller juridique de Ronald Reagan à la Maison-Blanche.2003Son fils suit ses traces et entre à l’Air Force Academy de Colorado Springs.2005Il crée la Fondation pour la liberté religieuse dans l’armée et porte plainte contre l’armée de l’air pour prosélytisme.2006Sortie de son livre With God on Our Side – One Man’s War Against an Evangelical Coup in America’s Military (Dieu est à nos côtés – Le combat d’un homme contre un coup de force des évangéliques dans l’armée américaine).2007Il intente une action en justice contre le Pentagone.
http://www.maltete.com/blog/atom.php



courrier international le 17 janvier 2008.



Ou il est question de "talibans chrétiens" infiltrés dans l'armée des USA ! Attention, ça fait peur...

Au domicile de Mikey Weinstein, dans la banlieue d’Albuquerque, au Nouveau-Mexique, la baie vitrée du salon a été brisée à deux reprises par des tirs de balles. Il reçoit des coups de téléphone de types qui profèrent des menaces contre sa fille, de femmes qui lui récitent des ritournelles lui promettant une balle dans la tête et de tout jeunes gosses lui assurant qu’il brûlera en enfer. A ses nombreux ennemis, il rétorque : “Prenez un numéro et faites la queue.”

Protégé par son garde du corps, un ancien marine au physique impressionnant, il n’a aucunement l’intention de déménager. Militaire lui-même, fils et père de soldat, Mikey Weinstein est un ancien juriste de l’Air Force. Il a servi à la Maison-Blanche comme conseiller juridique de Ronald Reagan et, depuis, a adopté une tactique de choc afin de s’opposer au prosélytisme chrétien au sein de l’armée américaine. “Dans notre armée, nous avons des talibans chrétiens et une Al-Qaida chrétienne”, affirme celui qui a créé la Military Religious Freedom Foundation [Fondation pour la liberté religieuse dans l’armée]. “Et, à la différence de Saddam Hussein, ils possèdent véritablement des armes de destruction massive.”

Ce boxeur amateur étant doté d’une carrure de garçon boucher et d’un crâne en forme d’obus, ses adversaires l’ont surnommé le “général en chef des armées impies de Satan”, mais ses amis préfèrent lui donner le sobriquet de “Ticktock” (Tic-Tac) et de “Motor Mouth” (Moulin à paroles). Au cours d’une de ses diatribes pimentées de jurons et débitées sur un rythme de mitrailleuse dont il a le secret, il a expliqué que “[son] boulot consistait à donner des coups de pied au cul, à noter des noms et à laisser des traces de morsures sur le poitrail de ces gens qui tentent d’enrôler la machinerie étatique au service de leur vision biblique du monde”.

Mikey Weinstein est convaincu que les fondamentalistes chrétiens ne reculeront devant rien pour transformer l’armée américaine en une armée de Dieu. Il souligne que l’Officers Christian Fellowship [Amicale des officiers chrétiens], qui a mis en place des clubs dans toutes les grandes bases militaires américaines dans le monde, est animée par la vision d’“une armée spirituellement transformée, dotée d’ambassadeurs du Christ en uniforme habités par le Saint-Esprit”, comme le stipulent d’ailleurs les statuts de l’amicale. Selon Weinstein, à la suite des efforts déployés par ce mouvement, le christianisme fondamentaliste, dont la présence était encore négligeable au sein de l’armée américaine il y a vingt ans, est aujourd’hui partagé par 30 % des soldats américains. Il ajoute que beaucoup de ses membres – dominionistes [fondamentalistes chrétiens] et fanatiques de l’Armageddon – souhaitent ardemment que les Etats-Unis envahissent l’Iran, ce qui contribuerait ainsi à l’avènement de la prophétie biblique de la fin des temps.

A l’été 2007, il a révélé les plans du Pentagone visant à expédier aux soldats américains stationnés en Irak des “colis de la liberté” contenant des bibles, de la littérature prosélyte en anglais et en arabe, ainsi que des DVD de Left Behind: Tribulation Forces, un jeu vidéo dans lesquels les “soldats du Christ” traquent des ennemis qui ressemblent étrangement à des casques bleus onusiens. En partie grâce à ses efforts, ces colis n’ont finalement pas été expédiés. “Chaque fois qu’une foi virulente a tenté de s’infiltrer dans la machinerie étatique, selon les propres termes de la Cour suprême, cela s’est terminé dans un bain de sang”, rappelle-t-il.

Voilà pourquoi il ne cesse d’empiler des sacs de sable. Il a enregistré plus de 6 000 plaintes de soldats affirmant avoir été persécutés par les chrétiens évangéliques ; 95 % d’entre elles ont d’ailleurs été émises par des chrétiens modérés. Des informateurs l’ont aidé à identifier des officiers qui soutenaient publiquement un groupe évangélique et à débusquer un guide antisémite d’étude de la Bible sur le site Internet d’une base militaire. En septembre 2007, il a lancé une vaste procédure judiciaire contre le ministère de la Défense.

Ancien démocrate devenu républicain, Mikey Weinstein a servi de conseiller juridique à Ronald Reagan durant l’épisode de l’Irangate. Cela ne l’empêche pas de reprocher à l’ancien président d’avoir entrebâillé les portes de l’armée aux chrétiens évangéliques. Mais il en veut surtout à George W. Bush, qu’il accuse de leur avoir ouvert les portes en grand. Bush, dit-il, est un “être humain suboptimal”. Parmi les sympathisants de la Military Religious Freedom Foundation, on trouve des réfugiés des années Bush, comme David Iglesias (un des procureurs d’Etat révoqués en 2007) ou l’ambassadeur Joe Wilson (le mari de Valerie Plame, l’agente de la CIA contrainte de démissionner après que son identité a été révélée). “Beaucoup des faits que m’a rapportés Mikey m’ont paru extrêmement troublants du point de vue constitutionnel”, explique David Iglesias, lui-même chrétien évangélique. Joe Wilson, pour sa part, pointe certaines implications liées à la sécurité. “Ils font du prosélytisme non pas au nom de la Constitution des Etats-Unis et des intérêts du pays, mais en vertu d’une sorte de vision fanatique de la fin des temps. Ils utilisent l’armée des Etats-Unis pour atteindre leurs objectifs”, assure-t-il. Pour Weinstein, le combat a pris dès le départ une tournure personnelle. En 1973, au cours de sa première année à l’Air Force Academy de Colorado Springs, il trouvait fréquemment des messages antisémites dans sa chambre. Il avait pratiquement oublié ces incidents lorsque son fils Curtis entra à son tour à l’Air Force Academy en 2003 et découvrit que l’antisémitisme s’y était propagé. Des cadets et des officiers ont adressé à huit ou neuf reprises des remarques antisémites à son fils Curtis durant sa première année à l’académie. Il affirme même que, pendant un match de football, un cadet lui a demandé ce que ça lui faisait de savoir qu’il avait tué Jésus-Christ.

Mikey Weinstein tenta de collaborer avec la direction de l’académie afin d’assainir la culture religieuse de l’établissement, mais il se heurta à l’indifférence des généraux. C’est alors qu’il renonça à la diplomatie et créa sa fondation. Au départ, en 2005, elle ne comptait que 2 membres et opérait à partir de son propre domicile. Aujourd’hui, la fondation fait travailler l’équivalent de 25 salariés à plein temps. A la suite des campagnes qu’il a menées, l’armée de l’air a lancé une enquête sur l’académie de Colorado Springs. Cette enquête a corroboré de nombreux faits dénoncés par la fondation : le capitaine de l’équipe de football avait effectivement accroché dans les vestiaires une banderole portant l’inscription : “Equipe de Jésus”. Le général de brigade Johnny Weida avait bien enseigné à sa classe comment faire un “J comme Jésus”, tandis que 250 enseignants et officiers avaient signé dans le bulletin de l’académie une pétition déclarant : “Nous croyons que Jésus-Christ est le seul véritable espoir du monde.”

Depuis, l’académie a institué une session obligatoire portant sur la sensibilité religieuse, un conseil œcuménique des cadets et publié une brochure sur la religion à l’intention des commandants militaires. Mais cela n’a pas empêché l’académie de former une ou deux générations de chrétiens évangéliques qui propagent en toute impunité leur foi dans l’ensemble de l’Air Force, affirme Mikey Weinstein. Il en veut pour preuve la base aérienne Wright-Patterson, dans l’Ohio, à côté de laquelle, selon lui, Colorado Springs fait figure de repaire de l’ACLU [American Civil Liberties Union, Organisation américaine pour les libertés civiques]. Il raconte par exemple que, à l’occasion d’une cérémonie organisée pour un départ à la retraite, un lieutenant-colonel a ouvert une bible sur l’estrade et profité de l’occasion pour faire un sermon.

Mikey Weinstein poursuit sa lutte avec détermination. En octobre 2007, il est retourné à l’académie de l’Air Force de Colorado Springs pour la 30e réunion annuelle de sa promotion. Il était chargé de prononcer l’introduction. A peine avait-il commencé à parler qu’un condisciple s’est levé et a lancé : “Jésus-Christ !” Imperturbable, il a poursuivi son discours. En novembre, ses adversaires ont découvert qu’il avait organisé une réunion de collecte de fonds au profit de sa fondation au domicile de la militante Jodie Evans, à Los Angeles.

Quelques jours après, Jodie Evans recevait un courrier la menaçant d’un attentat. Weinstein a abandonné depuis longtemps l’espoir de voir les évangéliques au sein de l’armée devenir plus tolérants ou moins militants lorsqu’on leur oppose une argumentation calme et logique. La Constitution, dit-il, est la seule arme qu’on peut utiliser contre eux, et il pense que c’est une arme puissante. “Si vous n’êtes pas d’accord avec moi, leur dit-il souvent, vous n’avez qu’à aller le dire devant un juge.”
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10510
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: U.S.A. EN CROISADE CONTRE LES CROISES Mickey WEINSTEIN

Message par Joss le Ven 30 Mai 2008 - 9:28



Weaponized Evangelism

Lire en anglais sur :

http://www.jewishjournal.com/opinion/article/weaponized_evangelism_20070518…

et :

http://www.jewishjournal.com/opinion/article/weaponized_evangelism_20070518/


TRADUCTION GOOGLE





Il est le gars, vous avez peut-être entendu, qui a assigné l'US Air Force devant la Cour fédérale en 2005, exigeant une injonction permanente contre les allégations de favoritisme religieux et le prosélytisme dans le service.

Un juge fédéral a jeté le procès, disant Weinstein avait pas qualité - une "technicité", a déclaré Weinstein - mais il sera de retour avec encore plus une fonction de balayage, préparé avec l'aide pro bono du puissant cabinet d'avocats de Washington, WilmerHale .

Weinstein à but non lucratif fondé le militaire la liberté religieuse Fondation pour lutter contre ce qu'il dit est une mission chrétienne évangélique de co-opter l'armée américaine.

Et Weinstein aime un bon combat.

"Le but de notre fondation», at-il me dit, "est de plaider et d'éducation, de fixer un flétrissement domaine de l'incendie, Kick Ass, objectif et prendre congé de sucer la poitrine blessures."

Lorsque Ted Haggard, désormais pasteur défroqué du membre 14000-Eglise Nouvelle Vie à Colorado Springs et président de l'Association nationale des évangéliques, accusé de refuser Weinstein évangéliques leurs libertés religieuses, Weinstein, un ancien boxeur, a proposé d'aller avec 10 tours Haggard dans un anneau derrière le premier cycle du secondaire.

Même Abe Foxman, la taurine chef de l'Anti-Defamation League (ADL), ne pas parler à plus de Weinstein. "Il m'a dit:« Pourquoi avez-vous d'être aussi méchant? Vous vous reste plus qu'à les rendre plus furieux. "

Lorsque Abe Foxman vous trouve abrasif, imaginez ce que les non-Juifs ne le pensez.

Weinstein's go-away-from-Jésus a commencé avec Mel Gibson "La Passion du Christ". Quand le film a été libéré, les cadets de l'Air Force Academy marché dans la grande salle à manger pour trouver la promotion d'un prospectus de dépistage: "Pendant trois jours consécutifs une brochure sur chaque plaque a dit:" Ne jetez pas ce dépliant. Allez voir ce film. " "

En Juillet, le fils de Weinstein, Curtis, puis un 22-year-old cadet à l'académie, ne pouvait plus respecter la pression. Il a appelé son père. «Je vais battre le --- s sur le prochain gars qui me demande 'une f ---- - Juifs», at-il déclaré à Weinstein.

Ainsi, Weinstein, fils d'un capitaine de marine, qui a deux fils et une belle-fille qui sont Air Force Academy diplômés, ont commencé à poser des questions.

Il découvrit, dit-il, a été un effort concerté des évangéliques à missionize cadets dans les académies et dans le domaine.

«Nous avons maintenant 737 installations militaires américaines dans 132 pays à travers le monde», a déclaré Weinstein, "et dans chacun d'entre eux il est une présence du bureau Christian Fellowship pour les officiers militaires et Christian Fellowship pour l'enrôlement d'. Le premier objectif de ces organisations est de voir un spirituellement transformé militaire des États-Unis avec les ambassadeurs du Christ en uniforme, habilité par le Saint-Esprit. Mon problème est le «en uniforme».

Ceux d'entre nous en dehors de l'armée ont vu l'attitude de s'étendre dans l'actualité. En 2005, Brigue. Gen Johnny Weida, le commandant des cadets, a envoyé un e-mail dans lequel il dit cadets à "demander au Seigneur de nous donner la sagesse pour découvrir le droit .... Il a un plan pour chacun d'entre nous. "

Les ADL ont lutté contre Weida la promotion et de la Force aérienne a lancé une enquête. Brig. Gen Cecil R. Richardson, l'Air Force chef adjoint des aumôniers, dit le New York Times en 2005, "Nous ne prosélytisme, mais nous nous réservons le droit d'évangéliser les unchurched."

En Février, l'Air Force publié des lignes directrices régissant le libre exercice de la religion par son personnel et son aumônier corps. Weinstein ont dit qu'ils ne vont pas assez loin.

"Jusqu'à 70 pour cent des aumôniers de l'armée de l'air sont maintenant évangélique", at-il dit à moi. "Nous ne sommes pas à un point de rupture, nous avons basculé. Le mur séparant l'Église et l'État dans l'armée n'est rien d'autre que la fumée et des débris Nous n'avons pas une plus Pentagone. C'est la Pentacostal-gon."

Évangéliques, bien sûr, voir les choses différemment. Ils accusent Weinstein de censurer eux et en leur refusant le droit de pratiquer leur religion.

Alors que The New York Times a révélé que le nombre d'aumôniers évangéliques a, dans certains cas, augmenté de dix fois, il a également constaté une plus grande complexité religieuse que jamais auparavant dans l'armée de l'air. Certains 3500 le personnel de service "disent qu'ils sont soit des hindous, des bouddhistes, des musulmans, païens, chamans ou druides."

Mais Weinstein est en mission. Il n'est pas contre les évangéliques pratiquent leur foi, il est contre eux pratiquer leur foi sur les autres, le devoir.

"Si vous voulez pense Anne Frank brûle éternellement en enfer, je vais défendre votre droit à ma dernière goutte de sang de le faire, mais je ne le ferai pas quand mon gouvernement veut me dire qui sont les enfants de la grande dieu et qui sont les enfants du dieu moindre, parce que nous avons été là, fait cela. "

Groupes juifs ont généralement pas réchauffé Weinstein à la rhétorique ou les techniques. La communauté évangélique constitue une grande source fiable et de soutien à Israël - des milliers d'évangélistes sont en raison de rassemblement d'Israël à Los Angeles cette semaine - et il ya une réticence générale à l'hostilité. Même le révérend Jerry Falwell, qui est décédé mardi dernier, a obtenu un laissez-passer pour les Juifs de certaines de ses remarques plus scandaleux à la lumière de son fidèle soutien d'Israël.

Mais Weinstein - surprise - ne seront pas réduits au silence.

"Eli Weisel m'a dit que sa définition de l'antisémitisme: l'inaction dans juif face à l'oppression», a déclaré Weinstein. "Les Juifs ont une responsabilité morale d'accepter le fait que nous sommes le canari du mineur pour la communauté que nous vivons"

Au cours de notre conversation, le téléphone cellulaire Weinstein beeped constamment. Il a été demandé de juifs et non juifs-militaires se plaindre de prosélytisme. Et il y avait une rempli de haine e-mail attaquer Weinstein comme un "gémir Juifs."

J'ai l'ai regardé défiler ses messages et réalisé que pour être un Juif aujourd'hui est de se trouver entre jumeaux fanatismes.

D'un côté, il ya certains musulmans qui veulent tuer tous ceux qui ne ne partage pas leurs croyances exacte.

D'un autre côté, il ya des chrétiens qui veulent imposer leur exacte sur les autres croyances. Et il ne fait aucun doute que certains de ces mêmes chrétiens sont nos amis et, en uniforme, nos protecteurs.

Mais Weinstein dirais que notre véritable protecteur est la Constitution des États-Unis. Et il ne fait pas beaucoup d'ennemis comment il fait dans son combat pour la défendre.

«Je vous e-mail à ce gars retour», a déclaré Weinstein de la haine-mailer. «Je vais dire:" ----- Motherf, pourquoi ne pas vous emballer un déjeuner pique-nique et de se présenter en ligne? "
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10510
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: U.S.A. EN CROISADE CONTRE LES CROISES Mickey WEINSTEIN

Message par Ubu le Ven 30 Mai 2008 - 13:11

J'ai lu l'article en anglais...

L'évangélisme est vraiment une religion dégénérée, qui se répand telle une épidémie.

Louée soit la Constitution des États-Unis, qui protège les droits des minorités! Very Happy
avatar
Ubu
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 945
Date d'inscription : 28/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: U.S.A. EN CROISADE CONTRE LES CROISES Mickey WEINSTEIN

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum