MARTHE ET MARIE

L'Aide Mémoire ..de Vincent de Lerins

Aller en bas

L'Aide Mémoire ..de Vincent de Lerins

Message par christianc le Mar 21 Aoû 2007 - 9:00

Vincent de Lerins au 5eme siècle a élaboré un aide-mémoire (Commonitorium)

Dans lequel il traite de sujets divers dont de la catholicité d'une doctrine

La traduction complète est ici sur Patristique.Org

http://www.patristique.org/article.php3?id_article=209

Quelques extraits



5. Et, dans l'Église catholique elle-même, il faut veiller
soigneusement à s'en tenir à ce qui a été cru partout, et
toujours, et par tous ; car c'est cela qui est véritablement et
proprement catholique, comme le montrent la force et
l'étymologie du mot lui-même, qui enveloppe l'universalité
des choses.

6. Et il en sera finalement ainsi, si nous
suivons l'universalité, l'antiquité, le consentement général.
Nous suivrons l'universalité, si nous confessons comme uniquement vraie la foi que confesse l'Église entière répandue par tout l'univers ;

l'antiquité, si nous ne nous écartons en aucun point des sentiments manifestement partagés par nos saints aïeux et par nos pères ;

le consentement enfin si, dans cette antiquité même, nous
adoptons les définitions et les doctrines de tous, ou du
moins de presque tous les évêques et les docteurs.


J'admets que cet extrait peut déranger "un peu tout le monde d'ailleurs", l'église Catholique qu'il décrit ne s'oppose pas à Orthodoxe ni à Protestant.

Ces règles sont celles qui sont suivies par les Eglises Orthodoxes pour examiner la validité d'une doctrine.

Et dans mes lectures j'ai constaté que John Henry Newman y faisait appel pour sa défense de la foi trinitaire.


Dernière édition par le Mer 22 Aoû 2007 - 6:02, édité 1 fois
avatar
christianc
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 424
Age : 62
Localisation : Ecritures,Tradition,Raison
Date d'inscription : 02/06/2007

http://foispiritualitepsycho.blogspirit.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Aide Mémoire ..de Vincent de Lerins

Message par Souricet le Mar 21 Aoû 2007 - 11:13

J'ai fait une retraite sur l'île Saint Honorat où se trouve le monastère de Lérins, il y a 3 ans. Et sur l'autre île de Lérins, Sainte Marguerite, il y a la prison du masque de fer.
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Aide Mémoire ..de Vincent de Lerins

Message par christianc le Mar 21 Aoû 2007 - 11:43

C'est vrai que c'est un tres bel endroit



Quelques images qui font penser aux vacances
avatar
christianc
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 424
Age : 62
Localisation : Ecritures,Tradition,Raison
Date d'inscription : 02/06/2007

http://foispiritualitepsycho.blogspirit.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Aide Mémoire ..de Vincent de Lerins

Message par saint Zibou le Mar 21 Aoû 2007 - 20:22

christianc a écrit:Vincent de Lerins au 5eme siècle a élaboré un aide-mémoire (Commonitorium)
Dans lequel il traite de sujets divers dont de la catholicité d'une doctrine

La traduction complète est ici sur Patristique.Org

http://www.patristique.org/article.php3?id_article=209

Quelques extraits



5. Et, dans l'Église catholique elle-même, il faut veiller
soigneusement à s'en tenir à ce qui a été cru partout, et
toujours, et par tous
; car c'est cela qui est véritablement et
proprement catholique, comme le montrent la force et
l'étymologie du mot lui-même, qui enveloppe l'universalité
des choses.

6. Et il en sera finalement ainsi, si nous
suivons l'universalité, l'antiquité, le consentement général.
Nous suivrons l'universalité, si nous confessons comme uniquement vraie la foi que confesse l'Église entière répandue par tout l'univers ;

l'antiquité, si nous ne nous écartons en aucun point des sentiments manifestement partagés par nos saints aïeux et par nos pères ;

le consentement enfin si, dans cette antiquité même, nous
adoptons les définitions et les doctrines de tous, ou du
moins de presque tous les évêques et les docteurs.


J'admets que cet extrait peut déranger "un peu tout le monde d'ailleurs", l'église Catholique qu'il décrit ne s'oppose pas à Orthodoxe ni à Protestant.

Ces règles sont celles qui sont suivies par les Eglises Orthodoxes pour examiner la validité d'une doctrine.


Ce commonitorium ne nous dérange pas du tout, au contraire... Voilà pourquoi:

A l'inverse d'une démarche fréquente, il semble que la continuité entre les Pères et les réformateurs de l'Eglise n'est pas à chercher chez les vaudois et autres mouvements marginaux médiévaux mais plutôt au sein du principe: lex orandi/lex credendi (Rom.X/xiii-xvii,s.Célestin). Car, il faut bien admettre qu'avec le Symbole de Nicée-Constantinople et les six premiers conciles oecuméniques (325-681), toute la Foi chrétienne fut inspectée et définie(Fides quae, Foi objective: lex credendi).

Aussi, ce qui restait à mettre au point était la con-formité de son culte (Fides qua, Foi subjective: lex orandi) avec sa Foi, selon une juste compréhension de l'article baptismal du Credo. Or, c'est justement ce à quoi se sont attachés les Réformateurs, ainsi qu'en témoigne la Confession d'Augsbourg: unum baptisma=sola fide.

Ainsi, il n'y a jamais eu réforme de la Foi dans l'Église, selon Mat.16/13-20, Eph.4/4-7, ITim.3/15, mais plutôt de son rite, selon Rom.10/13-17, 12/1, Mt.6/9-11. De sorte qu'aucune discontinuité n'existe au sein de l'Église entre les Pères et les Réformateurs: à preuve, les méditations selon s. Augustin du Bx Lanfranc(12e siècle), Les litanies du saint Nom de Jésus, popularisées par les fransiscains(15e siècle) etc...

En effet, saviez-vous qu'initialement la confession d'Augsbourg ne se limitait qu'à la seconde partie, liturgique et pastorale, de l'actuelle version de 1530, la première partie, dogmatique, n'ayant été ajoutée que pour répondre aux pressantes calomnies des adversaires romains? Autrement dit, que les "Réformateurs" avaient des vues liturgiques bien plus que dogmatiques?

De même, les anglicans ne se joignirent à la "réformation" qu'au moyen de la rectification du culte public par la publication du Livre de la Prière commune, en 1549, sous Édouard VI. Les XXXIX articles de religion ne furent rajoutés qu'en 1562, sous Élisaberth Iière, la "Déborah" d'Angleterre, pour préciser le statut de l'Église catholique d'Angleterre, face aux décisions du concile provincial de Trente.

Enfin, la confession Gallicane, dite "de La Rochelle", doit aussi se comprendre en ce sens, par son adhésion indéfectible et générale aux trois symboles oecuméniques.

De sorte que le principe lex orandi/lex credendi explique excellemment la continuité entre les Pères et les réfomateurs, en terme de réformation des rites, comme trame conductrice de l'Histoire de l'Église de toujours.

Qu'en pensez-vous?


Dernière édition par le Mar 21 Aoû 2007 - 20:30, édité 2 fois

saint Zibou
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 500
Date d'inscription : 01/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Aide Mémoire ..de Vincent de Lerins

Message par Joss le Mar 21 Aoû 2007 - 20:25

christianc a écrit:C'est vrai que c'est un tres bel endroit



Quelques images qui font penser aux vacances

c'est chez le frères de LERINS que la COMMUNAUTE SAINT JEAN s'est enracinée dans les années 70
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10509
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Aide Mémoire ..de Vincent de Lerins

Message par christianc le Mer 22 Aoû 2007 - 4:39

En effet, saviez-vous qu'initialement la confession d'Augsbourg ne se limitait qu'à la seconde partie, liturgique et pastorale, de l'actuelle version de 1530, la première partie, dogmatique, n'ayant été ajoutée que pour répondre aux pressantes calomnies des adversaires romains? Autrement dit, que les "Réformateurs" avaient des vues liturgiques bien plus que dogmatiques?

De même, les anglicans ne se joignirent à la "réformation" qu'au moyen de la rectification du culte public par la publication du Livre de la Prière commune, en 1549, sous Édouard VI. Les XXXIX articles de religion ne furent rajoutés qu'en 1562, sous Élisaberth Iière, la "Déborah" d'Angleterre, pour préciser le statut de l'Église catholique d'Angleterre, face aux décisions du concile provincial de Trente.

Enfin, la confession Gallicane, dite "de La Rochelle", doit aussi se comprendre en ce sens, par son adhésion indéfectible et générale aux trois symboles oecuméniques.

Il est tout à fait exact de dire aussi que l'église Anglicane est plus "liturgique" que dogmatique, dans l'exposé de la foi et la recherche de sa continuité.

L'objectif de la liturgie telle que fixée par Hooker était que "toute la foi de l'Eglise soit annoncée à toute personne qui rentrerait"

D'ailleurs dans la liturgie ce ne sont pas les "39 Articles de religion" qui sont récités mais le Symbole de Nicée Constantinople , les théologiens anglicans considèrent le Symbole de Nicée Constantinople comme "une affirmation suffisante" de la foi de l'Eglise.

Les points des 39 articles sont des points d'interprétation qui sont des compromis entre diverses tendances, le courant réformé et le courant "catholique" , sur les deutero-canoniques notamment, formellement c'est u ne position réformée, (les 66 livres) mais il y a une extension qui se réfère explicitement à la conception de St Jerome (les deutero-canoniques peuvent être lus et commentés dans le culte public, ils sont considérés comme édifiants)

En fait (en dehors des conflits) il y a eu plusieurs réformes en parallèle ou successives
- La réforme Lutherienne
- La réforme calviniste
- La réforme anabaptiste (radicale)
- La réforme anglaise (une "synthèse")

Et il faudrait mentionner la réforme catholique, qui remet en cause beaucoup de choses du passé,
- les indulgences (la vente)
- rappel du devoir de résidence des évêques
- fixation des livres canoniques
- renouveau liturgique et formation des prêtres

La réforme correspondait à un besoin de l'époque, à un besoin d'expérimenter "personnellement", plutot que de s'appuyer sur des "transmissions"..
Erasme se pose la question "Que savons nous de la béatitude des saints"..

Il y a certainement un coté intéressant à "remonter" dans les textes et les écritures pour vérifier la continuité de l'enseignement, si les objectifs initiaux n'ont pas été perdus.

La controverse libérale du 19eme siècle a été très mal "gérée" dans le monde protestant, il y avait quand même une remise en cause profonde des contenus du symbole de nicée.

Ce qui a fait que pratiquement à l'époque tous les mouvements "réformés" ont scissioné. Ceux qui ont le mieux "tenu" sans schisme étaient ceux qui étaient le plus proche de la tradition catholique (anglicans, méthodistes...)

La réaction interne anglicane interne est venue, d'un mouvement de reconnexion "à ce qui a toujours été" , c'est John Henry Newman qui est d'abord un défenseur de l'orthodoxie, c'est ce que montrent ses travaux sur la continuité des dogmes et des doctrines.

Et de l'autre par l'émergence de mouvemets "évangéliques", plus ou moins séparés, plus ou moins radicaux, qui , par un renouveau de la piété personnelle, du culte et de l'enseignement essayaient de sortit de la crise. (retour aux fondamentaux..)


Dernière édition par le Mer 22 Aoû 2007 - 5:20, édité 1 fois
avatar
christianc
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 424
Age : 62
Localisation : Ecritures,Tradition,Raison
Date d'inscription : 02/06/2007

http://foispiritualitepsycho.blogspirit.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Aide Mémoire ..de Vincent de Lerins

Message par saint Zibou le Mer 22 Aoû 2007 - 5:17

christianc a écrit:
La controverse libérale du 19eme siècle a été très mal "gérée" dans le monde protestant, il y avait quand même une remise en cause profonde des contenus du symbole de nicée.

La réaction interne anglicane interne est venue, d'un mouvement de reconnexion "à ce qui a toujours été" , c'est John Henry Newman qui est d'abord un défenseur de l'orthodoxie, c'est ce que montrent ses travaux sur la continuité des dogmes et des doctrines.

Et de l'autre par l'émergence de mouvemets "évangéliques", plus ou moins séparés, plus ou moins radicaux, qui , par un renouveau de la piété personnelle, du culte et de l'enseignement essayaient de sortit de la crise. (retour aux fondamentaux..)

Alors, êtes-vous au moins d'accord avec moi pour reconnaître que l'essentiel et le suffisant de la Foi chrétienne furent précisés, lors des six premiers conciles oecuméniques (325-681), et résumés dans le Symbole de Nicée-Constantinople de 381? Autrement dit, que le canon biblique et le Credo de 381 sont la Foi de toujours, le reste n'étant que question de rite, non sans importance, certes, mais pas d'une divergeance aussi insurmontable qu'on veut bien le faire croire: sans nécessaire abdication ni allégeance à Rome?

saint Zibou
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 500
Date d'inscription : 01/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Aide Mémoire ..de Vincent de Lerins

Message par christianc le Mer 22 Aoû 2007 - 5:31

saint Zibou a écrit:
christianc a écrit:
La controverse libérale du 19eme siècle a été très mal "gérée" dans le monde protestant, il y avait quand même une remise en cause profonde des contenus du symbole de nicée.

La réaction interne anglicane interne est venue, d'un mouvement de reconnexion "à ce qui a toujours été" , c'est John Henry Newman qui est d'abord un défenseur de l'orthodoxie, c'est ce que montrent ses travaux sur la continuité des dogmes et des doctrines.

Et de l'autre par l'émergence de mouvemets "évangéliques", plus ou moins séparés, plus ou moins radicaux, qui , par un renouveau de la piété personnelle, du culte et de l'enseignement essayaient de sortit de la crise. (retour aux fondamentaux..)

Alors, êtes-vous au moins d'accord avec moi pour reconnaître que l'essentiel et le suffisant de la Foi chrétienne furent précisés, lors des six premiers conciles oecuméniques (325-681), et résumés dans le Symbole de Nicée-Constantinople de 381? Autrement dit, que le canon biblique et le Credo de 381 sont la Foi de toujours, le reste n'étant que question de rite, non sans importance, certes, mais pas d'une divergeance aussi insurmontable qu'on veut bien le faire croire: sans nécessaire abdication ni allégeance à Rome?

Oui tout à fait ce qui ne signifie pas que dans les branches diverses il n'y ait pas eu l'actualisation dynamique de la foi, je suis frappé de voir que l'Eglise Catholique n'a pas connu sa controverse libérale qui a traumatisé les Eglises Protestantes, et qu'au bout du compte on finit toujours par se réapproprier les contenus de 6 premiers conciles oecuméniques..

Mais l'histoire n'est pas restée figée sur ses 6/7 premiers conciles..

Je pense en étudiant le modèle des réseaux des Eglises Orthodoxes, que plusieurs modèles d'organisation d'églises locales peuvent coexister , (autocéphale, épiscopales) tout en étant en communion les unes avec les autres. (reconnaissance mutuelle des des ministères, des responsables, des rites, des liturgies)

Sans que cela implique une "position d'allégeance à une forme de pensée unique située en un point de la planète "New York " ou Salt Lake city".

L'archevêque Ramsey et le Pape Paul VI échangeant leurs anneaux épiscopaux ont tracé une voie dans ce sens d'une reconnaissance... La mission de l'évêque étant d'"enseigner" et de paitre le troupeau.
avatar
christianc
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 424
Age : 62
Localisation : Ecritures,Tradition,Raison
Date d'inscription : 02/06/2007

http://foispiritualitepsycho.blogspirit.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Aide Mémoire ..de Vincent de Lerins

Message par Souricet le Mer 22 Aoû 2007 - 8:10

Joss a écrit:
christianc a écrit:C'est vrai que c'est un tres bel endroit
Quelques images qui font penser aux vacances
c'est chez le frères de LERINS que la COMMUNAUTE SAINT JEAN s'est enracinée dans les années 70

A présent, ce sont des cisterciens.

Voici encore quelques photos :

Ile Saint-Honorat
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Aide Mémoire ..de Vincent de Lerins

Message par saint Zibou le Mer 22 Aoû 2007 - 13:21

christianc a écrit:

Alors, êtes-vous au moins d'accord avec moi pour reconnaître que l'essentiel et le suffisant de la Foi chrétienne furent précisés, lors des six premiers conciles oecuméniques (325-681), et résumés dans le Symbole de Nicée-Constantinople de 381? Autrement dit, que le canon biblique et le Credo de 381 sont la Foi de toujours, le reste n'étant que question de rite, non sans importance, certes, mais pas d'une divergeance aussi insurmontable qu'on veut bien le faire croire: sans nécessaire abdication ni allégeance à Rome?

Oui tout à fait ce qui ne signifie pas que dans les branches diverses il n'y ait pas eu l'actualisation dynamique de la foi, je suis frappé de voir que l'Eglise Catholique n'a pas connu sa controverse libérale qui a traumatisé les Eglises Protestantes, et qu'au bout du compte on finit toujours par se réapproprier les contenus de 6 premiers conciles oecuméniques..

Mais l'histoire n'est pas restée figée sur ses 6/7 premiers conciles..

.

En effet, mais vous constaterez que dès après le sixième concile oecuménique, du moment qu'on eut précisé officiellement qui nous devions prier(La Très Sainte Trinité, le Christ), la question du culte ou du rite a ressurgit dès 754, avec la crise iconoclaste qui ne s'est jamais vraiment réglée: 767 excomuniant 754, 794 excommuniant 767, 870 excommuniant 794 et 880 excommuniant 870 jusqu'au schisme de 1054.

Donc, sur la question liturgique, c'est l'article baptismal du Credo qui semble devoir être le point de référence, lequel baptême, étant unique lieu de salut, nous oblige à reconnaître son Évangile comme unique principe actif, autant dans la Bible, le baptême que la communion.

A ce moment, l'exclusivisme du baptême emporte l'idée du sola fide, lequel constitue l'essentiel du propos de la confession d'Augsbourg de 1530. Donc, force est d'admettre que la confession d'Augsbourg est la façon la plus cohérente de régler la question de la conformité du rite avec la foi, selon le principe lex orandi/lex credendi(on prie ce que l'on croit et réciproquement, Rom.10/13-17), et la seule chance de toute oecuménisme véritable...

saint Zibou
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 500
Date d'inscription : 01/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Aide Mémoire ..de Vincent de Lerins

Message par christianc le Mer 22 Aoû 2007 - 13:36

Effectivement il vaut mieux confesser ce que l'on croit juste et agir en conséquence, tout en sachant que "nous ne savons pas tout" et que "je ne sais pas est aussi une réponse".

Par contre c'est l'Evangile comme principe actif ? Que je ne comprends pas ..

S'agit il de la lecture publique de l'Evangile ? Qui fait son effet ?

J'avais entendu une explication (d'un prof de théologie pratique d'Arago) dans une conférence sur l'Eucharistie qui expliquait que l'Eucharistie venait comme "suite à une proclamation de la foi".

Que ces deux éléments devaient être "ensemble", sans dissocier le rituel de la proclamation de la foi.

(je n'ai pas de recul sur la Confession de foi d'Augsbourg..)

Quand à Augsbourg je ne suis pas fixiste sur les "39 articles", si Augsbourg répond mieux aux besoins l'unité prenons Augsbourg, l

L'entête du BCP se présente comme
"Le livre de la Prière Publique"
"De l'administration des sacrements"
"Des autres rites"
"Des cérémonies de l'Eglise"

En accord avec l'usage de ...Mais cela ne fera pas de l'Eglise Anglicane une église réformée confessante, Augsbourg a certainement été composée dans une tension entre plusieurs groupes interne et doit exprimer des compromis dans la formulation.


Pour Christopher Webber, si nous trouvons "mieux", "plus adapté" chez d'autres , il est possible de retenir leurs options.


Dernière édition par le Mer 22 Aoû 2007 - 13:48, édité 1 fois
avatar
christianc
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 424
Age : 62
Localisation : Ecritures,Tradition,Raison
Date d'inscription : 02/06/2007

http://foispiritualitepsycho.blogspirit.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Aide Mémoire ..de Vincent de Lerins

Message par saint Zibou le Mer 22 Aoû 2007 - 13:45

christianc a écrit:
Par contre c'est l'Evangile comme principe actif ? Que je ne comprends pas ..

S'agit il de la lecture publique de l'Evangile ? Qui fait son effet ?


Non: de l'Évangile lu ou entendu et cru, conformément à Rom.10/9-17, Rom.1/16-17, IITim.3/15-17, Mc.16/15-16 etc...

saint Zibou
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 500
Date d'inscription : 01/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Aide Mémoire ..de Vincent de Lerins

Message par christianc le Mer 22 Aoû 2007 - 13:51

saint Zibou a écrit:
christianc a écrit:
Par contre c'est l'Evangile comme principe actif ? Que je ne comprends pas ..

S'agit il de la lecture publique de l'Evangile ? Qui fait son effet ?


Non: de l'Évangile lu ou entendu et cru, conformément à Rom.10/9-17, Rom.1/16-17, IITim.3/15-17, Mc.16/15-16 etc...

Donc de la lecture publique associée à la foi personnelle qui pousse à l'action, à la repentance où à la "conversion"..

C'est complexe dans la mesure ou pour moi c'est le rôle du St Esprit, qui "convainc"...

Nous avons quand même un peu dérivé du sujet initial.. retrouver une base solide (la plus large possible) et un référentiel commun pour un dialogue oecuménique

De plus il reste à traiter la question de "comment traiter ce référentiel", il y a deux options possibles :
- la première est de dire tout ce qui n'est pas expressément permis est interdit..
- la deuxième est de dire , tout ce qui ne s'oppose pas aux bases, ou qui est "neutre" fait partie des adaptations d'organisation locales ou historiques même si elles ne sont pas universellement répandues
avatar
christianc
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 424
Age : 62
Localisation : Ecritures,Tradition,Raison
Date d'inscription : 02/06/2007

http://foispiritualitepsycho.blogspirit.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Aide Mémoire ..de Vincent de Lerins

Message par saint Zibou le Mer 22 Aoû 2007 - 14:03

christianc a écrit:
saint Zibou a écrit:
christianc a écrit:
Par contre c'est l'Evangile comme principe actif ? Que je ne comprends pas ..

S'agit il de la lecture publique de l'Evangile ? Qui fait son effet ?


Non: de l'Évangile lu ou entendu et cru, conformément à Rom.10/9-17, Rom.1/16-17, IITim.3/15-17, Mc.16/15-16 etc...

Donc de la lecture publique
Code:
ou privée
associée à la foi personnelle qui pousse à l'action, à la repentance où à la "conversion"..

C'est complexe dans la mesure ou pour moi c'est le rôle du St Esprit, qui "convainc"...
Code:
Comment l'Esprit peut-il agir sans la Parole, comme mode ordinaire:IITim.3/15-17, Rom.10/9-17 etc...?


- la deuxième est de dire , tout ce qui ne s'oppose pas aux bases, ou qui est "neutre" fait partie des adaptations d'organisation locales ou historiques même si elles ne sont pas universellement répandues

Code:
Je suis assez d'accord avec cette proposition, pourvu que l'article baptismal du Credo soit bien compris et assumé...


saint Zibou
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 500
Date d'inscription : 01/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Aide Mémoire ..de Vincent de Lerins

Message par Joss le Jeu 23 Aoû 2007 - 20:09

J'ai partagé le sujet, voir "culte des saintes Images"
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10509
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Aide Mémoire ..de Vincent de Lerins

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum