MARTHE ET MARIE

11ème dimanche du temps ordinaire

Aller en bas

11ème dimanche du temps ordinaire

Message par père JEAN le Dim 6 Juin 2010 - 16:55


"Il a changé ma vie"

Textes bibliques : Lire

Un jour quelqu’un me disait : "Quand on lit les évangiles, on s'aperçoit que Jésus est souvent à des repas." C'est vrai : soit il est invité, soit il s'invite, soit il invite lui-même. Ses hôtes sont de tout niveau social. Ils peuvent être nombreux ; dimanche dernier l'évangile de la multiplication des pains nous parlait de cinq mille hommes. Les repas sont en effet des moments que Jésus affectionne. C'est pour lui l'occasion d'apporter aux hommes son message d'amour. Il va chez les uns et les autres avec le même désir de leur bien. Aujourd'hui, nous le voyons chez Simon, un pharisien. La porte reste ouverte et n'importe qui peut entrer. Dans le cas présent, c'est pire que "n'importe qui" : Une prostituée se permet d'entrer et s'approche de Jésus.

Comme on peut s'en douter, cette entrée fait inévitablement sensation. Aux yeux de Simon, c'est une pécheresse. Sa place n'est pas ici. Et pourtant, elle s'avance au devant du Christ ; elle est en pleurs à ses pieds ; bien plus, elle les embrasse et les couvre de baisers et de parfums. Simon ne dit rien mais il est scandalisé. Il en conclut que Jésus n'est pas le prophète qu'il croyait. Nous n'avons pas à juger car, nous aussi, nous avons cette fâcheuse tendance à classer les gens dans des catégories en fonction de leur passé. Nous vivons dans une société qui juge et condamne ceux qui ont mal agi. Elle les enfonce définitivement dans leur réputation et ne leur laisse aucune chance.

Aujourd'hui, Jésus voudrait nous aider à changer notre regard sur ces personnes. Tout d'abord, il ne faut pas oublier qu'il voit mieux que nous ce qu'il y a dans le cœur de chacun. Il voit le péché, oui, bien sûr, mais aussi la recherche désespérée d'un amour authentique. Lui seul est capable de le donner. Il sait que s'il repousse cette femme, il l'enferme définitivement dans sa misère humaine. Il sait que pour la sauver, il doit lui révéler un Dieu qui l'aime. Alors, il l'accueille avec ce qu'elle est capable de donner. Et c'est l'éblouissement pour cette femme. Elle est enfin aimée pour elle-même. Comme saint Paul, elle peut dire : "Là où le péché a abondé, la grâce (l'amour) a surabondé."

Ils sont nombreux ceux et celles qui peuvent dire de Jésus : "Il a changé ma vie." Certains menaient une vie de désordre. Et un jour, le Seigneur est entré dans leur vie. Nous pensons tous à François d'Assise, au Père de Foucauld, mais aussi à telle ou telle personne qui a été bouleversée par une rencontre avec Jésus. Pour tous, cela a été l'occasion d'un nouveau départ. S'ils avaient été rejetés à cause de leur passé très lourd, ils ne seraient pas les saints qu'ils sont devenus. Ce changement a été rendu possible parce que des prêtres les ont accueillis au nom de Jésus. Mais le principal travail, c'est lui, Jésus, qui le fait dans le cœur de chacun.

Le même Christ vient frapper à notre porte. Il continue à vouloir sauver ceux et celles qui sont perdus et à leur proposer son pardon. C'est ce pardon qui donne à chacun la force de changer. Avec lui, désormais, plus rien ne pourra être comme avant. L'important c'est que nous nous laissions immerger dans cet amour qui est en Dieu Père, Fils et Saint Esprit. Prenons le temps d'accueillir les paroles que Jésus adresse avec délicatesse et fermeté à Simon. Même dans la vie des plus grands pécheurs, il peut y avoir du grand et du beau. C'est à partir de cette constatation que Jésus arrive à retourner des situations. Une fois de plus, il voit mieux que personne ce qu'il y a dans le cœur de l'homme.

Comme il l'a fait pour Simon, le Christ voudrait nous inviter à faire un pas de plus. Il voit nos relations tendues avec tel ou tel voisin, nos paroles violentes mais aussi nos silences méprisants qui peuvent être pire que nos propos. Enfoncer quelqu'un dans sa réputation et son passé c'est le rejeter. C'est absolument contraire au message de l'évangile. Quand Edmond Michelet a été dénoncé puis envoyé en camp de concentration, il écrivait à sa famille : "Il nous faut pardonner ; c'est la seule attitude qui soit digne d'un chrétien." Lui-même, à son retour, a rencontré cet homme qui l'avait dénoncé et il lui a pardonné.

Comprenons bien, devant Dieu, nous sommes tous pécheurs. Nous avons tous quelque chose à nous faire pardonner. Or voilà que Jésus est venu. Il a été envoyé par le Père pour nous remettre nos dettes à tous. Celle que Simon traitait de pécheresse avait plus d'amour que lui. Ceux et celles que nous sommes tentés de mépriser en sont peut-être là. Alors oui, demandons au Seigneur qu'il ouvre nos yeux et notre cœur. Qu'il nous apprenne à ne jamais oublier la miséricorde qu'il nous a manifestée. Au lieu de juger les autres, chantons notre reconnaissance pour ce pardon qu'il nous a manifestée.

Un dernier point : les grands messages du Christ se passaient souvent au cours d'un repas. Et c'est toujours vrai aujourd'hui. Le Seigneur nous invite à la table de sa parole et à celle de l'Eucharistie. Si nous voulons être en communion avec lui, nous devons apprendre à regarder les autres avec le même accueil et le même regard d'amour que lui. Nous pensons à ceux qui sont dans ici cette église en même temps que nous mais aussi à ceux qui n'y sont pas encore. Et nous le supplions : "Toi qui es Lumière, toi qui es l'Amour, mets en nos ténèbres ton Esprit d'amour.

D'après diverses sources


Dernière édition par jonathan le Mer 16 Juin 2010 - 16:23, édité 2 fois
avatar
père JEAN
Membre actif
Membre actif

Masculin Nombre de messages : 650
Age : 73
Localisation : Rodez
Date d'inscription : 05/06/2010

http://www.puiseralasource.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11ème dimanche du temps ordinaire

Message par père JEAN le Dim 6 Juin 2010 - 17:05

vos réactions seront les bienvenues.
avatar
père JEAN
Membre actif
Membre actif

Masculin Nombre de messages : 650
Age : 73
Localisation : Rodez
Date d'inscription : 05/06/2010

http://www.puiseralasource.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11ème dimanche du temps ordinaire

Message par Joss le Dim 6 Juin 2010 - 17:28

Un jour quelqu’un me disait : "Quand on lit les évangiles, on s'aperçoit que Jésus est souvent à des repas." C'est vrai : soit il est invité, soit il s'invite, soit il invite lui-même. Ses hôtes sont de tout niveau social. Ils peuvent être nombreux ; dimanche dernier l'évangile de la multiplication des pains nous parlait de cinq mille hommes. Les repas sont en effet des moments que Jésus affectionne. C'est pour lui l'occasion d'apporter aux hommes son message d'amour. Il va chez les uns et les autres avec le même désir de leur bien. Aujourd'hui, nous le voyons chez Simon, un pharisien. La porte reste ouverte et n'importe qui peut entrer. Dans le cas présent, c'est pire que "n'importe qui" : Une prostituée se permet d'entrer et s'approche de Jésus.

C'est vrai que parfois,à vouloir être trop "Marie", on en oublie que si Marthe n'avait pas été là, on en oublierait presque que Jésus est incarné. Les repas sont un lieu d'échange où les amitiés se nouent et les langues se délient. Jésus, juif, nous montre cet aspect convivial et accueillant du moyen-orient que notre société occidentale a un peu oubliée... chacun pour soi... et Dieu pour tous

Une tradition ancienne chez les chrétiens comme chez les juifs, consistait à toujours prévoir à table, le couvert pour le pauvre qui aurait pu s'inviter.

La pécheresse s'est invitée à table comme le pauvre de cette regrettée tradition ancienne taquin
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10509
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

11e dimanche du temps ordinaire

Message par Invité le Dim 6 Juin 2010 - 17:53

Merci Jonathan..pas un seul mot de latin...ouf ! comme cela peut faire du bien..! ! !...

J'ai toujours aimé ce passage de l'Evangile.Parce qu'il s'agit d'une rencontre personnelle entre Jésus et une femme.

Parce qu'il y a une certaine sensualité...Parce que Jésus critique encore une fois les convenances habituelles.

Parce qu'il s'agit de pardon..et d'amour.Un pardon sans amour,cela ne veut rien dire.C'est vide de sens.Combien de fois on le prononce,ce mot,d'une manière "automatique","Pardon" ou "excusez-moi",quand on bouscule quelqu'un dans la rue par ex.

Par-don,cela va au-delà du don....c'est plus que déculpabilisant,c'est libérant..enfin cela devrait l'être.

J'avoue que c'est la 1ère fois que je commente une homélie "en public" en plus puisque tout le monde peut lire..

Alors j'écris ce que j'ai ds la tête et ds le coeur et je laisse la place aux autres...! ! !..
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 11ème dimanche du temps ordinaire

Message par père JEAN le Dim 6 Juin 2010 - 18:30

Dans "une autre vie", j'ai fait un peu de latin, mais il s'est évaporé. Les seules fois où j'ai concélébré en latin, c'est à Lourdes à la messe internationale. Mais je ne prêche pas en latin. Je serais bien embarrassé. Mais j'imagine que vous voulez dire : "Pas de mot compliqué". Là, je suis d'accord. J'essaie de les éviter tant que je peux.
En tout cas, merci pour vos commentaires. Dans la semaine chacun pourra faire part de sa méditation
avatar
père JEAN
Membre actif
Membre actif

Masculin Nombre de messages : 650
Age : 73
Localisation : Rodez
Date d'inscription : 05/06/2010

http://www.puiseralasource.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11ème dimanche du temps ordinaire

Message par Marc le Dim 6 Juin 2010 - 18:42

Quelle audace ! Quel courage a-t-il fallu à cette femme qui, surement fustigé par les regards des personnes présentes, s'avance prêt de Jésus par derrière. Comme pour se cacher de Lui et l'aimer sans qu'il puisse la voir. Dans le secret de son cœur contrit. Par l'Amour inconditionnel qu'elle a pour Dieu, elle parvient à tenir debout dans sa marche jusqu'aux pieds de Jésus ou elle se répand en d'indicibles parfums. Toute les condamnation dont on pouvait l'accuser n'étaient rien en comparaisons du tribunal intérieur qu'elle vivait. Mais loin de se laisser condamner elle vient chercher le pardon à la source des grâces non pour recevoir mais pour donner. Pour donner un parfum hors de prix contenu dans un vase d'albâtre précieux. Elle qui recevra tout, n'était venue que pour donner son cœur qui se déversait en larmes coulant sur ses lèvres qui embrassait les pied de Jésus. Toute son âme n'était plus qu'une flaque emporté par un repentir mêlé d'Amour et rempli d'abnégation.

Puissions nous au Jour du Seigneur passer au travers des flèches de nos juges et parvenir au pied de Jésus le cœur lavé non de recevoir, mais de donner.
avatar
Marc
Administrateur
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1322
Age : 50
Localisation : Nice
Date d'inscription : 30/05/2010

http://www.solaverbum.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11ème dimanche du temps ordinaire

Message par Joss le Dim 6 Juin 2010 - 19:15

Je te le dis : si ses péchés, ses nombreux péchés, sont pardonnés, c'est à cause de son grand amour. Mais celui à qui on pardonne peu montre peu d'amour

.......C'est l'amour qui sauve et c'est le grand pêcheur, celui qui a touché le fond, qui reçoit le plus de miséricorde,, qui est est plus apte à l'estimer (ex SAINT AUGUSTIN, SAINT FRANCOIS D'ASSISE, etc...)
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10509
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11ème dimanche du temps ordinaire

Message par Mline le Lun 7 Juin 2010 - 11:11


"Or, il dit à la femme : Ta foi t'a sauvée. Va,
en paix" (Lc VII, 50)



C'est
la foi, condition première de toute prière vraie qui a permis la guérison spirituelle de cette femme en pleur: aujourd'hui je suis moi aussi cette invitée-indigne à la table du Seigneur mais je suis aussi et surtout une "invitée-
toujours davantage- pardonnée,
restaurée et purifiée dans l’amour"


"Seigneur, je ne suis pas digne de te recevoir Mais dis seulement une parole et je serai guérie."


avatar
Mline
Passant
Passant

Nombre de messages : 10
Age : 52
Localisation : France outremer
Date d'inscription : 07/06/2010

http://jesus-marie.forumactif.com/portal.htm

Revenir en haut Aller en bas

La pécheresse chez Simon

Message par etienne lorant le Lun 14 Juin 2010 - 16:45

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 7,36-50.8,1-3.

Un pharisien avait invité Jésus à manger avec lui. Jésus entra chez lui et prit place à table.
Survint une femme de la ville, une pécheresse. Elle avait appris que Jésus mangeait chez le pharisien, et elle apportait un vase précieux plein de parfum.
Tout en pleurs, elle se tenait derrière lui, à ses pieds, et ses larmes mouillaient les pieds de Jésus. Elle les essuyait avec ses cheveux, les couvrait de baisers et y versait le parfum. En voyant cela, le pharisien qui avait invité Jésus se dit en lui-même : « Si cet homme était prophète, il saurait qui est cette femme qui le touche, et ce qu'elle est : une pécheresse. » Jésus prit la parole : « Simon, j'ai quelque chose à te dire. - Parle, Maître. »
Jésus reprit : « Un créancier avait deux débiteurs ; le premier lui devait cinq cents pièces d'argent, l'autre cinquante.
Comme ni l'un ni l'autre ne pouvait rembourser, il remit à tous deux leur dette. Lequel des deux l'aimera davantage ? »
Simon répondit : « C'est celui à qui il a remis davantage, il me semble. - Tu as raison », lui dit Jésus.

Jésus donne raison à ce pharisien, mais comme c'est étrange ! Car il n'est pas question de raison dans ce passage , mais seulement de pardon, de miséricorde et de reconnaissance - bref: d'amour ! Encore et toujours ! Pourtant, afin que Simon comprenne - et sa réponse manifeste qu'il a compris aussitôt, , il faut que Jésus transpose les péchés par des dettes et le pardon par une remise des dettes. Et par ce biais, tout devient clair. Ce qui demeurait incompréhensible et même inadmissible du point de vue du jugement selon la Loi, redevient simple, évident, naturel, lorsqu'il s'agit d'une matière vile et commune que de l'argent... Ah, comme ils sont prompts les hommes de ce temps et comme ils comprennent vite lorsqu'il s'agit de leurs affaires et leur intérêt ! Jésus a développé également ce thème dans ce passage de Luc où de nouveau, il transpose dettes et péchés:

- « Un homme riche avait un gérant qui lui fut dénoncé parce qu’il gaspillait ses biens. Il le convoqua et lui dit : ’Qu’est-ce que j’entends dire de toi ? Rends-moi les comptes de ta gestion, car désormais tu ne pourras plus gérer mes affaires.’ Le gérant pensa : ’Que vais-je faire, puisque mon maître me retire la gérance ? Travailler la terre ? Je n’ai pas la force. Mendier ? J’aurais honte. Je sais ce que je vais faire, pour qu’une fois renvoyé de ma gérance, je trouve des gens pour m’accueillir.’ Il fit alors venir, un par un, ceux qui avaient des dettes envers son maître. Il demanda au premier : ’Combien dois-tu à mon maître ? - Cent barils d’huile.’ Le gérant lui dit : ’Voici ton reçu ; vite, assieds-toi et écris cinquante.’ Puis il demanda à un autre : ’Et toi, combien dois-tu ? - Cent sacs de blé.’ Le gérant lui dit : ’Voici ton reçu, écris quatre-vingts.’ La conclusion de ceci a souvent surpris plus d'un commentateur: "Ce gérant trompeur, le maître fit son éloge : effectivement, il s’était montré habile, car les fils de ce monde sont plus habiles entre eux que les fils de la lumière. »... (Saint Luc 16, 1-8 )

Je suis d'accord : l'Evangile d'aujourd'hui parle bien de ce qui se passe dans le sacrement de réconciliation, mais aussi et surtout : lors de la conversion d'un pécheur. Il faut contempler cette femme qui s'est précipitée aux pieds de Jésus et qui n'a aucunement honte deTravailler la terre ? Je n’ai pas la force. Mendier ? J’aurais honte paraître ainsi en public. Mais une seule idée la préoccupe, qui et d'obtenir le pardon de ses fautes. Devant cela, peu lui importe l'opinion des autres, elle n'a aucune importance ! Mais ce qui compte, c'est que d'un côté, il y a vait le péché - comme un gouffre sans lumière, une terre aride et sèche où l'on meurt de soif, et de l'autre, la source jaillissante, éblouissante, fraîche et parfaite, de la grâce. Quant à l'intendant infidèle, c'est exactement le même retournement qu'il traverse lorsqu'il se dit: "Travailler la terre ? Je n’ai pas la force. Mendier ? J’aurais honte. " - et c'est encore la même situation surmontée par le fils prodigue: "Je m'en vais retourner dans la maison de mon père, je lui dirai que je suis indigne d'être appelé son fils, mais qu'il m'accepte comme son serviteur et du moins, je cesserai de mourir de faim..." Marie-Madeleine avait tous ses péchés devant les yeux en permance, l'intendant infidèle se consumait devant l'idée d'être publiquement dénoncé, et le fils prodigue avait faim - nous avons faim quand nous sautons un seul repas, quelle faim , celle de l'homme qui serait prêt à se jeter sur des déchêts d'aliments simplement pour survivre !

Ainsi, tous les mystères de l'aveu, du pardon, de la grâce du relèvement, de la joie et de la paix revenues, le Seigneur les exprime en très peu de mots, accessibles à tous. C'est très fort ! Mais je préciserai tout de même qu'à mon avis, l'homme qui aboutit à la conversion, c'est celui pour qui le Père a envoyé le Fils, et c'est le même que le Fils, en bon berger, a suivi très longtemps, jusqu'à descendre dans l'abîme pour lui tendre la main. En vérité, oui que de reconnaissance le Fils aura gagné, comme est grande Sa Gloire !

Je cite pour terminer aujourd'hui quelques auteurs qui à mon sens ont bien parlé du pardon et de la conversion:

« L'âme supérieure n'est pas celle qui pardonne, c'est celle qui n'a pas besoin de pardon. » Chateaubriand

- « Celui qui ne peut pardonner aux autres se coupe des ponts qu'il devra traverser, car tout homme éprouve le besoin de se faire pardonner". Thomas Fuller

- « Possible ou impossible, le pardon nous tourne vers le passé. Il y a aussi de l'à-venir dans le pardon. » Jacques Derrida

- « L'homme qui pardonne ou qui demande pardon comprend qu'il y a une vérité plus grande que lui » Jean-Paul II

- « En disant deux fois pardon, tu ne pardonnes pas deux fois, mais tu rends le pardon plus solide ». William Shakespeare

- « Le cœur d'une mère est un abîme au fond duquel se trouve toujours un pardon". Honoré de Balzac

- « Le pardon est plus qu'un sentiment, c'est une force qui déclenche d'admirables effets » Marcelle Auclair

- « Si Dieu cessait de pardonner une seconde, notre terre volerait en éclats ». Julien Green

Etc.
avatar
etienne lorant
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 805
Date d'inscription : 05/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11ème dimanche du temps ordinaire

Message par Marc le Lun 14 Juin 2010 - 17:35

Bonjour Etienne Wink

Le Père Jonathan nous donne une homélie du dimanche suivant tout les lundis. Cela nous donne la possibilité de méditer et de discuter de la parole du dimanche qui vient.

Celle que tu nous fait partager se trouve ici : http://marthetmarie.1fr1.net/pere-jonathan-homelies-dominicales-f43/11eme-dimanche-du-temps-ordinaire-t2282.htm

Ici nous discutons d'un seul versets ou de quelques uns qui nous viennent pas forcement suivant la méditation de la liturgie.

Fraternellement Wink

_________________
Qu’Il daigne, selon la richesse de sa gloire, vous armer de puissance par son Esprit pour que se fortifie en vous l’homme intérieur, que le Christ habite en vos cœurs par la foi, et que vous soyez enracinés, fondés dans l’amour. (Eph 3, 16-17)
avatar
Marc
Administrateur
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1322
Age : 50
Localisation : Nice
Date d'inscription : 30/05/2010

http://www.solaverbum.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11ème dimanche du temps ordinaire

Message par etienne lorant le Mer 16 Juin 2010 - 9:06

Je trouve cette idée excellente, car elle donne la possibilité de mieux se préparer. Féllicitation et remerciements au père Jonathan !
avatar
etienne lorant
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 805
Date d'inscription : 05/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11ème dimanche du temps ordinaire

Message par Marc le Mer 16 Juin 2010 - 13:28

Voila Etienne Wink le sujet est déplacé et fusionné Very Happy

_________________
Qu’Il daigne, selon la richesse de sa gloire, vous armer de puissance par son Esprit pour que se fortifie en vous l’homme intérieur, que le Christ habite en vos cœurs par la foi, et que vous soyez enracinés, fondés dans l’amour. (Eph 3, 16-17)
avatar
Marc
Administrateur
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1322
Age : 50
Localisation : Nice
Date d'inscription : 30/05/2010

http://www.solaverbum.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11ème dimanche du temps ordinaire

Message par père JEAN le Mer 16 Juin 2010 - 16:30

Bonjour Étienne
Il me semble que nous nous sommes rencontrés sur un autre forum. Je suis heureux que nous nous retrouvions ici. Oui, effectivement, je propose une homélie chaque semaine. C'est celle de mon blog http://dimancheprochain.org
Ceux qui le souhaitent peuvent proposer un commentaire, une idée, une prière... Une précision : Sur le blog, les messages sont mis en attente de modération, non parce que je ne fais pas confiance mais pour nous protéger des spams et des sectes
avatar
père JEAN
Membre actif
Membre actif

Masculin Nombre de messages : 650
Age : 73
Localisation : Rodez
Date d'inscription : 05/06/2010

http://www.puiseralasource.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11ème dimanche du temps ordinaire

Message par etienne lorant le Mer 16 Juin 2010 - 17:02

Oui, nous nous sommes effectivement croisés sur divers forums - mais nous avons une amie commune, je crois: vous connaissez sans doute Christiane C. ? "La" Christiane qui habite tout près de chez Jean-Marie Vianney ? J'espère qu'elle et son époux vont bien, ainsi que le reste de sa famille. Je comprends tout à fait qu'un forum soit désormais très surveillé, car j'ai moi-même difficile de faire face à des flots de messages... qui ont besoin d'être "recentrés". Bref, je suis venu chez Marthe et Marie pour un ressourcement !

Bien à vous,

Etienne
avatar
etienne lorant
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 805
Date d'inscription : 05/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11ème dimanche du temps ordinaire

Message par père JEAN le Mer 16 Juin 2010 - 17:09

Non, ce n'est pas ce forum que je surveille mais mon blog. Christiane y intervient régulièrement
avatar
père JEAN
Membre actif
Membre actif

Masculin Nombre de messages : 650
Age : 73
Localisation : Rodez
Date d'inscription : 05/06/2010

http://www.puiseralasource.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11ème dimanche du temps ordinaire

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum