MARTHE ET MARIE

Présentation de Jésus au temple

Aller en bas

Présentation de Jésus au temple

Message par etienne lorant le Mer 29 Déc 2010 - 9:05

5e jour dans l'Octave de Noël

Première lettre de saint Jean 2,3-11.
Mes bien-aimés, voici comment nous pouvons savoir que nous connaissons Jésus Christ : c'est en gardant ses commandements.
Celui qui dit : « Je le connais », et qui ne garde pas ses commandements, est un menteur : la vérité n'est pas en lui.
Mais en celui qui garde fidèlement sa parole, l'amour de Dieu atteint vraiment la perfection : voilà comment nous reconnaissons que nous sommes en lui.
Celui qui déclare demeurer en lui doit marcher lui-même dans la voie où lui, Jésus, a marché.
Mes bien aimés, ce que je vous écris n'est pas un commandement nouveau, mais un commandement ancien que vous aviez dès le début. Ce commandement ancien, c'est la parole que vous avez entendue.
Et pourtant, ce commandement que je vous écris est nouveau, il l'est vraiment en Jésus et en vous, puisque les ténèbres sont en train de disparaître, et que déjà brille la vraie lumière.
Celui qui déclare être dans la lumière et qui a de la haine contre son frère est encore maintenant dans les ténèbres.
Celui qui aime son frère demeure dans la lumière, et il n'y a pour lui aucune occasion de chute.
Mais celui qui a de la haine contre son frère est dans les ténèbres : il marche dans les ténèbres sans savoir où il va, parce que les ténèbres l'ont rendu aveugle.
(Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris)



C'est cette première lecture qui m'a suscité ce matin, car elle répondait à quelques événements des derniers jours, mais aussi de ma dernière nuit - chahutée par la tentation mais une tentation vaincue par la prière. J'ai beaucoup songé également aux événements d'hier, à la violence de cet homme dont je ne connais toujours que le surnom de "pergola". Il m'est apparu que ce dernier n'a sans doute plus aucun autre moyen de communiquer que cette violence - et qu'il est probablement sans domicile. J'ai prié pour lui car ces difficultés de communication et de rencontre se multiplient partout. Aussi bien dans les familles que dans la société et les gouvernements. Ce sont même ces incapacités de communiquer qui poussent les individus vers toutes sortes de fautes, que ce soit dans les plaisirs du monde, l'esprit de possession ou encore la violence et le suicide.

Le lien qui s'établit tout naturellement avec les mots de l'apôtre Jean dans cette Épitre, je le trouve dans cette déclaration: 'En celui qui garde fidèlement sa parole, l'amour de Dieu atteint vraiment la perfection : voilà comment nous reconnaissons que nous sommes en lui.'

Ces mots de Jean, je les ressens comme la promesse véritable de l'aboutissement de nos efforts. Nous ne pouvons pas nous contenter de nous détourner de nos péchés, mais il faut franchir le pas de nous détacher de nous-mêmes. Mourir à soi-même afin de naître à l'Amour. Et tout ce que nous aurons cru perdre, dans la douleur, en agissant ainsi, nous le retrouvons multiplié, à la fin, au-delà de nos espérances.

Pourquoi les hommes et les femmes connaissent-ils de nos jours tant de difficultés pour se rencontrer et demeurer capables de vivre ensemble ? C'est l'esprit du monde, c'est Mammon, qui a fait cela. La femme devait être libre à l'égard de l'homme, l'homme devait être libre à l'égard de sa femme. Les enfants ont été élevés au rang de princes sans devoir connaître l'apprentissage de la mesure. Les vieillards ont été écartés des familles - ne sont-ils pas insensés de ne plus savoir suivre les temps nouveaux de la glorieuse société moderne ? Tous doivent gagner de l'argent - d'une façon ou d'une autre, en travaillant durement, et devenir eux-mêmes objets de consommation. Au point que les humains ne ressemblent plus à des humains, mais à des "singes savants" qui ne comprennent plus ni ce qu'ils font ni où cela les conduit, mais qui vivent à l'imitation d'autrui.

Mais le Seigneur est toujours avec nous. Détachons-nous, larguons les amarres, détachons-nous du 'siècle" et aussitôt nous redeviendrons des hommes capables de communiquer, d'aimer dans la vérité, de servir et de redevenir de vrais hommes créés à l'image et selon la ressemblance de Dieu. Plus encore, la gloire de Dieu sera présente en nous par son Esprit et nous permettra d'en sauver beaucoup. La clé, c'est le détachement de tout ce qui n'est pas de Dieu en nous.
avatar
etienne lorant
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 805
Date d'inscription : 05/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum