MARTHE ET MARIE

NE NOUS SOUMETS PAS A LA TENTATION (BENOIT XVI)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

NE NOUS SOUMETS PAS A LA TENTATION (BENOIT XVI)

Message par Joss le Lun 28 Mai 2007 - 20:41

18/05/2007 14:41
"Ne nous soumets pas à la tentation"

Autre chapitre déterminant, celui où le pape commente le Notre Père, avec notamment l'avant-dernière demande de cette "prière du Seigneur"

«La formulation de cette demande semble choquante aux yeux de beaucoup de gens. Dieu ne nous soumet quand même pas à la tentation. Saint Jacques nous dit en effet : “Dans l’épreuve de la tentation, que personne ne dise : ‘Ma tentation vient de Dieu.’ Dieu en effet ne peut être tenté de faire le mal, et lui-même ne tente personne” (Jc 1, 13).

Nous pourrons avancer d’un pas si nous nous rappelons le mot de l’Évangile : “Alors Jésus fut conduit au désert par l’Esprit pour être tenté par le démon” (Mt 4, 1). La tentation vient du diable, mais la mission messianique de Jésus exige qu’il surmonte les grandes tentations qui ont conduit et qui conduisent encore l’humanité loin de Dieu.

Il doit, nous l’avons vu, faire lui-même l’expérience de ces tentations jusqu’à la mort sur la croix et ainsi ouvrir pour nous le chemin du salut. Ce n’est pas seulement après la mort, mais en elle et durant toute sa vie, qu’il doit d’une certaine façon “descendre aux enfers”, dans le lieu de nos tentations et de nos défaites, pour nous prendre par la main et nous tirer vers le haut.

La Lettre aux Hébreux a particulièrement insisté sur cet aspect en y voyant une étape essentielle du chemin de Jésus : “Ayant souffert jusqu’au bout l’épreuve de sa Passion, il peut porter secours à ceux qui subissent l’épreuve” (He 2, 18). “En effet, le grand prêtre que nous avons n’est pas incapable, lui, de partager nos faiblesses ; en toutes choses, il a connu l’épreuve comme nous, et il n’a pas péché” (He 4, 15).

Un regard sur le Livre de Job, où se dessine déjà à maints égards le mystère du Christ, peut nous aider à y voir plus clair. Satan se moque des hommes pour ainsi se moquer de Dieu. La créature que Dieu a faite à son image est une créature misérable. Tout ce qui semble bon en elle n’est que façade. En réalité, l’homme, c’est-à-dire chacun de nous, ne se soucie toujours que de son bien-être. Tel est le diagnostic de Satan que l’Apocalypse désigne comme “l’accusateur de nos frères”, “lui qui les accusait jour et nuit devant notre Dieu” (Ap 12, 10). Blasphémer l’homme et la créature revient en dernière instance à blasphémer Dieu et à justifier le refus de lui.

Satan se sert de Job, le juste, afin de prouver sa thèse : si on lui prend tout, il va rapidement laisser tomber aussi sa piété. Ainsi, Dieu laisse Satan libre de procéder à cette expérimentation, mais, certes, dans des limites bien définies. Dieu ne laisse pas tomber l’homme, mais il permet qu’il soit mis à l’épreuve. Très discrètement, implicitement, apparaît ici déjà le mystère de la satisfaction vicaire qui prendra toute son ampleur en Isaïe 53.

Les souffrances de Job servent à la justification de l’homme. À travers sa foi éprouvée par les souffrances, il rétablit l’honneur de l’homme. Ainsi, les souffrances de Job sont par avance des souffrances en communion avec le Christ, qui rétablit notre honneur à tous devant Dieu et qui nous montre le chemin, nous permettant, dans l’obscurité la plus profonde, de ne pas perdre la foi en Dieu.

Le Livre de Job peut aussi nous aider à distinguer entre mise à l’épreuve et tentation. Pour mûrir, pour passer vraiment de plus en plus d’une piété superficielle à une profonde union avec la volonté de Dieu, l’homme a besoin d’être mis à l’épreuve. Tout comme le jus du raisin doit fermenter pour devenir du bon vin, l’homme a besoin de purifications, de transformations, dangereuses pour lui, où il peut chuter, mais qui sont pourtant les chemins indispensables pour se rejoindre lui-même et pour rejoindre Dieu.

L’amour est toujours un processus de purifications, de renoncements, de transformations douloureuses de nous-mêmes, et ainsi le chemin de la maturation. Si François Xavier a pu dire en prière à Dieu : “Je t’aime, non pas parce que tu as à donner le paradis ou l’enfer, mais simplement parce que tu es celui que tu es, mon Roi et mon Dieu”, il fallait certainement un long chemin de purifications intérieures pour arriver à cette ultime liberté – un chemin de maturation où la tentation et le danger de la chute guettaient – et pourtant un chemin nécessaire.

Dès lors, nous pouvons interpréter la sixième demande du Notre Père de façon un peu plus concrète. Par elle, nous disons à Dieu : “Je sais que j’ai besoin d’épreuves, afin que ma nature se purifie. Si tu décides de me soumettre à ces épreuves, si – comme pour Job – tu laisses un peu d’espace au mal, alors je t’en prie, n’oublie pas que ma force est limitée. Ne me crois pas capable de trop de choses.Ne trace pas trop larges les limites dans lesquelles je peux être tenté, et sois proche de moi avec ta main protectrice, lorsque l’épreuve devient trop dure pour moi.” C’est dans ce sens que saint Cyprien a interprété la demande. Il dit : “Lorsque nous demandons ‘Ne nous soumets pas à la tentation’, nous exprimons notre conscience que l’ennemi ne peut rien contre nous, si Dieu ne l’a pas d’abord permis. Ainsi nous devons mettre entre les mains de Dieu nos craintes, nos espérances, nos résolutions, puisque le démon ne peut nous tenter qu’autant que Dieu lui en donne le pouvoir.”

En prenant la mesure de la forme psychologique de la tentation, il développe deux raisons différentes pour lesquelles Dieu accorde un pouvoir limité au mal. Tout d’abord pour nous punir de nos fautes, pour tempérer notre orgueil, afin que nous redécouvrions la pauvreté de notre foi, de notre espérance et de notre amour, et pour nous empêcher de nous imaginer que nous pourrions être grands par nos propres moyens. Pensons au pharisien qui parlait à Dieu de ses propres œuvres et qui croyait pouvoir se passer de la grâce.

Malheureusement, Cyprien ne développe pas plus longuement ce que signifie l’autre forme d’épreuve, la tentation que Dieu nous impose “ad gloriam”, pour sa gloire. Mais ne devrions-nous pas considérer ici que Dieu a imposé une charge particulièrement lourde de tentations aux personnes qui lui sont les plus proches, aux grands saints, à commencer par Antoine dans le désert jusqu’à Thérèse de Lisieux dans l’univers pieux de son carmel ?

Ils se tiennent en quelque sorte dans l’imitation de Job, comme une apologie de l’homme qui est en même temps une défense de Dieu. Plus encore, ils se tiennent d’une façon toute spéciale dans la communion avec Jésus-Christ, qui a vécu nos tentations dans la souffrance. Ils sont appelés à surmonter, pour ainsi dire, dans leur corps, dans leur âme, les tentations d’une époque, de les porter pour nous, les âmes ordinaires, jusqu’au bout et de nous aider à aller vers celui qui a pris sur lui notre fardeau à tous.

Lorsque nous disons la sixième demande du Notre Père, nous devons nous montrer prêts à prendre sur nous le fardeau de l’épreuve, qui est à la mesure de nos forces. D’autre part, nous demandons aussi que Dieu ne nous impose pas plus que nous ne pouvons supporter, qu’il ne nous laisse pas sortir de ses mains.

Nous formulons cette demande dans la certitude confiante, pour laquelle saint Paul nous a dit : “Et Dieu est fidèle : il ne permettra pas que vous soyez éprouvés au-delà de ce qui est possible pour vous. Mais, avec l’épreuve, il vous donnera le moyen d’en sortir et la possibilité de la supporter” (1 Co 10, 13). »

LA CROIX
http://www.la-croix.com/article/index.jsp?docId=2303583&rubId=786
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10509
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: NE NOUS SOUMETS PAS A LA TENTATION (BENOIT XVI)

Message par Lagaillette le Lun 28 Mai 2007 - 22:55

Il y a une incohérence dans le :

"Ne nous soumets pas à la tentation

et le

"mais délivre-nous du mal"

La logique appellerait :

"Ne nous épargne pas l'épreuve, mais délivre-nous du mal."

Pourquoi faudrait-il que nous soit épargnée l'épreuve, alors que c'est par l'épreuve que se vérifie la qualité de notre foi, comme l’or est éprouvé par le feu.

1 Pierre
1:7 §
que l'épreuve de votre foi, plus précieuse que l'or périssable (qui cependant est éprouvé par le feu), ait pour résultat la louange, la gloire et l'honneur, lorsque Jésus Christ apparaîtra,

Lagaillette
Installé
Installé

Nombre de messages : 218
Date d'inscription : 28/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: NE NOUS SOUMETS PAS A LA TENTATION (BENOIT XVI)

Message par Loup Ecossais le Lun 28 Mai 2007 - 23:04

Et si tout simplement, le tentateur était le même que celui qui nous délivre du mal ? N'est ce pas une raison suffisante pour que l'on ait créé dans l'imaginaire collectif un démon, qui en fait réside en nous ? N'avons-nous pas nous aussi une double nature? Homme, avec nos faiblesses, nos défauts, et divine, mais dont nous avons perdu la perception intuitive, et qui fait que nous cherchons à la retrouver ?
avatar
Loup Ecossais
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 194
Age : 62
Localisation : Jamais loin de vous...
Date d'inscription : 27/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: NE NOUS SOUMETS PAS A LA TENTATION (BENOIT XVI)

Message par Souricet le Mar 29 Mai 2007 - 7:10

Je crois que le Mal est dans le monde, mais est-ce que je crois qu'il n'y était pas dès le commencement et qu'à un moment de la durée il a été là tout à coup, à la suite d'un acte délibéré accompli par l'"homo sapiens" ?
(F. Mauriac, Ce que je crois)


Dernière édition par le Ven 8 Juin 2007 - 9:52, édité 1 fois
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: NE NOUS SOUMETS PAS A LA TENTATION (BENOIT XVI)

Message par Joss le Mar 29 Mai 2007 - 7:27

Loup Ecossais a écrit:Et si tout simplement, le tentateur était le même que celui qui nous délivre du mal ? N'est ce pas une raison suffisante pour que l'on ait créé dans l'imaginaire collectif un démon, qui en fait réside en nous ? N'avons-nous pas nous aussi une double nature? Homme, avec nos faiblesses, nos défauts, et divine, mais dont nous avons perdu la perception intuitive, et qui fait que nous cherchons à la retrouver ?

Si le tentateur réside quelque part, c'est surement pas en nous où Dieu seul réside :


1 Co 6, 19
Ne le savez-vous pas ? Votre corps est le temple de l'Esprit Saint, qui est en vous et que vous avez reçu de Dieu ; vous ne vous appartenez plus à vous-mêmes,

LE CHÂTEAU INTÉRIEUR ou LES DEMEURES
( écrit par Ste Thérèse d'Avila en 1577 )

1 Aujourd'hui, comme je suppliais le Seigneur de parler à ma place, puisque je ne trouvais rien à dire, ni comment entamer cet acte d'obéissance, s'offrit à moi ce qui sera, dès le début, la base de cet écrit : considérer notre âme comme un château fait tout entier d'un seul diamant ou d'un très clair cristal, où il y a beaucoup de chambres, de même qu'il y a beaucoup de demeures au ciel. Car à bien y songer, mes soeurs, l'âme du juste n'est rien d'autre qu'un paradis où Il dit trouver ses délices. Donc, comment vous représentez-vous la chambre où un Roi si puissant, si sage, si pur, si empli de tous les biens, se délecte ? Je ne vois rien qu'on puisse comparer à la grande beauté d'une âme et à sa vaste capacité. Vraiment, c'est à peine si notre intelligence, si aiguë soit-elle, peut arriver a le comprendre, de même qu'elle ne peut arriver à considérer Dieu, puisqu'il dit lui-même qu'il nous a créés à son image et à sa ressemblance.
..........
5 Donc, pour revenir à notre bel et délicieux château, nous devons voir comment nous pourrons y pénétrer. J'ai l'air de dire une sottise : puisque ce château est l'âme, il est clair qu'elle n'a pas à y pénétrer, puisqu'il est elle-même ; tout comme il semblerait insensé de dire à quelqu'un d'entrer dans une pièce où il serait déjà. Mais vous devez comprendre qu'il y a bien des manières différentes d'y être ; de nombreuses âmes sont sur le chemin de ronde du château, où se tiennent ceux qui le gardent, peu leur importe de pénétrer l'intérieur, elles ne savent pas ce qu'on trouve en un lieu si précieux, ni qui l'habite, ni les salles qu'il comporte.
http://www.livres-mystiques.com/partieTEXTES/Avila/Chateau/table.html

Le tentateur agit extérieurement par le biais de nos appétits, des évènements et des personnes pour brouiller notre regard intérieur qui nous conduit à Dieu.
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10509
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: NE NOUS SOUMETS PAS A LA TENTATION (BENOIT XVI)

Message par Loup Ecossais le Mar 29 Mai 2007 - 8:15

Jo, "l'adversaire" = Satan, c'est nous-mêmes. C'est notre côté animal, destructeur. Il faut arrêter de vouloir anthropomorphiser Dieu et les démons.
Ce dualisme existe depuis la Création. Le combat que nous devons livrer contre le dragon, c'est le combat contre nos propres vices.
avatar
Loup Ecossais
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 194
Age : 62
Localisation : Jamais loin de vous...
Date d'inscription : 27/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: NE NOUS SOUMETS PAS A LA TENTATION (BENOIT XVI)

Message par Clotilde le Mar 29 Mai 2007 - 9:23

Loup Ecossais a écrit:Le combat que nous devons livrer contre le dragon, c'est le combat contre nos propres vices.

c'est tout à fait vrai, mais ce n'est pas pour autant que le diable n'existe pas.
avatar
Clotilde
Installé
Installé

Féminin Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: NE NOUS SOUMETS PAS A LA TENTATION (BENOIT XVI)

Message par Loup Ecossais le Mar 29 Mai 2007 - 9:32

Clotilde a écrit:

c'est tout à fait vrai, mais ce n'est pas pour autant que le diable n'existe pas.

Ce n'est pas ce que j'ai écrit, Clo. Il existe bien sûr. Dans notre double nature, nous sommes libres de faire soit le bien comme nous sommes libres de faire le mal.
avatar
Loup Ecossais
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 194
Age : 62
Localisation : Jamais loin de vous...
Date d'inscription : 27/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: NE NOUS SOUMETS PAS A LA TENTATION (BENOIT XVI)

Message par Clotilde le Mar 29 Mai 2007 - 9:38

Je ne suis pas tout à fait d'accord mais je ne veux pas faire dévier le sujet du fil :pipe:
avatar
Clotilde
Installé
Installé

Féminin Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: NE NOUS SOUMETS PAS A LA TENTATION (BENOIT XVI)

Message par Loup Ecossais le Mar 29 Mai 2007 - 9:44

Clotilde a écrit:Je ne suis pas tout à fait d'accord mais je ne veux pas faire dévier le sujet du fil :pipe:

Clo, je ne veux pas non plus faire dériver le fil. Je parle de mon approche maçonnique, qui dépasse le stade de la religion. La spiritualité commence où s'arrête la religion.
avatar
Loup Ecossais
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 194
Age : 62
Localisation : Jamais loin de vous...
Date d'inscription : 27/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: NE NOUS SOUMETS PAS A LA TENTATION (BENOIT XVI)

Message par Joss le Mar 29 Mai 2007 - 9:46

Loup Ecossais a écrit:Jo, "l'adversaire" = Satan, c'est nous-mêmes. C'est notre côté animal, destructeur. Il faut arrêter de vouloir anthropomorphiser Dieu et les démons.
Ce dualisme existe depuis la Création. Le combat que nous devons livrer contre le dragon, c'est le combat contre nos propres vices.
confused Non, nous ne sommes pas satan ! port\'nawak

Le démon, pur esprit, s'attaque au temple au moyen de la concupiscnce de l'esprit et de la chair tel que décrit là :

Mt "4, 1-11
1 Alors Jésus fut conduit au désert par l'Esprit pour être tenté par le démon. 2 Après avoir jeûné quarante jours et quarante nuits, il eut faim. 3 Le tentateur s'approcha et lui dit : « Si tu es le Fils de Dieu, ordonne que ces pierres deviennent des pains. » 4 Mais Jésus répondit : « Il est écrit : Ce n'est pas seulement de pain que l'homme doit vivre, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. »

5 Alors le démon l'emmène à la ville sainte, à Jérusalem, le place au sommet du Temple 6 et lui dit : « Si tu es le Fils de Dieu, jette-toi en bas ; car il est écrit : Il donnera pour toi des ordres à ses anges, et : Ils te porteront sur leurs mains, de peur que ton pied ne heurte une pierre. » 7 Jésus lui déclara : « Il est encore écrit : Tu ne mettras pas à l'épreuve le Seigneur ton Dieu. »

8 Le démon l'emmène encore sur une très haute montagne et lui fait voir tous les royaumes du monde avec leur gloire. 9 Il lui dit : « Tout cela, je te le donnerai, si tu te prosternes pour m'adorer. » 10 Alors, Jésus lui dit : « Arrière, Satan ! car il est écrit : C'est devant le Seigneur ton Dieu que tu te prosterneras, et c'est lui seul que tu adoreras. »

11 Alors le démon le quitte. Voici que des anges s'approchèrent de lui, et ils le servaient.

Mais le démon ne peut que rugir et aller et venir pour nous tenter, à l'extérieur du temple :
1 P 5, 8
Soyez sobres, soyez vigilants : votre adversaire, le démon, comme un lion qui rugit, va et vient, à la recherche de sa proie.

mais comme le dit PADRE PIO
Le démon n'a qu'une porte pour entrer dans notre âme : la volonté; il n'y a pas d'issues secrètes. Aucun péché n'est un péché sans le consentement. Quand il n'y a pas participation du libre arbitre, il n'y a pas péché, mais faiblesse humaine.
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10509
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: NE NOUS SOUMETS PAS A LA TENTATION (BENOIT XVI)

Message par Loup Ecossais le Mar 29 Mai 2007 - 9:49

Joss a écrit:

Le démon, pur esprit, s'attaque au temple au moyen de la concupiscnce de l'esprit et de la chair tel que décrit là :

Oui Jo. Sauf que tu oublies que nous sommes le Temple.
avatar
Loup Ecossais
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 194
Age : 62
Localisation : Jamais loin de vous...
Date d'inscription : 27/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: NE NOUS SOUMETS PAS A LA TENTATION (BENOIT XVI)

Message par Joss le Mar 29 Mai 2007 - 10:05

Loup Ecossais a écrit:
Joss a écrit:

Le démon, pur esprit, s'attaque au temple au moyen de la concupiscnce de l'esprit et de la chair tel que décrit là :

Oui Jo. Sauf que tu oublies que nous sommes le Temple.

Ben c'est exactement ce que j'essaie de te dire en te donnant l'exemple de la "tentation au désert" de Jésus alors que le diable croyait que c'était un simple homme prophète
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10509
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: NE NOUS SOUMETS PAS A LA TENTATION (BENOIT XVI)

Message par Loup Ecossais le Mar 29 Mai 2007 - 12:06

Joss a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
Joss a écrit:

Le démon, pur esprit, s'attaque au temple au moyen de la concupiscnce de l'esprit et de la chair tel que décrit là :

Oui Jo. Sauf que tu oublies que nous sommes le Temple.

Ben c'est exactement ce que j'essaie de te dire en te donnant l'exemple de la "tentation au désert" de Jésus alors que le diable croyait que c'était un simple homme prophète

D'accord, Jo. J'accepte ta façon de percevoir les choses. Moi je les perçois d'une autre manière.
avatar
Loup Ecossais
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 194
Age : 62
Localisation : Jamais loin de vous...
Date d'inscription : 27/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: NE NOUS SOUMETS PAS A LA TENTATION (BENOIT XVI)

Message par Cécile le Jeu 31 Mai 2007 - 20:20

La spiritualité commence où s'arrête la religion
_____________

La spiritualité fait partie de la religion !

Une vie religieuse inclut forcément une vie spirituelle, sinon ce ne sont que des gestes extérieurs qui n'ont pas de sens.

Oui, il y a du mauvais en nous. Quand on se connaît bien, on peut faire la différence entre ce mauvais, et une tentation qui vient de Satan. Mais ce n'est pas toujours évident à discerner.

Quant à l'expression "ne nous soumets pas à la tentation", je crois qu'il faut la comprendre comme : "évites-nous la tentation". C'est le mot soumettre qui pose problème, il a différents sens.
avatar
Cécile
moderateur
moderateur

Féminin Nombre de messages : 3184
Age : 76
Localisation : Saône et Loire
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: NE NOUS SOUMETS PAS A LA TENTATION (BENOIT XVI)

Message par Loup Ecossais le Jeu 31 Mai 2007 - 20:35

Cécile a écrit:La spiritualité commence où s'arrête la religion
_____________

La spiritualité fait partie de la religion !

Une vie religieuse inclut forcément une vie spirituelle, sinon ce ne sont que des gestes extérieurs qui n'ont pas de sens.

Oui, il y a du mauvais en nous. Quand on se connaît bien, on peut faire la différence entre ce mauvais, et une tentation qui vient de Satan. Mais ce n'est pas toujours évident à discerner.

Quant à l'expression "ne nous soumets pas à la tentation", je crois qu'il faut la comprendre comme : "évites-nous la tentation". C'est le mot soumettre qui pose problème, il a différents sens.

Non Cécile. La religion n'est qu'un outil pour nous mettre sur la voie. La spiritualité c'est autre chose. Elle se situe à un autre niveau.
avatar
Loup Ecossais
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 194
Age : 62
Localisation : Jamais loin de vous...
Date d'inscription : 27/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: NE NOUS SOUMETS PAS A LA TENTATION (BENOIT XVI)

Message par Clotilde le Jeu 31 Mai 2007 - 21:13

Loup Ecossais a écrit:
Cécile a écrit:La spiritualité commence où s'arrête la religion
_____________

La spiritualité fait partie de la religion !

Une vie religieuse inclut forcément une vie spirituelle, sinon ce ne sont que des gestes extérieurs qui n'ont pas de sens.

Non Cécile. La religion n'est qu'un outil pour nous mettre sur la voie. La spiritualité c'est autre chose. Elle se situe à un autre niveau.

Finalement, vous dites sensiblement la même chose: la religion est un moyen de nous amener à une vie spirituelle, sachant qu'une vie religieuse sans spiritualité, n'a pas de sens, pas de profondeur.
avatar
Clotilde
Installé
Installé

Féminin Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: NE NOUS SOUMETS PAS A LA TENTATION (BENOIT XVI)

Message par Cécile le Ven 1 Juin 2007 - 3:53

La religion n'est qu'un outil pour nous mettre sur la voie. La spiritualité c'est autre chose. Elle se situe à un autre niveau
_____________

Tout dépend de ce qu'on met sous le nom de religion.
Est-ce que dissocier religion et spiritualité n'est pas un peu méprisant pour tous ceux qui "pratiquent" au mieux, simplement ?

Mais ta phrase me rappelle une parole de mon ancien curé : "Je suis là pour vous aider à aller jusqu'à la porte"...
avatar
Cécile
moderateur
moderateur

Féminin Nombre de messages : 3184
Age : 76
Localisation : Saône et Loire
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: NE NOUS SOUMETS PAS A LA TENTATION (BENOIT XVI)

Message par Joss le Ven 1 Juin 2007 - 6:55

Les sept sacrements, c'est la religion ou la spiritualité ?
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10509
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: NE NOUS SOUMETS PAS A LA TENTATION (BENOIT XVI)

Message par Loup Ecossais le Ven 1 Juin 2007 - 7:29

Cécile a écrit:La religion n'est qu'un outil pour nous mettre sur la voie. La spiritualité c'est autre chose. Elle se situe à un autre niveau
_____________

Tout dépend de ce qu'on met sous le nom de religion.
Est-ce que dissocier religion et spiritualité n'est pas un peu méprisant pour tous ceux qui "pratiquent" au mieux, simplement ?

Mais ta phrase me rappelle une parole de mon ancien curé : "Je suis là pour vous aider à aller jusqu'à la porte"...

Chère Cécile,

J'ai l'impression de t'avoir blessée, alors je te demande pardon. Probablement que je me suis mal exprimé.
Il y a une différence fondamentale entre Religion et Spiritualité. La religion est ce que l'on pourrait appeler le "Tronc commun à la communauté des croyants". Tandis que la spiritualité est du domaine individuel, intérieur, intime. La Relation à Dieu est différente.
Lorsque je dis que la spiritualité se situe à un autre niveau, cela n'a rien à voir avec la capacité intellectuelle à comprendre. Est-ce que honnêtement tu as déjà lu des propos méprisants dans mes posts ? Je n'ai pas la prétention d'être plus intelligent que quiconque. Une telle prétention ne peut que procéder de l'orgueil. Et Dieu aime les gens humbles, pas les prétentieux. Peut-être ne le suis-je pas toujours suffisamment. Je veillerai dorénavant à ne pas utiliser un langage qui pourrait sembler ambigu. Au besoin, les modératrices pourront me reprendre.

Mais sincèrement, il n'y avait aucune volonté de te blesser, ni de me situer au-dessus du lot. Il y a autant d'intelligences que d'individus. Car chacun est unique.
Je te renouvelle encore une fois mes excuses, Cécile.
avatar
Loup Ecossais
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 194
Age : 62
Localisation : Jamais loin de vous...
Date d'inscription : 27/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: NE NOUS SOUMETS PAS A LA TENTATION (BENOIT XVI)

Message par Cécile le Ven 1 Juin 2007 - 10:54

C'est très gentil, Loup, mais vraiment je ne me sens pas blessée du tout, et je sais bien que tu ne cherches jamais à faire mal.

Je ne suis pas si sûre que la vie spirituelle ne soit que personnelle; elle peut aussi être partagée, et c'est même une grande joie. C'est tous ensemble que nous formons "le corps du Christ". Et quand nous communions, à ce moment-là, le corps est uni à la Tête. Ce n'est pas seulement : le Christ et chacun de nous individuellement, mais le Christ et tous les membres réunis. J'aime bien rester debout pendant que les autres communient, c'est ma façon de participer à cette union.

Les communautés religieuses, les divers mouvements (charismatiques ou non !) partagent en général une même vie spirituelle, ce qui n'empêche nullement une intimité dans leur vie spirituelle personnelle, et des cheminements différents.

Amicalement !
avatar
Cécile
moderateur
moderateur

Féminin Nombre de messages : 3184
Age : 76
Localisation : Saône et Loire
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: NE NOUS SOUMETS PAS A LA TENTATION (BENOIT XVI)

Message par Lazare le Ven 1 Juin 2007 - 11:26

Joss a écrit:Les sept sacrements, c'est la religion ou la spiritualité ?
C'est un peu les deux:
- Si l'Esprit passe à travers ces sacrements, c'est de la spiritualité.
- Si ils sont une pratique obligatoire pour appartenir à un groupe d'êtres humains se faisant appeler "Eglise", c'est de la religion.
avatar
Lazare
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 298
Localisation : Provence
Date d'inscription : 27/05/2007

http://www.docteurangelique.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: NE NOUS SOUMETS PAS A LA TENTATION (BENOIT XVI)

Message par Joss le Jeu 14 Juin 2007 - 12:37

Loup Ecossais a écrit:Et si tout simplement, le tentateur était le même que celui qui nous délivre du mal ? N'est ce pas une raison suffisante pour que l'on ait créé dans l'imaginaire collectif un démon, qui en fait réside en nous ? N'avons-nous pas nous aussi une double nature? Homme, avec nos faiblesses, nos défauts, et divine, mais dont nous avons perdu la perception intuitive, et qui fait que nous cherchons à la retrouver ?

Ainsi quand l’épreuve arrive, il s’agit de l’accepter comme venant de sa main, comme une proposition de sa part pour l’aider, le consoler. C’est là qu’il faut faire très attention à ce que l’on met sous les mots et ne pas transformer Dieu en un Dieu sadique. Trop souvent on entend dire que c’est Dieu qui m’envoie telle épreuve, or nous le répète St Jacques 1,1-17 « Dieu n’éprouve pas par le mal et tout don de valeur vient de Dieu en qui il n’y a point d’obscurité. » C’est l’image que nous pouvons avoir de Dieu qui est en cause, or Dieu est bon, en lui est la source de la Vie, non de la mort et de tout ce qui tourne autour. Dieu est créateur et dans ce mot on perçoit toute la dynamique de vie qu’il porte. En lui la mort n’existe pas. Quand Dieu regarde l’homme, c’est pour mettre en lui la vie, sa Vie. Au livre de la Genèse, lorsque Dieu regarde sa création au soir du sixième jour, il s’exclame et dit en regardant le couple qu’il vient de créer, « cela est très bon ». Dieu regarde avec son regard plein de bonté, de beauté, de vie et c’est cette vie qu’il souhaite partager à l’être humain.

Ce qui est enjeu dans ce que relate Thérèse, c’est notre liberté, notre collaboration consciente au dessin de salut de Dieu sur nous et sur l’humanité
. La souffrance et le mal sont là qui nous atteignent, avec leur poids d’absurdité qui terrasse. Il s’agit de transformer l’absurde de nos vies, car la souffrance reste absurde, en l’ouvrant à l’amour de Jésus crucifié. Sur la croix Dieu se sert de l’absurde qui nous écrase pour l’ouvrir en chemin de vie. Par sa croix, Jésus nous aide à traverser la souffrance que nous pouvons rencontrer dans nos vies en étant vainqueurs, non terrassés. Il s’agit de plus de transformer cet absurde en instrument de compassion et de salut pour nous-mêmes et nos frères en humanité.
http://www.carmel.asso.fr/Therese-de-Lisieux-maitresse-de.html?var_recherche=jou%C3%A9%20gros%20jeu#sommaire_12
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10509
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: NE NOUS SOUMETS PAS A LA TENTATION (BENOIT XVI)

Message par Loup Ecossais le Jeu 14 Juin 2007 - 13:51

Cécile a écrit:La religion n'est qu'un outil pour nous mettre sur la voie. La spiritualité c'est autre chose. Elle se situe à un autre niveau
_____________

Tout dépend de ce qu'on met sous le nom de religion.
Est-ce que dissocier religion et spiritualité n'est pas un peu méprisant pour tous ceux qui "pratiquent" au mieux, simplement ?

Mais ta phrase me rappelle une parole de mon ancien curé : "Je suis là pour vous aider à aller jusqu'à la porte"...

Chère Cécile,

Il n'y a que trois éléments nécessaires à une "Religion".

1 - Un Dogme (doctrine)
2 - Un Rituel
3 - Un Culte.

Ce qui est du domaine religieux, est tout ce qui est "exotérique", l'aspect extérieur des choses, qui en réalité n'est qu'une vue de l'esprit.

Ce qui est du domaine spirituel, est tous ce qui est "ésotérique", l'aspect intérieur des choses. L'étincelle divine, dont nous sommes tous porteurs, se trouve enfouie dans notre for intétrieur. La religion est là pour nous aider à entrer en introspection, et développer notre propre divinité. Nous sommes tous des Christ en puissance. Bien entendu, notre divinité ne peut égaler celle de Jésus-Christ, qui était le Verbe incarné. Sur la Croix, c'est la nature humaine de Jésus qui meurt, pas sa nature divine. Et c'est le fils de l'Homme, dans toute sa gloire, parfaite harmonie entre les deux natures qui est ressuscité.

Que veut dire ce message ? Que Jésus est mort pour les péchés des hommes, pour racheter leurs fautes. Ainsi il nous a ressuscité. "Va ! et ne pêche plus". Ce qui ne veut pas dire que nous avons gagné notre place au paradis. Il est le nouvel Adam, auquel nous devons nous identifier et en suivre les enseignements. C'est par lui et la Vierge Marie que nous pouvons espérer avoir notre place dans le royaume de Dieu.


avatar
Loup Ecossais
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 194
Age : 62
Localisation : Jamais loin de vous...
Date d'inscription : 27/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: NE NOUS SOUMETS PAS A LA TENTATION (BENOIT XVI)

Message par Loup Ecossais le Jeu 14 Juin 2007 - 13:59

Joss a écrit:
Loup Ecossais a écrit:Et si tout simplement, le tentateur était le même que celui qui nous délivre du mal ? N'est ce pas une raison suffisante pour que l'on ait créé dans l'imaginaire collectif un démon, qui en fait réside en nous ? N'avons-nous pas nous aussi une double nature? Homme, avec nos faiblesses, nos défauts, et divine, mais dont nous avons perdu la perception intuitive, et qui fait que nous cherchons à la retrouver ?

Ainsi quand l’épreuve arrive, il s’agit de l’accepter comme venant de sa main, comme une proposition de sa part pour l’aider, le consoler. C’est là qu’il faut faire très attention à ce que l’on met sous les mots et ne pas transformer Dieu en un Dieu sadique. Trop souvent on entend dire que c’est Dieu qui m’envoie telle épreuve, or nous le répète St Jacques 1,1-17 « Dieu n’éprouve pas par le mal et tout don de valeur vient de Dieu en qui il n’y a point d’obscurité. » C’est l’image que nous pouvons avoir de Dieu qui est en cause, or Dieu est bon, en lui est la source de la Vie, non de la mort et de tout ce qui tourne autour. Dieu est créateur et dans ce mot on perçoit toute la dynamique de vie qu’il porte. En lui la mort n’existe pas. Quand Dieu regarde l’homme, c’est pour mettre en lui la vie, sa Vie. Au livre de la Genèse, lorsque Dieu regarde sa création au soir du sixième jour, il s’exclame et dit en regardant le couple qu’il vient de créer, « cela est très bon ». Dieu regarde avec son regard plein de bonté, de beauté, de vie et c’est cette vie qu’il souhaite partager à l’être humain.

Ce qui est enjeu dans ce que relate Thérèse, c’est notre liberté, notre collaboration consciente au dessin de salut de Dieu sur nous et sur l’humanité
. La souffrance et le mal sont là qui nous atteignent, avec leur poids d’absurdité qui terrasse. Il s’agit de transformer l’absurde de nos vies, car la souffrance reste absurde, en l’ouvrant à l’amour de Jésus crucifié. Sur la croix Dieu se sert de l’absurde qui nous écrase pour l’ouvrir en chemin de vie. Par sa croix, Jésus nous aide à traverser la souffrance que nous pouvons rencontrer dans nos vies en étant vainqueurs, non terrassés. Il s’agit de plus de transformer cet absurde en instrument de compassion et de salut pour nous-mêmes et nos frères en humanité.
http://www.carmel.asso.fr/Therese-de-Lisieux-maitresse-de.html?var_recherche=jou%C3%A9%20gros%20jeu#sommaire_12


Jo, je n'ai jamais dit que Dieu était un sadique. Ça ne me viendrait pas à l'esprit. Les épreuves, auxquelles nous sommes confrontés, relèvent de notre propre comportement, conscient ou inconscient. Une mauvaise utilisation de nos capacités génère un mal. Dont émergera un bien, si nous prenons conscience que notre action a été mauvaise.
avatar
Loup Ecossais
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 194
Age : 62
Localisation : Jamais loin de vous...
Date d'inscription : 27/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: NE NOUS SOUMETS PAS A LA TENTATION (BENOIT XVI)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum