MARTHE ET MARIE

Guérison de l'arbre généalogique.

Aller en bas

Guérison de l'arbre généalogique.

Message par Jean-Yves TARRADE le Mer 10 Oct 2007 - 15:51

Guérison de l'arbre généalogique.

Je n'avais pas sur ce sujet de position particulière mais j'ai été très surpris d'apprendre que la CEF condamne cette pratique pourtant très répendue dans le renouveau.

http://www.cef.fr/catho/endit/txtoffic/2007/20070807note6_guerison_arbre_genealogique.pdf

Conclusions de l'expertise psychologique (p.10)

L’approche dite de Guérison des racines familiales par l’eucharistie est, du point de vue scientifique de la psychologie, à très haut risque. Elle repose sur des conceptions simplistes de la causalité psychique. La conséquence probable est qu’elle empêche un véritable travail d’élaboration psychique. Le sujet se trouve comme innocenté de son implication dans ce qui lui arrive. La notion d’inconscient personnel n’a plus cours. La fascination exercée par les hypothèses, voire par l’intervenant, peut empêcher la personne souffrante de prendre en compte les autres dimensions de sa souffrance.
La souffrance bio-psycho-sociale des croyants pourrait être repérée et accompagnée prudemment dans le cadre de l’écoute. Une écoute de qualité permet de respecter le rythme des personnes et de les aider à clarifier la part spirituelle et la part bio-psycho-sociale de leur souffrance. Elle permet, ensuite, de les orienter le cas échéant vers des prises en charge adaptées. Il serait certainement bénéfique de développer largement la formation à l’écoute. Car son déficit oriente les personnes vers la recherche de solutions rapides et extérieures à elles-mêmes. Inversement, l’écoute permet le développement de l’intériorité et de la singularité. Elle aide à gérer la souffrance de manière intelligente et responsable. La liberté personnelle se dégage à l’intérieur d’une relation de parole vraie. A l’écart de tout positivisme comme de tout surnaturalisme, une telle démarche n’en suppose pas moins des vertus spirituelles : la modestie et la patience.

Conclusions de l'expertise théologique (p.15)

Une appréciation doctrinale ne peut asseoir sa cohérence que sur l’objectivité d’un document, et c’est pourquoi notre analyse a choisi de resserrer sa perspective autour des récits et des raisonnements développés dans le livre du P. Hampsch. La pointe de l’intention ici dégagée a paru contrevenir à la doctrine catholique du baptême, à celle du purgatoire et des indulgences, et finalement à l’intention bien comprise qui préside à la charité sans calcul que nous devons à nos frères défunts en appliquant l’offrande eucharistique à leur profit. Par ailleurs, l’idée d’une solidarité dans le péché a trouvé ses preuves parmi les sources vétérotestamentaires prises à la lettre, en des termes qui méconnaissaient, pour ce domaine, le développement de la Révélation jusqu’au cas exemplaire de l’aveugle-né de l’évangile de saint Jean. Que les structures de péché (« le péché social ») pèsent rudement sur la sanctification des personnes, au titre des causalités de conditionnement : soit. Qui oserait prétendre le contraire ? Que les âmes des défunts encore au purgatoire puissent nuire de façon actuelle et décisive à la santé spirituelle de leurs descendants, et qu’en délivrant les uns, on puisse actuellement guérir les autres, voilà qui apparaîtrait comme une vérité nouvelle dans l’Eglise catholique et sans appui dans la Tradition : on ne saurait ni la reconnaître ni la mettre en pratique.


Qu'en pensez-vous ???
avatar
Jean-Yves TARRADE
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 131
Age : 60
Localisation : TOULOUSE
Date d'inscription : 02/07/2007

http://www.gospa.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison de l'arbre généalogique.

Message par Joss le Mer 10 Oct 2007 - 17:12

Ben....Je suis étonnée mais je prends note fidèlement ! Je me rangerai toujours derrière les décisions de l'Eglise Wink
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10510
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison de l'arbre généalogique.

Message par Fée Violine le Mer 10 Oct 2007 - 17:49

Comme Jean-Yves je n'avais pas d'opinion sur ce sujet, et comme Joss je suis fidèlement les directives de l'Eglise.
J'ai beaucoup de sympathie pour le Renouveau mais il est vrai qu'on y trouve parfois des excès, et c'est sans doute ce qui s'est passé sur ce sujet : ce texte évoque des personnes qui recherchent "des solutions rapides et extérieures à elles-mêmes", et des prières pour les défunts qui ne sont pas désintéressées. Tout cela est contraire à la raison, à la patience et à la charité.
Dans la dernière phrase soulignée par Jean-Yves, on peut en effet trouver bizarre l'idée de refuser "qu'en délivrant les uns on puisse actuellement guérir les autres" : car bien sûr si nous prions pour les âmes du Purgatoire, c'est bon et pour elles et pour nous. Mais le danger est de prier pour ces âmes dans un but intéressé et non par charité.
Quant au début de cette même phrase (l'idée que les âmes des défunts puissent nous nuire actuellement), ils ont raison de refuser cette idée !
Bref, je pense qu'il faut du bon sens et de la prudence.
avatar
Fée Violine
moderateur
moderateur

Nombre de messages : 4649
Date d'inscription : 29/05/2007

http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison de l'arbre généalogique.

Message par Cécile le Mer 10 Oct 2007 - 18:06

"car bien sûr si nous prions pour les âmes du Purgatoire, c'est bon et pour elles et pour nous."

L'Eglise ne demande plus que l'on prie pour "les âmes du Purgatoire"; on prie "pour les défunts"...

De toutes façons, ces messes pour la guérison de l'arbre généalogique me paraissaient un peu bizarres, avec un petit côté magique, tout ce que je déteste!
avatar
Cécile
moderateur
moderateur

Féminin Nombre de messages : 3184
Age : 76
Localisation : Saône et Loire
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison de l'arbre généalogique.

Message par christianc le Jeu 11 Oct 2007 - 14:59

En dehors de la thèse "théologique" que je ne traiterais pas, la question la plus intéressantes est fascinante reste celle de la "transmission généalogique"

Anne Ancelin mentionne dans 'Aie mes aïeux" , que si l'on en croit Szondi un très grand nombre de choses font partie de nos transmissions, et que nos maux actuels sont en relation avec des "choses arrivée".

Des descendants de rescapés du génocide arménien vivant d'une manière "actualisée" ce qu'avaient vécu leurs ancêtres.

Et souvent "masqués" par des "secrets de famille", la révélation progressive des secrets de famille aide à ce travail psychique de reconstruction. l'objectif de la thérapie n'est pas culpabiliser ou déculpabiliser ..

La culpabilité n'a pas de solution en thérapie (la réponse à la culpabilité est au niveau des "valeurs" comme la grâce ou des comportements comme la "réparation")

Les déterminations des ancêtres ont été ce qu'elles ont été et leur héritag est ambivalent, comme nous leurs devons ce que nous sommes en positif et comme nous leurs devons certains de nos maux.

La "guérison" est la guérison du sujet, dans le présent, ce qui est du domaine de l'humain..

On peut envisager comme les frères Linn une "guérison des souvenirs", c'était une méthode à la mode quand j'étudiais la théologie pratique, guérir dans le "passé" ou dans l'image qu'on s'en fait afin de revenir dans le présent...

Aller au delà n'est plus du ressort de la psychologie clinique, mais d'une spéculation qui mérite d'être inventoriée d'un point de vue plus théologique.

Même si nous sommes d'accord "en gros" pour considérer que Dieu fait encore évoluer ( de manière continue ou discontinue) ceux qui sont décédés jusqu'à ce qu'ils accèdent à la lumière, ou que c'est la lumière de Dieu qui les fait "évoluer" (selon la position orthodoxe).

La guérison à ce niveau là est d'une autre nature, plus profonde, pour aboutir à une parfaite consolation. Et cela ne dépend pas de notre intervention, mais plutôt d'une grace.

Dans la liturgie anglicane il est dit "fais les croitre dans ta lumière" et c'est une des prières du dimanche, quand nous en arrivons à la question du souvenir des défunts en relation avec la "communion des saints." (la "communion des saints" n'est pas l'eucharistie mais la Koinonia : la solidarité réelle , visible et invisible de tous les croyants de tous les temps, solidarité et union par Jésus le Christ)..
avatar
christianc
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 424
Age : 62
Localisation : Ecritures,Tradition,Raison
Date d'inscription : 02/06/2007

http://foispiritualitepsycho.blogspirit.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison de l'arbre généalogique.

Message par Joss le Jeu 11 Oct 2007 - 15:23

Tu expliques parfaitement bien. Je suis tout à fait d'accord avec ce que tu viens de dire.
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10510
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison de l'arbre généalogique.

Message par Cécile le Jeu 11 Oct 2007 - 16:03

Même si nous sommes d'accord "en gros" pour considérer que Dieu fait encore évoluer ( de manière continue ou discontinue) ceux qui sont décédés jusqu'à ce qu'ils accèdent à la lumière, ou que c'est la lumière de Dieu qui les fait "évoluer" (selon la position orthodoxe).

La guérison à ce niveau là est d'une autre nature, plus profonde, pour aboutir à une parfaite consolation. Et cela ne dépend pas de notre intervention, mais plutôt d'une grace.


Je pense que c'était cette espérance qui animait les personnes qui ont demandé des messes pour obtenir une "guérison".
avatar
Cécile
moderateur
moderateur

Féminin Nombre de messages : 3184
Age : 76
Localisation : Saône et Loire
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison de l'arbre généalogique.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum