MARTHE ET MARIE
anipassion.com

Fête de l'Assomption de Marie

Aller en bas

Fête de l'Assomption de Marie

Message par père JEAN le Dim 8 Aoû 2010 - 16:27




Tous les âges me diront bienheureuse

Textes bibliques : Lire (messe du jour)


Chaque année, les chrétiens du monde entier se rassemblent dans les églises et surtout les lieux de pèlerinages pour fêter dans la joie l’Assomption de Marie. Beaucoup en profitent pour se rendre à Lourdes, Fatima et divers autres sanctuaires qui lui sont dédiés. C’est pour tous une manière de reconnaître la place privilégiée que tient Marie dans la vie de l’Eglise. Sur la croix, Jésus nous l’a donné pour Mère. Elle accomplit ce rôle en veillant sur chacun de ses enfants.

L’Assomption, c’est la fête de Marie qui entre corps et âme dans la gloire de Dieu. Aucun texte ne nous parle de ce dogme dans la Bible. Mais depuis très longtemps, les chrétiens ne pouvaient imaginer que le Christ ait pu laisser le corps de sa mère se décomposer en terre. C’est le 1er novembre 1950 que le pape a proclamé le dogme de l’Assomption. Il n’a fait que ratifier cette tradition très ancienne. Marie est entrée corps et âme dans la gloire du Père. En célébrant cette fête, nous nous associons tous à sa joie et à sa prière de louange.

La bonne nouvelle de ce dimanche, c’est que nous aussi, nous sommes tous appelés à prendre part à son bonheur et sa joie. Ce que Dieu a réalisé pour elle nous est également destiné. Avec Marie, notre vie est une marche à la suite du Christ vers cette grande fête que Dieu nous a préparée. Elle est toujours là pour nous inviter à écouter les paroles de Jésus et à faire "tout ce qu'il nous dira." Dans l'évangile, nous trouvons des paroles de la plus haute importance : "Je suis le chemin, la vérité et la vie. Personne ne va au Père sans passer par moi." Les messages de Marie à Lourdes, Fatima ou ailleurs, nous renvoient précisément à l'Evangile. Cette année, les pèlerinages diocésains sont orientés vers le Signe de la croix que Marie a appris à Bernadette. Il nous rappelle qu'au jour de notre baptême, nous avons été immergés dans cet amour qui est en Dieu Père, Fils et Saint Esprit.

Dans l'évangile de ce jour, nous avons entendu le récit de la Visitation et la belle prière du Magnificat. Marie se rend chez sa cousine Elisabeth qui est enceinte du futur Jean Baptiste. Elle y va bien sûr pour lui rendre des services matériels mais aussi pour communier avec elle au merveilleux bonheur de la vie. Elle rend grâce à Dieu qui fait des merveilles en elle et dans le monde. Aujourd'hui, nous pouvons lui demander de nous donner son regard de foi pour découvrir les merveilles que le Seigneur continue à réaliser pour son Eglise et le monde entier. Qu'elle mette en nos cœurs ses sentiments d'Action de grâce et de louange pour son amour qui s'étend d'âge en âge sur ceux qui l'accueillent.

Depuis la Visitation, Marie n'a pas changé. Si nous l'appelons, elle accourt. Elle vient toujours. Et Jésus est avec elle. Elle ne cesse de remplir son rôle de Mère auprès de nous. C'est le Christ qui le lui avait confié quand il était sur la croix. S'adressant à Jean, il dit : "Voici ta mère". Et à Marie : "Voici ton fils." A partir cette heure-là, le disciple la prit chez lui. A travers lui, c'est toute l'humanité que Jésus confiait à sa mère. Alors, comme le disciple, n'hésitons pas à prendre Marie chez nous et à lui donner la place d'honneur. Nous pourrons toujours compter sur elle. Le chemin qu'elle nous montre c'est celui de son Fils et celui de l'Evangile. Les prières que nous lui adressons vont également au Christ.

En ce jour, nous pouvons lui confier toutes nos souffrances et celles de notre monde. Chaque jour, les médias nous parlent de catastrophes, incendies en Russie, inondations au Pakistan, violences et insécurité. Beaucoup sont en grande difficulté car ils ne peuvent pas vivre de leur travail. Et bien sûr, nous pensons à tous ceux et celles qui souffrent à cause de la maladie. Quand un enfant a mal, il appelle sa maman. Nous, chrétiens, c'est vers Marie que nous nous tournons. Et nous avons ce bonheur de voir que la Mère de notre Seigneur vient jusqu'à nous. Elle ne va pas résoudre nos problèmes matériels mais elle va nous aider à traverser l'épreuve. Avec elle et avec Jésus, il n'y a pas de situation désespérée.

La Visitation c'est donc Marie qui continue à venir à nous avec Jésus. C'est aussi quand nous allons vers l'autre pour l'aider mais aussi pour lui porter ce Dieu Amour et le faire resplendir dans la mesure où il nous habite. Ce n'est pas nous qui aimons mais toujours lui en nous. En ce dimanche, nous nous sommes rassemblés pour précisément puiser à la source de Celui qui est l'Amour. A la fin de la messe, nous serons envoyés pour le porter aux autres, en particulier ceux et celles qui connaissent des épreuves de toutes sortes. L'important c'est de veiller à ce que nos visites deviennent des visitations, aller vers l'autre avec Jésus en nous.

En ce jour, nous te rendons grâce, Seigneur, pour ce cadeau merveilleux que tu nous fais en nous donnant Marie. Que cette fête de l'Assomption vienne raviver notre désir de te suivre fidèlement tout au long de notre vie. Et que l'heure où nous quitterons cette terre soit notre assomption.

D'après diverses sources



Dernière édition par jonathan le Lun 9 Aoû 2010 - 19:35, édité 1 fois (Raison : erreur)
avatar
père JEAN
Membre actif
Membre actif

Masculin Nombre de messages : 650
Age : 73
Localisation : Rodez
Date d'inscription : 05/06/2010

http://www.puiseralasource.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fête de l'Assomption de Marie

Message par etienne lorant le Sam 14 Aoû 2010 - 16:22

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 1,39-56.

Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l'enfant tressaillit en elle. Alors, Élisabeth fut remplie de l'Esprit Saint, et s'écria d'une voix forte : « Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni.

Question: combien de personnes sont-elles présentes dans ce passage d'Evangile ?

Si vous répondez deux, vous avez lu trop vite.
Si vous répondez trois, vous êtes encore loin.
Si vous répondez quatre, vous approchez du compte juste.
Si vous répondez cinq, il n'en manque plus qu'une.
Si vous répondez six, vous rendez gloire au Père et vous avez raison.

(Elisabeth, Marie, Jean-Baptiste, l'Esprit-Saint, le Fils, le Père).
avatar
etienne lorant
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 805
Date d'inscription : 05/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum