MARTHE ET MARIE

12ème dimanche

Aller en bas

12ème dimanche

Message par père JEAN le Lun 14 Juin 2010 - 7:10


Qui est Jésus pour nous ?


Textes bibliques : Lire



Pour bien comprendre cet évangile, il faut se rappeler ce qui vient de se passer : les foules sont très impressionnées et émerveillées par tout ce que fait Jésus. Il vient de guérir tous ceux qui en avaient besoin et de multiplier les pains pour nourrir les foules rassemblées autour de lui. Avec de tels miracles, le succès est garanti. Mais nous savons bien que cela n'intéresse pas Jésus. Il n'a que faire de la popularité. Alors, le soir venu il se retire pour un long temps de prière. Il veut rester en cœur à cœur avec le Père et ne pas se détourner de sa vraie mission qui est d'un tout autre ordre.


Tout cela est important pour nous : Nous vivons dans un monde où beaucoup courent après le merveilleux. On fait appel à ceux qui ont des pouvoirs. C'est un signe de baisse de la foi. Aujourd'hui, le Christ voudrait nous ramener à l'essentiel. Pour cela, nous sommes invités à nous unir à sa prière et à puiser à la source de celui qui est Amour. Le Christ lui-même passait de longues nuits en prière. C'est en nous nourrissant de la Parole du Christ et de l'Eucharistie que nous pourrons être en communion avec lui.


Il nous faut bien entendre la question de confiance que Jésus pose à ses disciples. Qui suis-je ? que pense la foule de moi ? Et vous, mes disciples, que dites-vous. Pour la foule, les réponses sont très diverses. Certains pensent que Jésus n'est autre que Jean Baptiste ressuscité ; d'autres le prennent pour le prophète Élie. Dans ces réponses, il y a déjà un point positif : C'est l'idée de la résurrection. On l'envisage pour Jean Baptiste et les prophètes. Une partie du peuple juif était donc prête à entendre le message de la résurrection du matin de Pâques.


Pierre a une réponse spontanée : "Tu es le Messie de Dieu", celui qui a reçu l'onction, celui qui est habité par l'Esprit de Dieu et qui vient instaurer le Royaume de Dieu. D'ailleurs, pour Pierre, la multiplication des pains en est la preuve : le Royaume de Dieu est déjà là. Bien sûr, Pierre a donné la bonne réponse mais il n'en a pas compris toute la portée. Il imagine un roi triomphant qui va rassembler les foules et libérer le peuple d'Israël de l'occupation Romaine. C'est à cause de ce malentendu que Jésus défend vivement à ses disciples de ne le répéter à personne.


Oui, Pierre a raison de dire que Jésus est le Messie. Et nous le proclamons avec lui. Mais il n'est pas le Messie que l'on croit. Jésus annonce un Messie souffrant : "Il faut que le Fils de l'homme souffre beaucoup, qu'il soit rejeté par les anciens, les chefs des prêtres et les scribes, qu'il soit tué et que le troisième jour, il ressuscite." Le Christ veut donc inciter les disciples à se démarquer de l'opinion de la foule. Il veut leur ouvrir les yeux sur leur véritable mission, une mission de service et non de puissance.


La même question nous est posée à tous : qui est Jésus ? Qu'en disent les gens autour de nous et dans le monde ? Et les médias, comment en parlent-ils ? Nous avons tous entendu des propos surprenants qui n'ont rien à voir avec la foi des chrétiens. Nous vivons dans un monde où beaucoup ne savent plus. Ils sont très compétents dans divers domaines mais pour ce qui concerne la foi des chrétiens, ils n'ont pas suivi. Et nous voyons bien que les médias partagent cette ignorance. Cela ne sert à rien de se lamenter. La question importante c'est de nous demander qui est Jésus pour nous. C'est une invitation très forte à aller au cœur de la foi et à vraiment mettre le Christ au centre de notre vie. Il nous appelle à un cœur à cœur avec lui dans la prière. C'est absolument nécessaire pour tenir bon dans les tempêtes de ce monde.


Si nous nous laissons guider par lui, il nous conduira sur des chemins que nous n'avions pas prévus. Lui-même nous avertit : "Celui qui veut sauver sa vie la perdra et celui qui perd sa vie pour moi la sauvera." Un chrétien ne cherche pas d'abord sa réussite professionnelle, son confort, sa sécurité personnelle. Un disciple du Christ, c'est quelqu'un qui risque tout. Sa vraie priorité, c'est Jésus Christ, c'est le Royaume de Dieu. Pour acquérir ce trésor, il est prêt à sacrifier tout le reste. Quand Jésus nous invite à prendre notre croix chaque jour, il ne veut pas dire que ce sera le grand Vendredi Saint, les larmes et la mort atroce à chaque instant. Il veut simplement nous rappeler que chaque jour, comme son Maître, le disciple donnera sa vie à petite dose.


Prendre sa croix, c'est d'abord remplir chaque jour ses tâches de manière responsable. C'est refuser de piétiner l'autre et de le repousser pour se tailler soi-même une bonne place. C'est modérer ses appétits ; c'est accepter de posséder moins pour que d'autres possèdent un peu plus ; c'est livrer des combats qui conduisent à recevoir des coups, combats pour la justice, la vérité, le respect des personnes. Si nous voulons être en communion avec le Christ, nous ne devons pas oublier qu'il est venu non pour être servi mais pour servir et donner sa vie pour le salut de tous les hommes. C'est sur ce chemin que nous choisissons de le suivre.


Aujourd'hui, Seigneur Jésus, tu nous invites à te reconnaître dans le Pain Eucharistique. Avec Pierre et les apôtres, nous savons que tu es l'Envoyé du Père des cieux. Avec toute l'Église, nous savons que tu es le fils de Dieu. Chacun de nous t'admire comme un protecteur, un frère, un ami. Donne-nous -nous consentir à le suivre chaque jour là où il nous entraîne, sur ce chemin où l'on sauve sa vie en la perdant.


D'après diverses sources.






avatar
père JEAN
Membre actif
Membre actif

Masculin Nombre de messages : 650
Age : 73
Localisation : Rodez
Date d'inscription : 05/06/2010

http://www.puiseralasource.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum