MARTHE ET MARIE

DEVOIR DE VERITE

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

DEVOIR DE VERITE

Message par Joss le Mer 15 Oct 2008 - 16:25

Une histoire douloureuse qu'a vécu Babette qui s'est mise à dos toute sa famille à cause de Marie, une des filles adoptives colombienes de sa soeur Coco :

Marie s'était mise en tête à 16 ans, d'épouser un garçon de 15 ans de plus qu'elle, stérile dont le parcours professionnel était aléatoire. Coco, elle y voyait au contraire un signe du ciel car ils avaient rencontré ce garçon dans un pélerinage et encourageait ce mariage avec enthousiame.

La famille bien que perplexe n'a rien dit et croyante, comme Coco, s'en est remise à Dieu et au choix de Marie et Coco.

Babette a été la seule à confier ses doutes et ses inquiétudes très appuyées concernant le futur marié et pour le coup, elle s'est mise à dos toute sa famille, y compris sa soeur Coco qi a stoppé toute relation avec elle, l'accusant de gâcher sa joie et de ne pas voir que c'était une grâce
du Seigneur.
rapidement. Coco a cédé au jeune couple un appartement de l'héritage familial et il y a tout de même eu un miracle : Marie est tombée enceinte.
Mais le jeune marié a très rapidement déserté le foyer de même toute activité professionnelle, trouvant plus commode de vivre aux crochets de ses beaux-parents.

Bref, un an après ils divorçaient et Coco se bat pour que dans ce divorce, Marie ne perde pas l'héritage familial. Il y a un autre combat : l'annulation du mariage par l'Eglise.

Le problème est le suivant : Babette aurait-t-elle du se taire ou dire ce qu'elle pensait ?

Après une période de doute inconfortable, Babette a aujourd'hui l'esprit tranquille, ce qu'elle n'aurait pas si elle n'avait pas parlé en toute sincérité.




Qu'auriez-vous fait : dire ou rien dire ?
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10509
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEVOIR DE VERITE

Message par Cécile le Mer 15 Oct 2008 - 16:36

Je pense que j'aurais seulement fait remarquer qu'il est un peu tôt, à 16 ans, pour se marier.
En fait, je ne me suis jamais permis de dire quoi que ce soit sur les choix et décisions de mes neveux et nièces. Et surtout pas dans le choix d'un conjoint !

Babette avait peut-être des arguments autres que les âges des futurs époux ? Parce que ça n'en est pas un...
avatar
Cécile
moderateur
moderateur

Féminin Nombre de messages : 3184
Age : 76
Localisation : Saône et Loire
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEVOIR DE VERITE

Message par lucie le Mer 15 Oct 2008 - 16:46

tout dépend je suppose des relations familiales....

Personnellement, comme mère, j'aurais absolument refusé le mariage de ma fille dans de telles conditions...
Et je ne pense pas, me connaissant, que je me serais tue...

Coco, elle y voyait au contraire un signe du ciel car ils avaient rencontré ce garçon dans un pélerinage et encourageait ce mariage avec enthousiame.

je pense que le problème est là aussi... sur la manièer dont la mère vivait les choses... quand on s'aveugle, on ne peut rein entendre...

et je pense que là, Babette l'avait senti...

lucie
Membre superactif
Membre superactif

Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 29/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEVOIR DE VERITE

Message par Joss le Mer 15 Oct 2008 - 17:49

Cécile a écrit:

Babette avait peut-être des arguments autres que les âges des futurs époux ? Parce que ça n'en est pas un...

Bah ceux évoqués plus haut :
- l'âge de Marie
- l'âge du garçon
- la stérilité du garçon
- la situation aléatoire du garçon

et surtout une énorme angoisse pour sa nièce qui venait de son intuition

Cela s'opposait à la conviction de Coco que cette union était bénie par Dieu.

LUCIE dit :
je pense que le problème est là aussi... sur la manièer dont la mère vivait les choses... quand on s'aveugle, on ne peut rein entendre...
Dans le subconscient de Coco (et quel refusait de voir), il y avait le soulagement que sa fille Marie, frivole soit casée.

Au fond, ce que Coco attribuait à la providence, était sa volonté propre
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10509
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEVOIR DE VERITE

Message par Joss le Mer 15 Oct 2008 - 22:01

Dans cet histoire, le devoir de vérité ou non, est entre deux soeurs. Si vous aviez été son son amie, qu'auriez-vous fait ?
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10509
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEVOIR DE VERITE

Message par Fée Violine le Jeu 16 Oct 2008 - 1:27

avec les amies, c'est plus délicat...
avatar
Fée Violine
moderateur
moderateur

Nombre de messages : 4649
Date d'inscription : 29/05/2007

http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEVOIR DE VERITE

Message par lucie le Ven 17 Oct 2008 - 6:27

Tout dépend du degré d'amitié.

Avec certaines de mes amies, je pourrai le dire. Parce que les relations le permettent

avec d'autres... ça serait plus difficile;
mais par contre j'aurais sans doute fait part de ma surprise... et refusé les arguments ou les réponses du genre "c'est la volonté de Dieu".

Maintenant, il faut aussi en disant, ou en laissant entendre un désaccord, être bien conscient du fait que c'est la vie de la personne et non la notre, donc son choix... que l'on peut se tromper, et que l'on fait seulemnt part d'une ressenti....
et il faut être prêt à admettre que l'on ne sera pas (peut-être) entendu, et qu'il faudra l'accepter sans chercher à "défendre" son point de vue.
faire part d'une inquiétude, tout en étant prêt à rester proche ensuite, dans l'épreuve, sans faire savoir (même discrètement) "qu'on l'avati bien dit", sans en vouloir d'un refus d'entendre.

sinon, à mon avis, il vaut mieux se taire.

lucie
Membre superactif
Membre superactif

Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 29/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEVOIR DE VERITE

Message par Joss le Ven 17 Oct 2008 - 7:50

lucie a écrit:
faire part d'une inquiétude, tout en étant prêt à rester proche ensuite, dans l'épreuve, sans faire savoir (même discrètement) "qu'on l'avati bien dit", sans en vouloir d'un refus d'entendre.

sinon, à mon avis, il vaut mieux se taire.

C'est vrai ...... à condition que l'ami accepte cette aide. (Coco a mis longtemps avant d'accepter de nouveau l'aide de sa soeur Babette)
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10509
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEVOIR DE VERITE

Message par lucie le Ven 17 Oct 2008 - 18:43

ben justement... il faut être prêt à ce que l'aide (ou les remarques) ne soient pas acceptées..

et il faut aussi admettre qu'il est possible que l'on se trompe, et que l'autre ait raison.

lucie
Membre superactif
Membre superactif

Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 29/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEVOIR DE VERITE

Message par doris le Ven 17 Oct 2008 - 18:50

lucie a écrit:ben justement... il faut être prêt à ce que l'aide (ou les remarques) ne soient pas acceptées..

et il faut aussi admettre qu'il est possible que l'on se trompe, et que l'autre ait raison.

Bonsoir Lucie,

Sur des choses importantes, il faut toujours les dire, à mon sens.

Car la 'roue tourne' comme on dit, et si les intuitions se confirment, ce qu'on aurait pas dit, pourra être reproché après coup.

En somme, dire ou ne pas dire, se passe entre soi et soi !
avatar
doris
Membre actif
Membre actif

Féminin Nombre de messages : 764
Date d'inscription : 01/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEVOIR DE VERITE

Message par Cécile le Ven 17 Oct 2008 - 19:21

Plusieurs de mes neveux et nièces ont divorcé. Ils s'étaient mariés à des âges "normaux" avec des conjoints "normaux"... et acceptés par les parents.

Le fonctionnement de chaque couple est unique. Certains se sont mariés très jeunes et ne se séparent pas, d'autres plus âgées, on croirait plus mûrs, et pourtant ne résistent pas à l'usage...
___________________

Je reviens sur l'intitulé de ce fil : DEVOIR DE VERITE
Est-ce que Babette a dit la vérité ? Non, elle a donné son avis, c'est différent, mais elle aurait pu se tromper. La vérité (si elle l'avait connue?) aurait été de dire : ce gars n'est pas stérile, c'est un parasite et un lâche ! Mais pour donner ces infos, encore faut-il les connaître.
avatar
Cécile
moderateur
moderateur

Féminin Nombre de messages : 3184
Age : 76
Localisation : Saône et Loire
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEVOIR DE VERITE

Message par Joss le Ven 17 Oct 2008 - 19:23

doris a écrit:
Bonsoir Lucie,

Sur des choses importantes, il faut toujours les dire, à mon sens.

Car la 'roue tourne' comme on dit, et si les intuitions se confirment, ce qu'on aurait pas dit, pourra être reproché après coup.

En somme, dire ou ne pas dire, se passe entre soi et soi !


Je suis d'accord et c'est, en général, ce que je fais, tout en tenant compte de ce que disait Lucie :

il faut être prêt à ce que l'aide (ou les remarques) ne soient pas acceptées..

et il faut aussi admettre qu'il est possible que l'on se trompe, et que l'autre ait raison.
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10509
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEVOIR DE VERITE

Message par doris le Ven 17 Oct 2008 - 19:49

Joss a écrit:
doris a écrit:
Bonsoir Lucie,

Sur des choses importantes, il faut toujours les dire, à mon sens.

Car la 'roue tourne' comme on dit, et si les intuitions se confirment, ce qu'on aurait pas dit, pourra être reproché après coup.

En somme, dire ou ne pas dire, se passe entre soi et soi !


Je suis d'accord et c'est, en général, ce que je fais, tout en tenant compte de ce que disait Lucie :

il faut être prêt à ce que l'aide (ou les remarques) ne soient pas acceptées..

et il faut aussi admettre qu'il est possible que l'on se trompe, et que l'autre ait raison.

Oui, bien sûr ! Mais à la limite, mieux vaut se tromper que de se taire.

" J'ai souvent regretté d'avoir parlé, mais jamais d'avoir tenu ma langue. "

De Saint Arsène, fêté le 19 juillet.
avatar
doris
Membre actif
Membre actif

Féminin Nombre de messages : 764
Date d'inscription : 01/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEVOIR DE VERITE

Message par lucie le Ven 17 Oct 2008 - 20:00

tu sembles dire deux chsoes opposées... gene

que veux-tu dire ?

lucie
Membre superactif
Membre superactif

Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 29/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEVOIR DE VERITE

Message par doris le Ven 17 Oct 2008 - 20:03

lucie a écrit:tu sembles dire deux chsoes opposées... gene

que veux-tu dire ?

A propos d'Arsène ?
avatar
doris
Membre actif
Membre actif

Féminin Nombre de messages : 764
Date d'inscription : 01/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEVOIR DE VERITE

Message par lucie le Ven 17 Oct 2008 - 20:12

ben tu dis
à la limite, mieux vaut se tromper que de se taire.


et tu ajoutes cette citation :
" J'ai souvent regretté d'avoir parlé, mais jamais d'avoir tenu ma langue. "

lucie
Membre superactif
Membre superactif

Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 29/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEVOIR DE VERITE

Message par doris le Ven 17 Oct 2008 - 20:18

lucie a écrit:ben tu dis
à la limite, mieux vaut se tromper que de se taire.


et tu ajoutes cette citation :
" J'ai souvent regretté d'avoir parlé, mais jamais d'avoir tenu ma langue. "

On ne sait jamais comment sera perçu un conseil, un avis, une intuition.
Donc, on est dans le doute permanent, dans le questionnement permanent,
voire, dans l'anticipation.

Et ce que dit notre ami Arsène fait table rase du doute, du questionnement et de l'anticipation !
avatar
doris
Membre actif
Membre actif

Féminin Nombre de messages : 764
Date d'inscription : 01/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEVOIR DE VERITE

Message par lucie le Ven 17 Oct 2008 - 20:30

On ne sais jamais comment sera perçu un conseil, en effet.


mais parfois, le conseil est un service important à rendre. non pas en tant que conseil, mais en tant que remarque, que question....

lucie
Membre superactif
Membre superactif

Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 29/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEVOIR DE VERITE

Message par doris le Ven 17 Oct 2008 - 20:39

lucie a écrit:On ne sais jamais comment sera perçu un conseil, en effet.


mais parfois, le conseil est un service important à rendre. non pas en tant que conseil, mais en tant que remarque, que question....

Bien sûr ! C'est pour ça qu'il ne faut pas hésiter.
Il est suivi, il est pas suivi, ce n'est plus notre affaire,
en ce qu'intervient la liberté de celui qui le reçoit,
de le suivre ou pas !
avatar
doris
Membre actif
Membre actif

Féminin Nombre de messages : 764
Date d'inscription : 01/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEVOIR DE VERITE

Message par lucie le Ven 17 Oct 2008 - 20:53

je pense qu'il faut hésiter, non pas tant sur l'auter que sur soi...

si on arrive à être prêt à assumer la manière dont ce que l'on dit peut être reçu, il faut dire. si on ne vuet pas l'assumer, il vaut sans doute mieux se taire...

c'est là que c'est difficile parfois, ej trouve.


je sais en ce moment précis que j'ai quelque chose à dire à une personne que j'aime bien. Mais en le lui disant, je risque de la blesser... ou plus exactement, de la mettre face à ses propres contradictions, alors que ce n'est pas mon role...
ma difficulté est renforcée par le fait que je suis également blessée par son comportement.

la question ici est en moi.
je ne parlerai, si je le fais, que quand j'aurais débrouillé ma capacité à assumer sa réaction...

lucie
Membre superactif
Membre superactif

Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 29/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEVOIR DE VERITE

Message par doris le Ven 17 Oct 2008 - 21:10

lucie a écrit:je pense qu'il faut hésiter, non pas tant sur l'auter que sur soi...

si on arrive à être prêt à assumer la manière dont ce que l'on dit peut être reçu, il faut dire. si on ne vuet pas l'assumer, il vaut sans doute mieux se taire...

c'est là que c'est difficile parfois, ej trouve.


je sais en ce moment précis que j'ai quelque chose à dire à une personne que j'aime bien. Mais en le lui disant, je risque de la blesser... ou plus exactement, de la mettre face à ses propres contradictions, alors que ce n'est pas mon role...
ma difficulté est renforcée par le fait que je suis également blessée par son comportement.

la question ici est en moi.
je ne parlerai, si je le fais, que quand j'aurais débrouillé ma capacité à assumer sa réaction...

je pense qu'il faut hésiter, non pas tant sur l'auter que sur soi...

Certes, mais c'est aussi, éventuellement, un piège.
On ne peut pas assumer par avance, l'effet d'un conseil (ou autre) avant qu'il ne soit donné ! Le doute est une bonne chose. Mais, il ne doit pas excèder deux secondes. (J'exagère), mais ce doute ne doit pas nous empoisonner ! Car là, effectivement, il vaut mieux ne pas donner de conseil (ou autre).

je sais en ce moment précis que j'ai quelque chose à dire à une personne que j'aime bien. Mais en le lui disant, je risque de la blesser... ou plus exactement, de la mettre face à ses propres contradictions, alors que ce n'est pas mon role...
ma difficulté est renforcée par le fait que je suis également blessée par son comportement.



euh ! C'est pas moi ! Car si c'est moi, tu peux y aller franco !
avatar
doris
Membre actif
Membre actif

Féminin Nombre de messages : 764
Date d'inscription : 01/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEVOIR DE VERITE

Message par Joss le Ven 17 Oct 2008 - 21:15

Moi j'essaie de me mettre dans la situation :

- si je n'avais rien dit, serais-je en paix ?
- si j'avais dit, serais-je en paix ?
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10509
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEVOIR DE VERITE

Message par lucie le Ven 17 Oct 2008 - 21:19

On ne peut pas assumer par avance, l'effet d'un conseil (ou autre) avant qu'il ne soit donné !

si

on peut savoir si on est prêt à assumer un rejet, si on est prêt à assumer une certaine violence, si on est prêt à assumer un refus, si on est prêt à assumer une rupture.


ce n'est pas l'effet d'un conseil, c'est ce que la réaction de l'autre peut nous faire vivre à nous.

On peut aussi avec certaines personnes malades s'interroger sur le fait de savoir si on est prêt à assumer une crise qui pourrait retomber sur nous, ou sur leurs proches...

tout n'est pas toujours très facile.


euh ! C'est pas moi ! Car si c'est moi, tu peux y aller franco !


:gnark:
on est dans un cadre totalement différent.... et fort compliqué.

bon, allez, je change de sujet.
enfin, non, je vais me coucher

lucie
Membre superactif
Membre superactif

Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 29/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEVOIR DE VERITE

Message par lucie le Ven 17 Oct 2008 - 21:20

Joss a écrit:Moi j'essaie de me mettre dans la situation :

- si je n'avais rien dit, serais-je en paix ?
- si j'avais dit, serais-je en paix ?


c'est une bonne manière de poser la question...

lucie
Membre superactif
Membre superactif

Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 29/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEVOIR DE VERITE

Message par doris le Ven 17 Oct 2008 - 21:29

lucie a écrit:
On ne peut pas assumer par avance, l'effet d'un conseil (ou autre) avant qu'il ne soit donné !

si

on peut savoir si on est prêt à assumer un rejet, si on est prêt à assumer une certaine violence, si on est prêt à assumer un refus, si on est prêt à assumer une rupture.


ce n'est pas l'effet d'un conseil, c'est ce que la réaction de l'autre peut nous faire vivre à nous.

On peut aussi avec certaines personnes malades s'interroger sur le fait de savoir si on est prêt à assumer une crise qui pourrait retomber sur nous, ou sur leurs proches...

tout n'est pas toujours très facile.


!



bon, allez, je change de sujet.
enfin, non, je vais me coucher

OK. Autrement dit savoir que tout ce que l'on dit entraîne des conséquences que l'on assumera !

Bonne nuit !
avatar
doris
Membre actif
Membre actif

Féminin Nombre de messages : 764
Date d'inscription : 01/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEVOIR DE VERITE

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum