MARTHE ET MARIE

Nuit de Noël 2010

Aller en bas

Nuit de Noël 2010

Message par père JEAN le Dim 19 Déc 2010 - 22:02


Le Messie, le Seigneur (Messe de la nuit)








Textes bibliques : Lire (Messe de la nuit)


En cette nuit de Noël, rien n'arrête les festivités qui se sont organisées un peu partout. Les murs et les maisons sont illuminés ; les guirlandes et les étoiles donnent un air de fête ; les réveillons sont préparés depuis plusieurs jours. Dans les églises du monde entier, les chrétiens se rassemblent pour fêter la naissance du Christ Jésus. Une visite exceptionnelle vient rejoindre notre assemblée, une visite bien plus important que celle de notre président de la république ou de notre pape Benoît XVI. Noël c'est Jésus lui-même qui vient parmi nous. Le fils de Dieu se fait petit bébé pour se mettre à notre niveau humain et se faire comprendre. Il nous apporte la bonne nouvelle d'une libération.


Dans son évangile, saint Luc nous cite les grands de la terre au moment de la naissance de Jésus. C'est pour situer l'événement de Noël dans l'histoire du monde. C'est aussi une manière de nous faire comprendre que Jésus est venu pour tous, riches et pauvres, juifs et païens. Mais ce n'est pas à la porte des grands de ce monde qu'il vient va frapper pour venir parmi nous. Ce n'est pas dans le bruit et l'agitation qu'il se révèle. Autrefois, c'est dans "la voix d'un silence" (1 R. 19-12) que le prophète Elie avait entendu Dieu. C'est vrai aussi pour chacun de nous. La bonne nouvelle de Noël ne peut être reconnue que dans le recueillement, loin des bruits et de l'agitation de ce monde.


Oui, c'est dans le silence de la nuit, loin de tout, que le Fils de Dieu deviendra l'un de nous. Ce silence continuera à Nazareth pendant trente années. Le fils du charpentier sera un enfant comme les autres. Lui, de condition divine, "s'est dépouillé… s'est abaissé" (Ph 2. 6-8). Voilà un appel de la plus haute importance pour nous qui sommes si souvent assoiffés des grandeurs humaines.


L'Evangile nous dit que Marie le coucha dans une mangeoire. La naissance du Seigneur annonce ce que sera sa vie. Né comme un sans abri, il se reconnaît come l'un d'eux. A travers eux, c'est aussi lui qui est là. Plus tard, il dira que le Fils de l'homme n'a pas d'endroit où reposer sa tête. Né sur les planches d'une mangeoire, il mourra sur le bois de la croix. Oui, c'est de la folie. D'ailleurs saint Paul lui-même reprend ce mot : "nous prêchons Christ crucifié; scandale pour les Juifs et folie pour les païens…" (1 Co 18. 23) Cette folie nous dit jusqu'où va son amour.


Par ailleurs, la mangeoire sert à nourrir le bétail. Plus tard, Jésus se présentera comme le bon Pasteur qui prend soin de chacune de ses brebis et qui part à la recherche de celle qui est perdue. De plus, sa naissance a lieu à Bethléem ; le nom de cette ville signifie "la maison du pain". Le nom de cette ville et la mangeoire sont déjà l'annonce de la nourriture que Jésus donnera au monde : "Je suis le Pain de Vie… Celui qui vient à moi n'aura plus jamais faim". (Jn 6. 35)


"Prenez et mangez, ceci est mon Corps livré pour vous." L'Eucharistie qui nous rassemble en cette nuit de Noël, c'est Bethléem rendu présent aujourd'hui. Nous y sommes attendus chaque dimanche. Elle est source et sommet de toute vie chrétienne et de toute évangélisation. Dans l'action de grâce, donne-nous, Seigneur, d'entendre l'appel des anges : "Je vous annonce une bonne nouvelle, une grande joie : aujourd'hui, un sauveur est là : il est le Messie, le Seigneur." En célébrant Noël, c'est notre naissance à la Vie que nous fêtons dans la joie. "Gloire à Dieu et paix sur terre aux hommes de bonne volonté".
D'après diverses sources



avatar
père JEAN
Membre actif
Membre actif

Masculin Nombre de messages : 650
Age : 73
Localisation : Rodez
Date d'inscription : 05/06/2010

http://www.puiseralasource.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum