MARTHE ET MARIE

Lettre de confirmation (mon témoignage)

Aller en bas

Lettre de confirmation (mon témoignage)

Message par Marc le Sam 17 Juil 2010 - 15:38

Monseigneur,



Mon histoire est très longue. Je suis convaincu que le Seigneur a toujours eu un œil sur moi et ce, malgré tous les «déboires» de ma vie passée.



Ma mère m’a fait baptiser lorsque j’étais bébé à Lille. Je ne suis pas allé au catéchisme et n’ai pas fait de communion. J’ai donc été en quelque sorte baptisé par «tradition familiale». Lorsque j’étais jeune, j’étais un enfant hyper actif comme on dit aujourd’hui et assez difficile. J’ai "mal tourné" à l’adolescence.



Le Seigneur est venu à ma rencontre par le moyen de mon épouse qui était évangélique et c’est donc par les évangéliques que je L’ai connue. Mon pasteur m’avait, à l’époque, demandé d’écrire mon témoignage que je vous fais partager avant de reprendre cette lettre plus loin.




"J'ai été un jeune perdu comme on en voit beaucoup. Je consommais toutes les drogues que je pouvais connaître. J'étais violent et alcoolique. Je me battais souvent dans les rues pour un oui

ou pour un non. Avec ma famille la relation était tendue et ma mère s'inquiétait très souvent à mon sujet.


Un jour, une voisine sidéenne en phase terminale me dit :"Quand je ne serai plus là, prends les clés de mon appartement, vas chez moi et prends ce que tu veux... au moins cela servira à quelqu'un..."



Quelques jours plus tard, elle décéda... j'allai chez elle comme elle me l'avait demandé, j'y pris quelques objets et une Bible. Je pris cette Bible de façon machinale sans vraiment y penser en pensant :
" un jour je la lirai "peut-être."



Les mois passèrent sans que j'ouvre cette Bible.

Un jour, après une bagarre, je me retrouvai à l'hôpital. Là bas, je croisai mon voisin du premier étage. Nous étions dans la salle d'attente lorsqu'il me dit :"Connais-tu Jésus ?." Je lui répondis que non mais, curieux, je voulus en savoir plus. l me proposa de venir avec lui dans son Église, et le vendredi soir suivant, nous y allâmes ensemble. Pendant la prière, je ressentis un Amour surpuissant impossible à contenir et je me mis à pleurer... et à pleurer... comme je ne l'avais plus fait depuis longtemps. Il m'invita chez lui et, avec sa femme, ils prièrent pour moi. Je repris ensuite mes mauvaises habitudes.

Quelques semaines plus tard, ivre mort en rentrant chez moi, je ne parvins pas à mettre ma clé dans la serrure. Je m'assis sur l'escalier et me mis à parler tout seul et à pleurer sans me rendre compte que j'étais au pied de la porte de ma voisine d'en face. Au bout d'un moment je sentis qu'on m'écoutait. C'était la voisine qui, après être restée un long moment à m'écouter, me demanda gentiment de rentrer
chez moi parce qu'il se faisait tard. Je m'exécutai promptement.


Le temps passa. Un soir que j'étais plongé dans une profonde angoisse, je me mis à genoux et criai vers Dieu de toutes mes forces : "Si tu existes, fais quelque chose ! Tu ne peux pas me laisser comme ça !"
Cette prière venait des profondeurs de mon être au point qu'en sanglots, je ne parvenais plus à reprendre mon souffle.


Quelques jours plus tard, je reçus la visite de cette voisine de palier accompagnée d'une amie. Elles étaient venues me dire :"Connaissez-vous Jésus savez vous qu’il vous aime ?". Comme j'étais en train de pleurer lorsqu'elles frappaient à ma porte, je leur fermai celle-ci au nez en disant : "pas maintenant, ce n'est pas le moment."

Je ne cessais de croiser Sabrina (ma voisine) dans les couloirs et l’ascenseur de l’immeuble. Un jour, nous fûmes amenés à parler de la foi et de Dieu. Elle m'invita, elle aussi, à venir dans son assemblée. Cela me plut : j'aimais la communion fraternelle qui y régnait ; mais, malgré qu'on m'y ait confié, pendant une courte période, un ministère de louange (à la guitare), je n'étais pas convaincu par les prédications qui sortaient les versets de leurs contexte leur faisait dire autre chose.

Avec Sabrina, nous nous voyions assez souvent et partagions une amitié sincère jusqu’au jour où nous tombâmes finalement amoureux.

C'est alors que nous fîmes la connaissance d'un missionnaire qui proposait des études bibliques approfondies, en plus des cultes et de l'étude des premiers chrétiens.

Un peu plus tard je dus me défaire de mon appartement et habiter un temps chez Sabrina. Notre enseignant nous reprit et nous encouragea à vivre séparés jusqu’au mariage, il me proposa d’habiter un appartement
situé dans sa maison. Pleinement touchés par le Saint esprit, nous décidâmes de faire ainsi. Et trois mois plus tard, je donnai mon cœur et ma vie au Seigneur par l’eau et par l’Esprit. Puis, un mois après, nous nous mariâmes Sabrina et moi, devant le Seigneur et nous échangeâmes nos veux éternels.


En conclusion, je fus délivré de la drogue, de l’alcool, des tranquillisants et de la méthadone en quelques mois seulement. Dieu me fît la grâce de trouver un emploi qui me plaisait. Ma famille toute entière se rapprocha de moi..... Mais ce n’est pas tout ! Ma famille qui était divisée depuis des années se ressouda et
pardonna.


Je me suis marié avec quelqu’un que je croisais depuis trois ans dans l’immeuble, comme quoi il n’est pas souvent nécessaire d’aller chercher l’amour trop loin…"

Je connus ensuite une «perte de foi» qui me conduisit à quitter l’église dans laquelle nous nous trouvions. Au bout d’un an, je me remis à fumer et à boire et finis un soir, après m’être battu, à l’hôpital. Avec mon épouse les choses étaient devenues difficiles. Nous étions suivis depuis un an par une conseillère conjugale catholique, Mme Gustinianni. "Mon mari est diacre" nous avait-elle dit.

Après mon séjour à l’hôpital, je vécus un soir, une expérience que je ne saurais décrire pour le moment. Ce que je puis vous dire c’est que j’acquis la certitude absolue que Dieu m’aimait malgré tout et qu’il me pardonnait. Mon cœur resta contrit plusieurs semaines et un jour en ouvrant la bible je tombai sur la parabole des talents. Je savais.... j’en étais convaincu, qu’à ce moment précis, cette parabole m'était adressée.


Je voulais depuis longtemps faire quelque chose pour le Seigneur mais rien de ce que je faisais ne fonctionnait. Alors fort de la conviction qu'avait produite en moi cette parabole, j'entrepris de surfer sur internet pour parler du Seigneur à l'aide de vidéos pour commencer, puis en créant un réseau. Très rapidement, d’autres réseaux réclamèrent mon aide, m'obligeant à quitter le mien.


Ma «connaissance» des écritures et des premiers chrétiens allait grandissant. Finalement, nous décidâmes de retourner dans notre église d’origine où nous nous étions mariés. Le pasteur remarqua très vite mes progrès et me confia l’enseignement de l’église pendant ses quelques semaines d'absence pour voyage missionnaire. Les choses s'étant bien passées, il me proposa, à son retour, de me laisser définitivement la responsabilité de l’église, et de me nommer diacre.

Seulement voila, en plongeant dans l’étude de la bible et des pères de l’Eglise, Marie était devenue de plus en plus présente. Discrète au début, elle m'était devenue incontournable. Je comprenais de mieux en mieux ce que l’Eglise catholique enseignait dont : la succession apostolique, la communion des Saints, la présence réelle dans l’eucharistie, Marie nouvelle arche, toujours Vierge, nouvelle Eve, le purgatoire et bien d’autre choses encore.


Un jour, nous eûmes un point de désaccord majeur, mon pasteur et moi, concernant le mariage et le divorce. Pour lui le divorce était permis en cas d’adultère (cf. Mt 5, 32). Je lui dis que c'était impossible puisque Dieu ne pouvait divorcer de Son Epouse l’Eglise et que l’infidélité de certains n’annulait pas la fidélité de Dieu (cf. Rm 3, 3)


Bien sur, je ne me suis pas basé que sur ce verset. Mais j’ai réalisé que Dieu ne pouvait avoir abandonné son Epouse originelle et que le Saint esprit ne l’avait jamais quittée (Jn 14, 16). Pour moi, la boucle était bouclée et je compris que je ne pouvais m’en remettre que dans le Magistère de l’Eglise (1 Tim 3, 15 ; 2 P 1, 20-21). J’ai donc pris congé de cette église et suis allé tout droit chez le Père Genou que m’avait conseillé ma cousine (qui sera ma marraine).


Il restait tout de même un problème à régler… Comment expliquer tout cela à mon épouse ? Nous avons eu quelques disputes à ce sujet et un jour, en fin d’après midi, alors que nous revenions d’une sortie, je lui avouai mon amour pour Marie. La "pilule" mit un temps à passer… Le soir même, alors que le calme était revenu et le dialogue restauré, je pris la bible et je lui lus les passages de l’annonciation, la visitation et le magnificat, en les commentant. A la fin, mon épouse pleurait et ne comprenait pas que personne ne lui avait enseigné cela. Sa conversion fut immédiate et depuis, elle est catéchumène et prépare le baptême. Nous sommes allés à Lourdes, où une véritable dévotion nous est née. Depuis, nous ne nous sommes plus jamais disputés et notre couple se porte à merveille. C’est pourquoi tel l’enfant prodigue, je reviens du désert, mon Père, et je vous implore de m’accorder l’eau de l’Esprit Saint afin de témoigner de ce que le Seigneur a fait pour moi, pour être votre serviteur et à travers vous, le Sien.…




En Christ par Marie.

_________________
Qu’Il daigne, selon la richesse de sa gloire, vous armer de puissance par son Esprit pour que se fortifie en vous l’homme intérieur, que le Christ habite en vos cœurs par la foi, et que vous soyez enracinés, fondés dans l’amour. (Eph 3, 16-17)
avatar
Marc
Administrateur
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1322
Age : 50
Localisation : Nice
Date d'inscription : 30/05/2010

http://www.solaverbum.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre de confirmation (mon témoignage)

Message par Joss le Sam 17 Juil 2010 - 16:49

Crucifix HAPPY coeur
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10509
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre de confirmation (mon témoignage)

Message par Cécile le Sam 17 Juil 2010 - 17:03

Dieu soit loué pour nous avoir donné Marie !
avatar
Cécile
moderateur
moderateur

Féminin Nombre de messages : 3184
Age : 76
Localisation : Saône et Loire
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre de confirmation (mon témoignage)

Message par Invité le Sam 17 Juil 2010 - 17:41



merci d'avoir eu le courage de poster ce long témoignage
la révolte,je connais..pas de la même manière,mais presque..
bref,pour une fois,je suis muette...! ! !..
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre de confirmation (mon témoignage)

Message par Marc le Sam 17 Juil 2010 - 17:42

Oui, c'est un drôle de parcours

_________________
Qu’Il daigne, selon la richesse de sa gloire, vous armer de puissance par son Esprit pour que se fortifie en vous l’homme intérieur, que le Christ habite en vos cœurs par la foi, et que vous soyez enracinés, fondés dans l’amour. (Eph 3, 16-17)
avatar
Marc
Administrateur
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1322
Age : 50
Localisation : Nice
Date d'inscription : 30/05/2010

http://www.solaverbum.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre de confirmation (mon témoignage)

Message par Belen le Sam 17 Juil 2010 - 19:18

Merci pour ce témoignage très émouvant, Marc !

J'ai moi aussi fréquenté une église évangélique pendant 6 mois mais Marie et la référence aux saints me manquaient... Un détour qui m'a beaucoup apporté, et confortée dans l'idée que j'étais vraiment bien dans l'Eglise dans laquelle j'ai été baptisée : catholique.
avatar
Belen
Membre actif
Membre actif

Féminin Nombre de messages : 608
Age : 54
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre de confirmation (mon témoignage)

Message par Cécile le Sam 17 Juil 2010 - 19:38

Cette conversion ressemble un peu à celle décrite par Scott X (j'ai oublié son nom !) dans son livre : "Rome, sweet home". Sa femme aussi s'est convertie, mais cela a été très difficile... Rien ne s'est passé par des grâces exceptionnelles, mais par une étude approfondie des Ecritures.
Ils étaient Episcopaliens et avaient l'Eglise catholique en horreur ...!

Bien sûr, j'ai prêté ce livre, et il n'est pas revenu !
avatar
Cécile
moderateur
moderateur

Féminin Nombre de messages : 3184
Age : 76
Localisation : Saône et Loire
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre de confirmation (mon témoignage)

Message par Joss le Sam 17 Juil 2010 - 19:52

Cécile a écrit:Cette conversion ressemble un peu à celle décrite par Scott X (j'ai oublié son nom !) dans son livre : "Rome, sweet home". Sa femme aussi s'est convertie, mais cela a été très difficile... Rien ne s'est passé par des grâces exceptionnelles, mais par une étude approfondie des Ecritures.
Ils étaient Episcopaliens et avaient l'Eglise catholique en horreur ...!

Bien sûr, j'ai prêté ce livre, et il n'est pas revenu !

]SITE OFFICIEL SCOTT HAHN

Entretien avec Scott Hahn, pasteur presbytérien converti au catholicisme :
http://www.pasaj.ch/benoit-xvi-fera-de-l-eucharistie-un-point-essentiel-du-projet-oecumenique-article263.html
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10509
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre de confirmation (mon témoignage)

Message par Marc le Sam 17 Juil 2010 - 21:29

Belen a écrit:Merci pour ce témoignage très émouvant, Marc !

J'ai moi aussi fréquenté une église évangélique pendant 6 mois mais Marie et la référence aux saints me manquaient... Un détour qui m'a beaucoup apporté, et confortée dans l'idée que j'étais vraiment bien dans l'Eglise dans laquelle j'ai été baptisée : catholique.

La communions des Saints et le corps mystique du Christ à été la premières chose qui m'est apparue alors que je lisais Jn 17, 20-23 :
Ce n’est pas pour eux seulement que je prie, mais encore pour ceux qui croiront en moi par leur parole, afin que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et comme je suis en toi, afin qu’eux aussi soient un en nous, pour que le monde croie que tu m’as envoyé. Je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée, afin qu’ils soient un comme nous sommes un, - moi en eux, et toi en moi, -afin qu’ils soient parfaitement un, et que le monde connaisse que tu m’as envoyé et que tu les as aimés comme tu m’as aimé.

J'ai résumé l'article ici : http://www.solaverbum.net/article-la-communion-des-saints-46623807.html Il m'a fallut beaucoup de temps pour assembler les pièces du puzzle d'autant plus que là ou j'étais nous considérions qu'après la mort l'âme allait dans le séjour des morts. Il a fallu tout éplucher.


Cécile a écrit:Cette conversion ressemble un peu à celle décrite par Scott X (j'ai oublié son nom !) dans son livre : "Rome, sweet home". Sa femme aussi s'est convertie, mais cela a été très difficile... Rien ne s'est passé par des grâces exceptionnelles, mais par une étude approfondie des Ecritures.
Ils étaient Episcopaliens et avaient l'Eglise catholique en horreur ...!

Bien sûr, j'ai prêté ce livre, et il n'est pas revenu !

J'ai lu le livre de Scott Hann bien évidement et l'ai trouvé très intéressant mais pas approfondi en ce qui concerne la doctrine.

_________________
Qu’Il daigne, selon la richesse de sa gloire, vous armer de puissance par son Esprit pour que se fortifie en vous l’homme intérieur, que le Christ habite en vos cœurs par la foi, et que vous soyez enracinés, fondés dans l’amour. (Eph 3, 16-17)
avatar
Marc
Administrateur
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1322
Age : 50
Localisation : Nice
Date d'inscription : 30/05/2010

http://www.solaverbum.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre de confirmation (mon témoignage)

Message par Cécile le Dim 18 Juil 2010 - 6:06

]SITE OFFICIEL SCOTT HAHN

Entretien avec Scott Hahn, pasteur presbytérien converti au catholicisme :
http://www.pasaj.ch/benoit-xvi-fera-de-l-eucharistie-un-point-essentiel-du-projet-oecumenique-article263.html
Merci Jo ! J'avais toujours eu envie de relire ce livre, à cause de son côté rationnel. Je me méfie toujours un peu des manifestations dûes à l'émotion d'un moment, certes bien sympathiques, mais qui ne débouchent sur rien de solide une fois passé le temps d'exaltation.

(J'ai confondu épiscopalien et presbytérien!)
avatar
Cécile
moderateur
moderateur

Féminin Nombre de messages : 3184
Age : 76
Localisation : Saône et Loire
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Comment faire?

Message par LOLA le Mer 21 Juil 2010 - 15:51

Dans votre témoignage,vous abordez le mariage. Enfant,j'ai été baptisée à l'église catholique.puis me suis mariée dans cette même église à l'age de 19 ans
20 ans après je divorçais .mais entre temps je suis devenue évangélique à l'age de 29 ans.
A 40 ans j'ai quitté mon mari pour un autre homme .mais biêntôt lui et moi étant tous les deux chrétiens avons réalisé que nous ne pouvions plus rester ensemble
car même si je n'étais pas heureuse avec mon ex.mari,lui d'aucune manière pouvait le remplacer .
Ce que je ne savais pas,c'est que mon ami lui aussi de son côté ,aimait Dieu,et en conséquence ne voulait plus que nous restions ensemble.
 
Donc il s'est mis devant Dieu,lui expliquant son projet de me quitter,et là,il se sentait très mal.
Alors désespéré,il a demandé a DIEU ce qu'il devait faire?
Alors,je me mari seigneur?
Et là une profonde paix, mèlée de joie la envahie .
Il s'est empressé de m'en parler.
Mais, j'ai très mal réagis,et je me suis moquée de lui ,en lui demandant si il n'était pas en ligne rouge
avec le seigneur.
une semaine plus tard ,la nuit dans mon lit je parle au seigneur,et je lui dit que ,je vais me séparer de mon
ami,je commençais déjà à anticiper de quelle manière j'allais m'y prendre.et là, il s'est passé quelque chose
d'absolument merveilleux dans ma chambre devant moi,j'ai vu un bras et une main ,qui figurait de prendre quelque chose,
et de le remettre à sa place .Et tout en même temps? clairement j'ai entendu "je vous rétablis"je savais que c'était JESUS ,
qui me parlait,et tout en même temps qu'il me parlait,je ressentais ,QU'IL NE CESSE DE NOUS REMETTRE SUR LE BON CHEMIN.
les seuls mots qui me venaient à l'esprit c'était,"ho là,là .
 
Et c'est ainsi que tous les deux,nous,nous sommes mariés.
 
Je n'irai pas dans le détail,mais après longue discussion, l'église évangélique,nous a acceptée,et laissée prendre la sainte seine .
 
 
 
Seulement voilà mon retour à MARIE me renvoi  dans le même temps à l'église catholique,et à l'idée de ne pas en temps que
divorcée pouvoir partager avec mes frères et soeurs le corps du christ.
Même si au fond de mon coeur je sais que le seigneur nous a complètement rétablis et,qu'en conséquence ,je peux prendre
l'eucharistie.
 
PARTAGER LE CORPS DU CHRIST EST ESSENTIEL, alors que faire.
 
 
Peut-être pouvez-vous m'aider? MERCI BEAUCOUP
avatar
LOLA
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre de confirmation (mon témoignage)

Message par Marc le Mer 21 Juil 2010 - 17:16

Bonjour Lola, (SVP même si c'est dur, lisez jusqu'au bout vous y trouverez peut être l'espoir)

Je m'aligne sur les positions de l'Eglise Catholique en ce qui concerne les divorcés remariés et la communion (théologiquement). vous pourrez lire cet article qui vous aidera à comprendre : http://www.solaverbum.net/article-la-mediation-de-jesus-53967129.html Je vais bientôt le modifier car je ne le trouve pas très clair. Néanmoins la communion se fait sous différentes formes et dans "celle du désir" elle est vraiment très puissante. Si vous pouvez communier chez les évangéliques c'est parce que vous ne prenez pas le corps et le sang du Christ mais du pain et du vin ordinaire qui symbolisent le Christ. Pourtant Paul disait bien au sujet de la communion.

1Co 11, 29 car celui qui mange et boit sans discerner le corps mange et boit sa propre condamnation.

Concernant votre premier mariage, vous devez vous renseigner dans le diocèse où il a eut lieu et leur demander dans un premier temps si le prêtre vous à reconnu "apte" (c'est à dire que vous saviez dans quoi vous vous engagiez) au mariage. Certains prêtre écrivent une clause qui vous permet de vous remarier. Dans le cas contraire il est possible de faire une demande de "Reconnaissance éventuelle de non validité du mariage." Mais je vous averti que cette procédure est douloureuse.

Toutefois, suivre ce que dit l'Église même si cela nous fait mal est salutaire. Les divorcés remariés (qui l'on appel des "publicains") ont une voie difficile mais qui conduit à la sainteté à n'en pas manquer. Jésus disait ceci en Luc 18 :

10 Deux hommes montèrent au temple pour prier ; l’un était pharisien, et l’autre publicain.
11 Le pharisien, debout, priait ainsi en lui-même : O Dieu, je te rends grâces de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes, qui sont ravisseurs, injustes, adultères, ou même comme ce publicain ;
12 je jeûne deux fois la semaine, je donne la dîme de tous mes revenus.

13 Le publicain, se tenant à distance, n’osait même pas lever les yeux au ciel ; mais il se frappait la poitrine, en disant : O Dieu, sois apaisé envers moi, qui suis un pécheur.
14 Je vous le dis, celui-ci descendit dans sa maison justifié, plutôt que l’autre. Car quiconque s’élève sera abaissé, et celui qui s’abaisse sera élevé.

Ma cousine est dans votre cas et elle en souffre beaucoup, elle m'a témoigné qu'à certaines occasions le prêtre qui connaissait bien sa situation est venu vers elle et lui à tout de même donné la communion. Elle n'est pas la seule à être dans ce cas. Je crois que c'est notre façon de reconnaitre l'autorité et de s'y soumettre comme nous le recommande l'auteur de la lettre aux hébreux qui nous permet ce genre de choses :
Heb 13, 17 Obéissez à vos conducteurs et ayez pour eux de la déférence, car ils veillent sur vos âmes comme devant en rendre compte ; qu’il en soit ainsi, afin qu’ils le fassent avec joie, et non en gémissant, ce qui ne vous serait d’aucun avantage.

Une attitude d'humilité est toujours la bienvenue dans le coeur de Jésus.

Que Dieu vous bénisse, je vous remet particulièrement au cœur de Jésus qui à tant souffert pour son épouse sur la croix et qui ne l'abandonnera jamais.

_________________
Qu’Il daigne, selon la richesse de sa gloire, vous armer de puissance par son Esprit pour que se fortifie en vous l’homme intérieur, que le Christ habite en vos cœurs par la foi, et que vous soyez enracinés, fondés dans l’amour. (Eph 3, 16-17)
avatar
Marc
Administrateur
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1322
Age : 50
Localisation : Nice
Date d'inscription : 30/05/2010

http://www.solaverbum.net/

Revenir en haut Aller en bas

merci Marc !

Message par lola le Mer 21 Juil 2010 - 19:35

Certe,c'est très dur. Mais le Seigneur m'a dit,qu'il nous avaient rétablis ....
Cependant je me soumets,à l'église ,et je ne prendrai plus l'eucharistie.
avatar
lola
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre de confirmation (mon témoignage)

Message par Joss le Mer 21 Juil 2010 - 19:54

..... et puis Le Seigneur ne résiste pas à notre désir. Si vous désirez tant le recevoir, il s'est déjà donné à vous de façon spirituelle. Ce désir vient de l'Esprit-Saint qui gémit en nous :

ROMAINS 8
26 De même aussi l'Esprit vient en aide à notre faiblesse, car nous ne savons
pas ce que nous devons, selon nos besoins, demander dans nos prières. Mais
l'Esprit lui-même prie pour nous par des gémissements ineffables;
27 et celui qui sonde les cœurs connaît quels sont les désirs de l'Esprit; il sait
qu'il prie selon Dieu pour des saints.

Donc, consolez-vous, continuez d'aller à la messe, désirer le Seigneur et gémir avec l'Esprit-Saint pour qu'il se donne à vous dans le silence de votre coeur en dépit de ne pas le recevoir sur le bout de la langue.
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10509
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

LOLA (la comunion des Saints)

Message par LOLA le Jeu 22 Juil 2010 - 9:07

Bonjour Marc, Bonjour Joss,

Ce qui me chagrine ,le plus dans le fait de ne pas prendre l'eucharistie,c'est ce PARTAGE VIVANT DE NOTRE SEIGNEUR AVEC MES FRERES ET MES SOEURS.
Je sais intimement,que le SEIGNEUR m'habite, et que le fait,de prendre l'hostie est quelque chose de grand!

M 'abstenir par souci d'obéissance m'aide à supporter la situation.

Le SEIGNEUR préfère l'obéissance à tous les sacrifices .

LOLA
Soyez indulgent, je suis nouveau...
Soyez indulgent, je suis nouveau...

Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 22/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre de confirmation (mon témoignage)

Message par Joss le Jeu 22 Juil 2010 - 9:20

LOLA a écrit:

Le SEIGNEUR préfère l'obéissance à tous les sacrifices .

Tout-à-fait ! .... et il ne peut résister à cette obéissance, fidélité et désir. Il vous en récompensera, j'en suis sure et trouvera le moyen de se donner à vous

patience....
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10509
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre de confirmation (mon témoignage)

Message par Invité le Jeu 22 Juil 2010 - 10:14

Oh là là..si le Seigneur préfère l'obeissance aux sacrifices,Il n'est pas gâté avec moi..j'aime bien faire ce que je veux..comme je veux,quand je veux(avec Dieu comme avec les médecins)en ne dépassant pas quand même certaines limites.Ma dépendance non choisie est ainsi compensée par une certaine autonomie qui me fait enfin respirer.
Ceci dit,peut-être que le Seigneur préfère le jeûne eucharistique à la communion routinière et vide de sens.Je pense qu'il y a des gens qui communient de manière automatique,sans se poser de question,ce geste ayant pour eux une valeur uniquement sociologique.Peut-être que le jeûne eucharistique "réparerait" cette communion "d'apparence"???Je ne sais pas,c'est une idée qui me vient à l'esprit,comme çà..
Toutefois,personne n'est dupe,certains prêtres donnent la communion aux divorcés-remariés,ce qui signifie que ce pb n'est pas résolu.On peut espérer qu'un jour les divorcés-remariés puissent accéder à la communion..Pourquoi pas?
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre de confirmation (mon témoignage)

Message par Joss le Jeu 22 Juil 2010 - 12:37

Adèle a écrit:Oh là là..si le Seigneur préfère l'obeissance aux sacrifices,Il n'est pas gâté avec moi..j'aime bien faire ce que je veux..comme je veux,quand je veux(avec Dieu comme avec les médecins)en ne dépassant pas quand même certaines limites.Ma dépendance non choisie est ainsi compensée par une certaine autonomie qui me fait enfin respirer.
Ceci dit,peut-être que le Seigneur préfère le jeûne eucharistique à la communion routinière et vide de sens.Je pense qu'il y a des gens qui communient de manière automatique,sans se poser de question,ce geste ayant pour eux une valeur uniquement sociologique.Peut-être que le jeûne eucharistique "réparerait" cette communion "d'apparence"???Je ne sais pas,c'est une idée qui me vient à l'esprit,comme çà..
Toutefois,personne n'est dupe,certains prêtres donnent la communion aux divorcés-remariés,ce qui signifie que ce pb n'est pas résolu.On peut espérer qu'un jour les divorcés-remariés puissent accéder à la communion..Pourquoi pas?

Tout peut être bon et tout peut être mauvais. Tout dépend de la manière dont on le vit "aime et fais ce que tu veux" disait saint Augustin.

Il me semble que les handicapés n'ont guère à rechercher obéissance et sacrifices.... ils en sont abreuvés..... c'est le privilège de la dépendance. Donc, pas besoin d'en rajouter par des jeunes qui de toutes manières leur seront, eux aussi imposés, tôt ou tard.

Maintenant, qu'on n'accepte pas tout et n'importe quoi des médecins n'a rien à voir avec l'obéissance mais souvent le bon sens

ex. :

- Mère THERESA qui a fini par dire non aux médecins qui voulaient faire repartir son coeur pour la énième fois

- Jean-Paul II à qui, apparemment, on a imposé une trachéotomie alors qu'il ne le souhaitait pas et qui s'en est plaint "c'est pas vous qui l'avez" leur aurait-il dit
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10509
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre de confirmation (mon témoignage)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum