MARTHE ET MARIE

L'efficacité de la prière

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: L'efficacité de la prière

Message par etienne lorant le Lun 31 Oct 2011 - 5:23

Shinran a écrit:Attention, il faut être clair...
Ce que tu es entrain de nous dire là, c'est tant mieux, heureusement que des gens souffrent, car cela me permet d'avoir de la compassion pour eux!
C'est assez scandaleux comme propos.

J'ajouterais, cher Shinran, qu'il n'y a pas plus aveugle que celui qui ne veut par voir, qu'il n'y a pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre, que si quelqu'un vient avec la ferme intention de ne pas ouvrir son coeur, il y a 99,99 chances sur 100 qu'il repartira le coeur aussi fermé et froid qu'en arrivant. Le 0,1 % de chance de te voir changer d'attitude appartient à Dieu qui connaît ton coeur et ses intentions.

Prends bien soin de toi, l'hiver sera rude !
avatar
etienne lorant
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 805
Date d'inscription : 05/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'efficacité de la prière

Message par Shinran le Lun 31 Oct 2011 - 7:50

ton intervention est vide de sens, une simple critique parce que je n'adhère pas à votre point de vue, je suis comme le petit canard exclu du groupe parce que différent...Désolé, mais moi je répète pas simplement ce que le Magistère dit.
C'est d'ailleurs St Thomas qui disait qu'on a le droit et le devoir de suivre sa conscience même si on se trompe...
Le problème, c'est qu'ici nul ne peut affirmer qu'il a raison à 100% donc ton raisonnement tombe à l'eau, car nous avons tous une part de vérité et une part d'erreur.
Enfin si toi aussi tu trouve ça magnifique de voir des gens souffrir autour de toi, car cela te permettra de te rendre utile en souffrant avec eux...tant mieux pour toi.
avatar
Shinran
Intéressé
Intéressé

Masculin Nombre de messages : 53
Date d'inscription : 10/10/2011

http://ethiqueetsagesse.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'efficacité de la prière

Message par Marc le Lun 31 Oct 2011 - 9:13

Shinran a écrit:Attention, il faut être clair...
Ce que tu es entrain de nous dire là, c'est tant mieux, heureusement que des gens souffrent, car cela me permet d'avoir de la compassion pour eux!
C'est assez scandaleux comme propos.

Je ne vois pas en quoi cela est scandaleux ! La souffrance est une réalité avec laquelle il faut vivre. Seule la miséricorde peut la soulager en préservant l'individualité de la personne. A l'inverse du bouddhisme, le Christianisme qui est personnifié par le Christ en Croix (Sa Passion) nous enseigne que la miséricorde de Dieu dépasse le cadre des souffrance du Christ qui nous la révèle. Qu’en conséquence c'est dans le dépassement de soi que réside le mouvement de compassion et non pas dans la négation de soi.

En bref, nous devons dépasser la cause [la souffrance] et non être servile à celle-ci.

Ce que je dis, c'est que la compassion existe parce que des gens souffrent, l'idéal serait de ne pas à avoir à ressentir de la compassion pour autrui. Ce qui ne veut pas dire qu'on tombe dans de l'égoïsme.

Je suis bien d'accord ! Mais nous tombons dans l'indifférence et dans l'impossibilité de comprendre l'autre.

Le sentiment d'amour est quant à lui indépendant à cela et justement c'est parce qu'on aime qu'on évite l'autre de souffrir. En tant que créature bien rodée, nous devrions avoir l'amour du prochain et par conséquent, celui-ci n'aurait pas à souffrir et je n'aurais donc pas à de devoir compatir à ses souffrances.

Et au bout de cela, vous n'avez plus de relation propre d'où la négation d'une création faite d'individus interdépendants les uns des autres.

_________________
Qu’Il daigne, selon la richesse de sa gloire, vous armer de puissance par son Esprit pour que se fortifie en vous l’homme intérieur, que le Christ habite en vos cœurs par la foi, et que vous soyez enracinés, fondés dans l’amour. (Eph 3, 16-17)
avatar
Marc
Administrateur
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1322
Age : 50
Localisation : Nice
Date d'inscription : 30/05/2010

http://www.solaverbum.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'efficacité de la prière

Message par Fée Violine le Lun 31 Oct 2011 - 13:19

Shinran a écrit:Attention, il faut être clair...
Ce que tu es entrain de nous dire là, c'est tant mieux, heureusement que des gens souffrent, car cela me permet d'avoir de la compassion pour eux!
C'est assez scandaleux comme propos.

Ce que je dis, c'est que la compassion existe parce que des gens souffrent, l'idéal serait de ne pas à avoir à ressentir de la compassion pour autrui. Ce qui ne veut pas dire qu'on tombe dans de l'égoïsme. Le sentiment d'amour est quant à lui indépendant à cela et justement c'est parce qu'on aime qu'on évite l'autre de souffrir. En tant que créature bien rodée, nous devrions avoir l'amour du prochain et par conséquent, celui-ci n'aurait pas à souffrir et je n'aurais donc pas à de devoir compatir à ses souffrances.
En effet, c'est scandaleux si on le dit comme ça! Mais de toute façon, la souffrance fait partie de la vie, donc autant l'utiliser pour en tirer du bien.
Même si nous aimons notre prochain, il restera toujours des souffrances d'origine naturelle. On ne peut pas la supprimer complètement.
avatar
Fée Violine
moderateur
moderateur

Nombre de messages : 4649
Date d'inscription : 29/05/2007

http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'efficacité de la prière

Message par etienne lorant le Lun 31 Oct 2011 - 18:18

Marc a écrit:Oui, c'est loin d'être évident mais la prière est trinitaire en bien des points. De même que la lectures des évangiles. Le Christ est envoyé, remonte au Père envoi l'Esprit Saint qui témoigne du Fils qui Lui même nous donne l'image du Père waouh.

Il y a effectivement beaucoup de vie dans l'être qui prie, mais la plupart du temps il ne s'en rend pas compte. Nous sommes si distraits ! Par contre, lorsque j'écris un commentaire de l’Évangile, j'ai toujours commencé à écrire en sachant que je n'étais pas seul à écrire. Sinon, depuis plus de trois ans que je recommence chaque jour, comment ne serais-je pas tombé dans la "redite" permanente, ou du "recuit" de circonstance ? Mais il y a toujours quelque chose de neuf qui brille, un mouvement quelconque de la pensée, un élan dont le principe m'échappe.

Je désire prier ce soir, mais j'ignore comment cela se passera. J'ai eu une journée très chargée avec la messe matinale annulée, un beau-frère hospitalisé, mon imprimante tombée en panne en milieu de matinée, un verre de lunette qui s'est tout d'un coup échappé de son logement (si !)- et remplacé mais deux heures plus tard... et encore: toutes les nouvelles contrariantes concernant l'avenir de la zone euro, les discussions avec les clients, etc. En fin d'après-midi, nous avons échangé des coups de téléphone pour déterminer ce que nous dirons au cas où la réunion de famille à la maison de repos, demain, se verrait très réduite ou carrément annulée. Une des gestionnaires se montre très agressive - pour ce qui me concerne, j'ai suggéré de répondre simplement que toutes les factures ont toujours été honorées en temps en et en heure. Il est plus important de savoir comment faire redescendre la "pression" de cette longue journée afin de bien prier - d'éloigner les soucis - et de vraiment bien vivre la fête de Toussaint demain.

En union de prière avec tous et toutes qui prient.

avatar
etienne lorant
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 805
Date d'inscription : 05/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'efficacité de la prière

Message par etienne lorant le Lun 31 Oct 2011 - 18:24

Shinran a écrit:
Enfin si toi aussi tu trouve ça magnifique de voir des gens souffrir autour de toi, car cela te permettra de te rendre utile en souffrant avec eux...tant mieux pour toi.

Juste une petite correction: cela ne me permet pas de me rendre utile en souffrant avec eux, mais je souffre avec eux, c'est certain.
avatar
etienne lorant
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 805
Date d'inscription : 05/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'efficacité de la prière

Message par Shinran le Mar 1 Nov 2011 - 23:38

Autre petite correction: je pense Etienne que tu n'avais pas compris pleinement ma pensée qui n'était autre que de remettre avec d'autres mots ce que Marc dit à travers ses arguments.

Bien entendu, j'ai jamais pensé merci Seigneur que des gens souffrent pour que je puisse me rendre utile et ça je crois que Féevioline l'a bien compris.
Toutefois il y a une différence entre le constat: "oui les gens souffrent, et ce depuis des millénaires, voir depuis le début"
Et l'idée si Dieu existe: "pourquoi nous abandonne-t-il?"

Face à la souffrance humaine le christianisme et le bouddhisme offrent des réponses intéressantes, mais au niveau philosophique et théorique la question sur Dieu est différente.
avatar
Shinran
Intéressé
Intéressé

Masculin Nombre de messages : 53
Date d'inscription : 10/10/2011

http://ethiqueetsagesse.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'efficacité de la prière

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum