MARTHE ET MARIE

La brebis égarée

Aller en bas

La brebis égarée

Message par etienne lorant le Mar 7 Déc 2010 - 9:41

Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 18,12-14.
Jésus disait à ses disciples : " Que pensez-vous de ceci? Si un homme possède cent brebis et que l'une d'entre elles s'égare, ne laissera-t-il pas les quatre-vingt-dix-neuf autres dans la montagne pour partir à la recherche de la brebis égarée?
Et, s'il parvient à la retrouver, amen, je vous le dis : il se réjouit pour elle plus que pour les quatre-vingt-dix-neuf qui ne se sont pas égarées.
Ainsi, votre Père qui est aux cieux ne veut pas qu'un seul de ces petits soit perdu.
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

A la place des disciples, qu'auriez-vous répondu ? Qu'est-ce que l'homme d'aujourd'hui pensera et répondra ? Il sourira et se dira: "Ce Jésus, que de naïveté. C'est un bon cœur mais il n'ira pas bien loin ! Allons donc, abandonner quatre-vingt-dix-neuf brebis sans surveillance dans la montagne pour rechercher celle qui s'est égarée ? Ce n'est pas logique. Une assurance peut rembourser pour la brebis qui est perdue, et c'est bon ainsi. Mieux vaut tenir que courir !"

Mais en réalité, Jésus sait tout cela et l'Évangile de ce jour est un rien provocateur. Il interroge moins les disciples que le cœur qu'ils ont - c'est comme une flèche qui leur tire: hommes durs, savez-vous ce que c'est que d'aimer !?

Le bon Pasteur, Lui, se lance sans hésiter dans l'aventure. Il a perdu une brebis, et cette brebis-là, du seul fait qu'elle s'est égarée, Lui est devenue plus chère que toutes les autres ! Sans attendre, Il se met en route et lorsqu'Il l'a retrouvée, sa joie ne retombe pas, Il se réjouit encore, comme si celle-là valait plus que toutes les autres.

Or, chacun d'entre nous est une brebis égarée.

Je voudrais bien que la leçon du berger qui aime plus la brebis désobéissante plus que celles qui suivent sans hésitation... encourage ceux et celles qui se croient de trop grands pécheurs et qui s'imaginent que la grâce divine ne concerne pas leur cas. Je me souviens que le mot miséricorde a une origine hébraïque qui signifie les "entrailles maternelles" de Dieu. Si l'on posait les choses autrement et que l'on dise, une mère a trois enfants, deux sont rentrés de l'école, mais le plus jeune n'est pas là et le dernier bus est passé : comment réagira cette maman ?
avatar
etienne lorant
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 805
Date d'inscription : 05/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La brebis égarée

Message par père JEAN le Mar 7 Déc 2010 - 13:33

Actuellement, ce n'est pas seulement une brebis qui est égarée mais des troupeaux entiers. Mais le temps de l'Avent (de la venue) nous rappelle que le Seigneur vient pour chercher et sauver ceux qui sont perdus.
avatar
père JEAN
Membre actif
Membre actif

Masculin Nombre de messages : 650
Age : 73
Localisation : Rodez
Date d'inscription : 05/06/2010

http://www.puiseralasource.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum