MARTHE ET MARIE

VERS LE SYNCRETISME ?

Aller en bas

VERS LE SYNCRETISME ?

Message par Joss le Lun 25 Juin 2012 - 11:46

.
DU PLURALISME RELIGIEUX AU
.
YNCRÉTISME
.
.
.
DÉFINITIONS :
SYNCRÉTISME
Système philosophique ou religieux qui tend à faire fusionner différentes doctrines en une seule, le plus souvent dans le désir de parvenir à unifier toutes les religions qui adorent Dieu. L’œcuménisme se situe à un tout autre plan ; il vise à l’unité de foi des Églises chrétiennes - lesquelles ont historiquement un point de départ unique - tout en respectant leur diversité et leur complémentarité.
ÉGLISE.CATHOLIQUE.FR
OECUMÉNISME
du grec oikoumené : l'ensemble de la terre habitée
Désigne chez les chrétiens ce qui concerne l'ensemble des Églises chrétiennes. Le mot s'applique notamment aux relations entre les différentes confessions chrétiennes. On désigne couramment par «œcuménisme» l'ensemble des efforts visant à l'unité visible des Églises qu'a voulue le Christ.
ÉGLISE.CATHOLIQUE.FR
DIALOGUE INTERRELIGIEUX
Dialogue entre les chrétiens et les autres religions réalisé dans un respect de liberté, d’ouverture, d’écoute afin d’apprendre à se connaître, à apprécier à la fois nos différences et les valeurs communes qui nous lient les uns aux autres. La déclaration du Concile œcuménique Vatican II -NOSTRA AETATE-
ÉGLISE.CATHOLIQUE.FR
.
.
.

VINCENT PEILLON

.

.

INVENTER UNE RELIGION, UNE SPIRITUALITÉ RÉPUBLICAINE
.

Les catholiques, protestants et musulmans, ne devraient pas voir d'un bon oeil de signer une collaboration sous l'égide d'un empire (le PARLEMENT EUROPÉEN), entre diverses religions car c'est s'assurer que les religions disparaîtront.

 

Le métissage culturel n'est pas quelque chose de nouveau en Europe. Ce qui est nouveau, c'est que ça se fasse sous une autorité unique.

 

Historiquement la dernière fois, c'était Rome. Ce dont on ne se souvient, c'est que Rome a participé, à la fin de l'empire, à la christianisation collective par la force.

 

Quand elle allait conquérir un pays, l'armée de CÉSAR plutôt que d'empêcher les populations locales asservies de maintenir leurs rites, ils intégraient les déités de ces population au culte de l'empereur. Immanquablement, la vénération des idoles locales disparaissaient progressivement.

 

Lorsqu'il y a métissage culturel, c'est le dominant qui reste et englobe le reste. Il peut subsister des influences mais toujours au service de la majorité dominante.

 

À partir du moment où il y a une sorte de regroupement religieux dans un édifice comme celui de l'UNION EUROPÉENNE (un édifice essentiellement maçonnique), toutes les notions qui ne sont pas en accord avec cette grosse structure, disparaîtront progressivement .

 

Si l'on constitue une religion qui est une espèce de macro religion contenant tout un tas de spiritualités dans le but d'aider l'homme à mieux vivre dans le temporel, le fondement même des grandes religions disparaît.

 

À partir du moment où tout est détenu par un seul (le PARLEMENT EUROPÉEN) et que ce seul décide de constituer une unité constituée par une multitude de religions, au final ça finit par ne plus devenir qu'une seule religion. Et cette religion unique efface les différences qui ne sont pas compatibles avec le métissage

 

Le problème, c'est que le christianisme catholique, protestant, n'est pas compatible avec l'islam, lui-même incompatible avec l'hindouisme.

 

Le PARLEMENT EUROPÉEN travaillant à faire un agglomérat mystique, on se demande, sur le long terme, ce qui restera.

 

Il existe certes, des ponts entre les religions, mais on ne peut les métisser. Les métisser conduira à les priver de leur substance spirituelle pour ne garder que le rite... le rite, dont pour finir, on se passera très bien.

 

C'est le but : les hommes ont besoin de rites mais n'ont pas besoin d'idées surtout quand tout est dominé par un seul. On gardera donc le rite, histoire de les satisfaire mais le fondement, la métaphysique, on s'en débarrassera parce qu'elle est gênante.

 

C'est efficace le rite pour faire trimer quelqu’un, lui donner l'assurance que ses lois donnent du sens à sa vie. Il n'y a rien de pire qu'un esclave livré à l'absurde. Livré à l'absurde, l'esclave se révolte. Tandis que l'esclave qui croit reste esclave. C'est un instrument extraordinaire pour un État.

 

Mais quand il y a une disparité de grands fonds de religions, dans une sphère culturelle comme l'Europe et qu'aucune de ces religions n'est véritablement dominée (c'est ce qui se passe avec l'islam, un peu moins avec les chrétiens qui ont l'habitude d'être manipulés), comme ses grandes religions se confrontent, et bien l'état n'a plus beaucoup de pouvoir. L'Europe ne sait pas trop quoi faire avec ça, sinon métisser pour les dominer.

 

En tout cas ce qui est très clair, c'est une volonté d'étouffer le phénomène religieux en Europe.

 

Ce n'est pas dans le but de créer une civilisation ou pour satisfaire les communautés.

 

Il suffit de voir le choix dans ce PARLEMENT DES RELIGIONS DU MONDE, des religions : ce sont des religions minoritaires qui vont toucher 10 à 15000 personnes dans le monde.

 

La WICCA, par exemple, les gens connaissent-ils son origine ? Un mouvement sectaire, 150 membres environ en France, plus tôt luciférien en France et druidique en Angleterre, férus d'ésotérisme, qui a émergé au XIXe siècle.

 

Toujours au PARLEMENT DES RELIGIONS DU MONDE, sont représentés l'Islam. Mais quel Islam : Chiites, sunnites... ?

 

On met toutes ces religiosités ensemble et on demande à quelques prêtres d'être présents, histoire de donner une légitimité à "la chose"... et cela devient un conseil de sages qu'on pourra consulter de temps en temps histoire de valider une décision déjà prise en amont.

 

La politique des civilisations de l'Europe, ce sera cela : une espèce de "Conseil des sages" issus d'horizons nébuleux qui asservira l'opinion publique. Rien de mieux pour se mettre dans la poche tout le monde et pour s'assurer que cela ne posera aucun problème dans l'avenir

 

Ce que veut le PARLEMENT EUROPÉEN c'est faire dérailler le train des grands courants culturels religieux européen.

 

Devant un ennemi pareil, le Parlement européen prend des gants et utilise doucement l'humanisme consensuel.

 

Aimer universellement les religions pour ce qu'elles sont, c'est mettre sur un pied d'égalité toutes les religions, c'est ne pas séparer le bon grain de l'ivraie et à partir du moment où on aime tout, c'est qu'on n'aime rien. Si l'on considère que toutes les religions se valent, cela veut dire que toutes les religions sont inutiles. Si aucune n'est meilleure que l'autre, c'est qu'elles sont toutes discutables donc toutes inutiles

 

C'est un moyen très efficace sur le long terme, de se séparer complètement du religieux ou en tout cas, de le dominer complètement. Jusqu'à présent la religion était protégée par la sphère privée. L'État ne s'en mêlait pas de la religion. la religion ne devait pas se mêler de l'État. Cela rentrait dans la sphère privée, dans la pratique culturelle intime, elle était protégée. À partir du moment où le public à son droit de regard sur la religion, on vire progressivement, mine de rien, à une religion d'État. C'est le plan maçonnique.

.
.
.
.

.

.
PARLEMENT JUIF EUROPÉEN (16 FÉVRIER 2012)

La séance inaugurale des 120 membres élus
[comme la KNESSET de Jérusalem] du premier Parlement Juif Européen [des délégués de 47 pays différents, certains, donc, ne sont donc pas membres de l’UE], un nouveau forum innovateur où s’exprimeront les idées et les préoccupations des Juifs européens, s’est tenue jeudi 16 février dans le bâtiment du Parlement Européen à Bruxelles
. 
Le projet avait été imaginé par par le président de l’État d’Israël, SHIMON PERES.
 
Au Parlement on va parler de l’antisémitisme, des problèmes de «DÉLÉGITIMISATION D’ISRAËL», du boycott des produits israéliens, discuter et débattre, comme dans un forum.
GUYSEN.COM
.
UN PARLEMENT JUIF EUROPÉEN AVANT LA FIN DE L'ANNÉE
JEUDI 25 AOUT 2011 JUIF.ORG
L’Union juive européenne (EUROPEAN JEWISH UNION, EJU) a annoncé l'élection et l'établissement avant la fin de cette année d'un parlement juif de 120 membres, un organisme qui devrait servir à «rassembler et coordonner les voix des communautés juives à travers le continent européen».
 
«Nombreux sont ceux qui dans le monde juif ont envisagé la création d'un parlement européen juif qui réunirait pensées, croyances et idées et représenterait et exprimerait les préoccupations des juifs d'Europe à l’égard des dirigeants européens et mondiaux»,

explique l’EJU, un organisme voué au renforcement de la vie juive en Europe.

L'idée de la création d'un parlement européen juif a été pour LA PREMIÈRE FOIS ENVISAGÉE IL YA PLUSIEURS ANNÉES PAR LE PRÉSIDENT DE L’ÉTAT D’ISRAËL, SHIMON PERES.

Le parlement juif européen permettrait de s'assurer que les intérêts des communautés juives de l'Est, d’Europe centrale et occidentale soient incluses et convenablement représentés dans cette nouvelle plateforme. Il permettrait de relever les défis et de présenter des réponses innovantes et pertinentes.

Les Juifs résidant dans les pays de l'UE et les pays de la famille de l’EJU auront l'occasion d'être élus et d'élire le Parlement, indépendamment de leur affiliation politique, religieuse ou communautaire.

LES 120 MEMBRES DU PARLEMENT seront des représentants issus de tous les horizons : personnalités publiques, responsables laïcs, hommes politiques, artistes, écrivains, musiciens, animateurs et mentors religieux.
Leur dénominateur commun sera leur identité juive et leur passion à FAIRE AVANCER LES INTÉRÊTS JUIFS À L'ÉCHELON INTERNATIONAL.

Le parlement aura son siège à Bruxelles où se tiendront régulièrement des assemblées générales ordinaires.

La constitution du parlement sera préparée dans la première année par un comité constitutionnel qui sera mis en place immédiatement après les élections et sera composé de membres du parlement.

Le projet de constitution sera soumis à débat, examen et au vote de l'assemblée générale.

Les élections au parlement juif européen seront organisées via Internet, via le site de l’EJU (http://www.eju.org http://www.eju.org) pour permettre une totale transparence et accessibilité à chaque Juif en Europe.
L’EJU invite ceux qui sont intéressés à devenir candidats ou à recommander des candidats à s’inscrire sur la page web des élections.

L’inscription pour les élections a débuté le 15 août et les résultats seront annoncés en octobre.


Dernière édition par Joss le Mar 3 Juil 2012 - 19:06, édité 3 fois
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10510
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

PARLEMENT DES RELIGIONS DU MONDE

Message par Joss le Lun 25 Juin 2012 - 11:52

.
.
.
.

 

 
.
.

 

 

.
Le PARLEMENT MONDIAL DES RELIGIONS DU MONDE, initiative interreligieuse née à Chicago en 1893, prendra ses quartiers à Bruxelles en 2014. La capitale européenne a en effet été retenue par le comité organisateur.
 
L’initiative est pour l’instant soutenue et ENCOURAGÉE PAR LA CONFÉRENCE ÉPISCOPALE DES ÉVÊQUES DE BELGIQUE, le centre El Kalima, le centre Espaces, Axcent, etc. Accéder à la liste complète :
.
.
.

 

.

PARLEMENT MONDIAL DES RELIGIONS DU MONDE


CONSEIL D'ADMINISTRATION
.RRE
RELIGION

Imam ABDUL MALIK MUJAHID
musulmanne
Rabbin MICHAEL BALINSKY
juive
Docteur ANNE BENVENUTI
prêtre de l'Église épiscopale
Madame ANJU BHARGAVA
indoue
Docteur SINGH TARUNJIT BUTALIA
sikh
Révérend ANDRAS CORBAN ARTHEN
paganiste COMMUNAUTÉ EARTH SPIRIT
Monsieur LEWIS CARDINAL
 
Docteur LAWRENCE CARTER
pasteur baptiste
Madame PHYLLIS CUROTT
prêtresse WICCAN «new-âge sataniste» (VOIR ARTICLE INFO-SECTES)
Monsieur KIRIT DAFTARY
ANUVIBHA
Imam KHALID GRIGGS
musulmanne
Madame JANAAN HASHIM
musulmanne
Docteur ROBERT C. HENDERSON
BAHA'IS
Monsieur NARESH JAIN
hindouïste
Madame GINNY K. JOLLY
Sikh
Docteur SOLOMON H. KATZ
 
Docteur LEO D. LEFEBURE
prêtre catholique
Docteur MARY NELSON
évangélique
Révérend ELLEN GRACE O'BRIAN
Kriya Yoga
Père Docteur JOHN PAWLIKOWSKI
prêtre catholique
Monsieur CHRISTOPHER PETERS
nations tribales indiennes
Révérend Dr. SHANTA D. PREMAWARDHANA
pasteur baptiste
Docteur ANANTANAND RAMBACHAN
hindouïste
Rabin BRANT ROSEN
juive
Docteur ROBERT P. SELLERS
baptiste
Madame KATHE SCHAAF
féministe
Docteur MOHAMMAD A. SIDDIQI
musulmanne
SARDAR KULDEEP SINGH
sikh
VEN HEENBUNNE KAUNDINYA MAHA THERA
bouddhiste
.
.
.
JUILLET 2012 - ESPLANADE DES RELIGIONS BUSSY-SAINT-GEORGES 77
 
 
C'est une première mondiale, la ville de Bussy-Saint-Georges a décidé de regrouper sur une même place, un ancien terrain agricole, la quasi totalité des lieux de culte de sa commune, hormis l'église catholique qui dispose de Notre Dame du Val. Cette ville champignon de Seine-et-Marne est en pleine expansion et doit donc résoudre cette épineuse question des lieux de cultes pour ses différentes communautés religieuses. Le nombre d'habitants a été multiplié par onze à Bussy-Saint-Georges en quinze ans (entre 1990 à 2005). La moitié des 21.000 habitants sont d'origine étrangère, majoritairement d'Asie.
 
 
Ce projet, unique en Europe, vaut à la commune d'être CLASSÉE AU PATRIMOINE RELIGIEUX DE L'UNESCO
 .
 .
 .

.
 
.

CELA FAIT AUSSI PARTIE DES RÉCENTES PRÉCONISATIONS DU CONSEIL DE L’EUROPE ?
Effectivement, le Conseil de l'Europe invite toutes les autorités locales à adapter dans un champ particulier d'intervention ses orientations fondamentales en matière de dialogue interculturel : la diversité culturelle est un atout économique, social et politique et un donné dont il convient de prendre conscience et de déployer les potentialités en vue d'en tirer tous les fruits ; le dialogue entre les cultures se fonde sur sur le respect des droits de l'homme, de la démocratie et de l'État de droit.
HUGUES RONDEAU, maire radical de BUSSY-SAINT-GEORGES

http://info.forumdescommunes.fr/cities/671/documents/news_documents_1_19260.pdf

.
.
.
JUILLET 2012
JOURS FÉRIÉS DÉCHRISTIANISÉS
.
La proposition émane de l'Association nationale des directeurs des ressources humaines. Elle concerne la SUPPRESSION DE L'ASCENSION, DU 15 AOÛT ET DU LUNDI DE PENTECÔTE.

C'est une proposition choc que vient de faire
l'ASSOCIATION NATIONALE DES DIRECTEURS DES RESSOURCES HUMAINES (ANDRH) : permettre aux salariés de remplacer des jours fériés chrétiens par d'autres, à leur convenance.

Le vocabulaire utilisé par l'ANDRH n'est cependant pas anodin au regard de la sensibilité de certains chrétiens, puisque la proposition indique ni plus ni moins que trois jours fériés instaurés en raison de fêtes chrétiennes ; le jeudi de l'ASCENSION, le lundi de la PENTECÔTE et l'ASSOMPTION seraient «banalisés».

Cette proposition relève de la diversité des religions au sein des entreprises, afin de permettre à chacun de choisir qui, une fête musulmane qui, une fête juive. En revanche, les fêtes chrétiennes qui pourraient être «zappées» par les entreprises sont très précisément ciblées : il s'agit du 15 août, du jeudi de d'Ascension et du lundi de la Pentecôte que JEAN-PIERRE RAFFARIN avait tenté de passer à la trappe.

Au travers d'un accord entreprise par entreprise, ces journées seraient «échangées» contre d'autres. «Six jours fériés existent, souligne l'ANDRH. Ainsi, lorsque les fêtes religieuses des autres confessions arrivent, les salariés relevant de celles celles-ci ont tendance à demander des autorisations d'absence au nom de leurs propres convictions.»

.
DES JOURS FÉRIÉS, FACTEURS DE COHÉSION SOCIALE

En vertu de cette proposition, resteraient donc Noël, le lundi de Pâques et la Toussaint qui selon l'ANDRH revêtent «une forte dimension sociétale». Les conserver «constitue donc un facteur de cohésion sociale», martèle l'association qui veut par cette mesure non seulement accroître le sentiment d'équité mais aussi favoriser la compétitivité et la productivité. En clair, éviter que les fêtes religieuses non chrétiennes ne s'ajoutent au calendrier des fêtes chrétiennes.

Plus largement, elle a demandé, lors de son congrès national ce vendredi matin, l'ouverture d'un débat national sur le positionnement des jours fériés. Présent ce vendredi au congrès, le ministre du Travail, MICHEL SAPIN, a recommandé aux entreprises «d'agir sur ce sujet avec beaucoup de prudence». Un sujet sur lequel le gouvernement souhaite agir à pas comptés.

.
De son côté, Monseigneur BERNARD PODVIN, PORTE-PAROLE DE LA CONFÉRENCE DES ÉVÊQUES DE FRANCE a assuré vendredi matin sur Europe 1 que :
 
.
«les catholiques ne se sentent nullement propriétaires d'un calendrier».
«La République est laïque. C'est elle qui, en fonction du droit du travail, a posé les jours fériés. La signification religieuse, nous y sommes attachés, mais le respect de la diversité, c'est certainement une des sources de paix de la société»,
a-t-il insisté.
.
DIFFICILE ORGANISATION POUR LES ENTREPRISES

La tentative de suppression du lundi de la Pentecôte pour financer une journée de solidarité envers les personnes âgées, qui connaît un succès relatif, laisse augurer de ce projet... Se pose aussi la question de la difficile organisation de cette mise en place au sein des entreprises.

Le
PORTUGAL, pourtant pays de forte tradition catholique, a, lui, prévu de supprimer tout bonnement plusieurs jours fériés chrétiens. Le Portugal et le Saint-Siège sont ainsi parvenus à un accord en mai pour la suppression de deux jours fériés religieux à partir de 2013. Il s'agira de la FÊTE-DIEU, 60 jours après Pâques, dont la «célébration est déplacée au dimanche suivant» et la TOUSSAINT, le 1er novembre.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2012/06/29/01016-20120629ARTFIG00422-les-drh-revent-de-jours-feries-distincts-par-communautes.php
.
 https://lh4.googleusercontent.com/-aTKsf7H325g/T8eqqSQH97I/AAAAAAAALVs/i3JOP877Hgc/s144/zji4a9od.jpghttps://lh4.googleusercontent.com/-aTKsf7H325g/T8eqqSQH97I/AAAAAAAALVs/i3JOP877Hgc/s144/zji4a9od.jpghttps://lh4.googleusercontent.com/-aTKsf7H325g/T8eqqSQH97I/AAAAAAAALVs/i3JOP877Hgc/s144/zji4a9od.jpg


Dernière édition par Joss le Mar 3 Juil 2012 - 19:08, édité 7 fois
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10510
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: VERS LE SYNCRETISME ?

Message par Joss le Ven 29 Juin 2012 - 14:49

jours fériés déchristianisés

La proposition émane de l'Association nationale des directeurs des ressources humaines. Elle concerne la suppression de l'Ascension, du 15 août et du lundi de Pentecôte.

C'est une proposition choc que vient de faire
l'Association nationale des directeurs des ressources humaines (ANDRH)): permettre aux salariés de remplacer des jours fériés chrétiens par d'autres, à leur convenance.

Le vocabulaire utilisé par l'ANDRH n'est cependant pas anodin au regard de la sensibilité de certains chrétiens, puisque la proposition indique ni plus ni moins que trois jours fériés instaurés en raison de fêtes chrétiennes; le jeudi de l'Ascension, le lundi de la Pentecôte et l'Assomption seraient «banalisés».

Cette proposition relève de la diversité des religions au sein des entreprises, afin de permettre à chacun de choisir qui, une fête musulmane qui, une fête juive. En revanche, les fêtes chrétiennes qui pourraient être «zappées» par les entreprises sont très précisément ciblées: il s'agit du 15 août, du jeudi de d'Ascension et du lundi de la Pentecôte que Jean-Pierre Raffarin avait tenté de passer à la trappe.

Au travers d'un accord entreprise par entreprise, ces journées seraient «échangées» contre d'autres. «Six jours fériés existent, souligne l'ANDRH. Ainsi, lorsque les fêtes religieuses des autres confessions arrivent, les salariés relevant de celles celles-ci ont tendance à demander des autorisations d'absence au nom de leurs propres convictions.»
Des jours fériés, facteurs de cohésion sociale

En vertu de cette proposition, resteraient donc Noël, le lundi de Pâques et la Toussaint qui selon l'ANDRH revêtent «une forte dimension sociétale». Les conserver «constitue donc un facteur de cohésion sociale», martèle l'association qui veut par cette mesure non seulement accroître le sentiment d'équité mais aussi favoriser la compétitivité et la productivité. En clair, éviter que les fêtes religieuses non chrétiennes ne s'ajoutent au calendrier des fêtes chrétiennes.

Plus largement, elle a demandé, lors de son congrès national ce vendredi matin, l'ouverture d'un débat national sur le positionnement des jours fériés. Présent ce vendredi au congrès, le ministre du Travail, Michel Sapin, a recommandé aux entreprises «d'agir sur ce sujet avec beaucoup de prudence». Un sujet sur lequel le gouvernement souhaite agir à pas comptés.

De son côté, Mgr Bernard Podvin,
porte-parole de la Conférence des évêques de France a assuré vendredi matin sur Europe 1 que «les catholiques ne se sentent nullement propriétaires d'un calendrier». «La République est laïque. C'est elle qui, en fonction du droit du travail, a posé les jours fériés. La signification religieuse, nous y sommes attachés, mais le respect de la diversité, c'est certainement une des sources de paix de la société», a-t-il insisté.
Difficile organisation pour les entreprises

La tentative de suppression du lundi de la Pentecôte pour financer une journée de solidarité envers les personnes âgées, qui connaît un succès relatif, laisse augurer de ce projet... Se pose aussi la question de la difficile organisation de cette mise en place au sein des entreprises.

Le
Portugal, pourtant pays de forte tradition catholique, a, lui, prévu de supprimer tout bonnement plusieurs jours fériés chrétiens. Le Portugal et le Saint-Siège sont ainsi parvenus à un accord en mai pour la suppression de deux jours fériés religieux à partir de 2013. Il s'agira de la Fête-Dieu, 60 jours après Pâques, dont la «célébration est déplacée au dimanche suivant» et la Toussaint, le 1er novembre
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2012/06/29/01016-20120629ARTFIG00422-les-drh-revent-de-jours-feries-distincts-par-communautes.php
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10510
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: VERS LE SYNCRETISME ?

Message par gerardh le Ven 29 Juin 2012 - 20:38

________

Bonjour,

Nous allons, en effet et hélas, vers le syncrétisme universel. Mais le Seigneur en délivrera les vrais croyants.


________

gerardh
Installé
Installé

Nombre de messages : 119
Date d'inscription : 07/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: VERS LE SYNCRETISME ?

Message par Joss le Sam 30 Juin 2012 - 8:25

Le drame, c'est que très peu le voient et tout le monde s'en fout. Je donne pas plus de 20 ans pour que le christianisme (toutes dénominations confondues) ait pratiquement disparu)

Je relisais hier HILDEGARDE DE BINGEN :

"Ils [chrétiens] voudront encore être considérés du peuple ; mais ne cherchant point à le rendre heureux, ils ne recevront plus ni honneur ni respect. De là il arrivera que les rois et les chefs du grand nombre de pays jusque-là soumis à l'Empire [chrétien]s'en détacheront pour ne plus s'y laisser assujettir. Et ainsi s'en ira-t-il en pièces. Car chaque nation, chaque peuple se choisira alors un souverain particulier [un Dieu perso] , en disant «que la grande étendue de l'Empire était devenue moins une gloire qu'une charge pour les sujets.»

" il arrivera un temps où le Souverain Pontife verra son pouvoir temporel tellement réduit en comparaison du passé, qu'il lui sera à peine accordé de conserver Rome et quelques domaines des environs"
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10510
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: VERS LE SYNCRETISME ?

Message par Joss le Mar 3 Juil 2012 - 19:13

EN FRANCE
La Laïcité est un des piliers de la constitution française. Sa remise en cause est toujours sujette à des controverses acharnées
LES JOURS DES FÊTES RELIGIEUSES ET LES CONCOURS ADMINISTRATIFS
les seules fêtes religieuses qui sont des jours fériés sont des fêtes catholiques. La commission Stasi avait proposé 2 nouveaux jours fériés pour le Kippour Juif et L'Aïd Musulman. Les députés n'ont pas retenu cette proposition. Par conséquent il n'est pas légal de prétexter un de ces jours de fête pour ne pas se rendre au travail ou participer à un concours.
Cependant, suite à la pression de différentes autorités religieuses le gouvernement établit chaque année une liste de jours protégés pour lesquels il est demandé, dans la mesure du possible, de ne pas organiser de concours par exemple
les deux religions principales françaises de plusieurs millions de membres sont le catholicisme et l'islam. les fêtes religieuses catholiques sont déjà incluses dans la liste des jours fériés, le gouvernement a donc rajouté des fêtes musulmanes.
Pour pouvoir inclure aussi des fêtes juives il a fallu aussi négocier avec les religions qui ont, à l'instar du judaïsme, quelques centaines de milliers de membres en France, et donc rajouter en plus des fêtes juives, les fêtes arméniennes, les fêtes orthodoxes rite julien, orthodoxes rite grégorien.
Plus récemment les bouddhistes ont demandé eux aussi d'avoir des jours protégés.
Compte tenu de ce nombre important de religions, il a été négocié un maximum de 3 jours par religion. Il s'agit de
1. la Théophanie, du Grand Vendredi Saint, de l'ascension pour les orthodoxes
2. la Nativité, les Saints Vartanants, la Commémoration du 24 avril pour les arméniens
3. Al Mawlid Ennabi, l'Aïd El Fitr, l'Aïd El Adha pour les musulmans
4. Chavouot (Pentecôte), Roch Hachana (Jour de l’an), Yom Kippour (Jour du Grand pardon) pour les juifs
5. la Fête du Vesak (« jour du Bouddha ») plus la veille et le lendemain pour les bouddhistes
Comme les orthodoxes français respectent 2 calendriers différents, au jour de la théophanie julienne s'ajoute un jour de théophanie grégorienne
Les juifs ont demandé et obtenu, ensuite une extension de Chavouot et Roch Hachanna sur 2 jours chacun. les jours interdits commençant la veille au soir, cela représente 10 jours banalisés
Soit au total 22 jours maximums s'ajoutant aux 10 jours fériés traditionnels français ce qui commence réellement à poser des difficultés pour l'organisation des plannings
De plus l'égalité entre les citoyens n'est pas respectée, les laïcs français, très largement majoritaires ne bénéficient d'aucun droit supplémentaire
Mais, comme toujours, ces entorses à la laïcité visant à obtenir la paix sociale, sont vaines faces à toujours plus d'exigences des religieux. Ainsi, Haïm Nisenbaum, porte-parole des loubavitchs de Paris, communauté juive ultra-orthodoxe, explique qu'il y a treize journées de fête chaque année pour lesquelles s'appliquent les interdictions. Or, seules cinq ont été retenues par la circulaire gouvernementale5. cette dernière exigence a été rejetée par le gouvernement. Ainsi, par exemple, la fête de la pâque juive Pessah n'est pas protégée, alors que les juifs en demandent 2 jours banalisés.
Par exemple le calendrier 2011 est fixé ainsi
DEMANDES SUPPLÉMENTAIRES DE LA COMMUNAUTÉ JUIVE POUR LES CONCOURS AUX GRANDES ÉCOLES
Le site mediapart révèle le 12 avril 2011, que sur demande expresse du rabbin Haïm Korsia, aumônier général de l'Armée de l'Air et proche de Nicolas Sarkozy, une dérogation supplémentaire est accordée aux juifs intégristes. Alors que 13.000 autres candidats au concours plancheront le 20 avril dès 8 heures du matin, une dizaine d'étudiants juifs, en ayant fait la demande, seront confinés jusqu'au soir sous étroite surveillance afin qu'aucune information concernant le concours de la journée ne leur parvienne. Ils débuteront leur épreuve à 22 heures et la termineront à 2 heures du matin. Ils assisteront au deuxième jour d'examen le lendemain, à 8 heures du matin. Le système est censé être identique le 26 avril6.
En plein débat sur la Laïcité ce point fait scandale7 Philippe Bilger dénonce, une Laïcité à deux vitesse qui renforce le sentiment de stigmatisation de la communauté musulmane et demande l'annulation de cette pratique autorisée qui plus est, en catimini : " parce qu'on ne saurait tolérer que l'État détruise en catimini ce qu'il affiche publiquement et qui a pour le moins offensé une partie de la communauté musulmane" 8
« C'est une bombe », écrit le responsable d'Al-Kanz, un portail internet dédié aux consommateurs musulmans. Le blogueur, qui revendique « l'accommodement raisonnable », considère que cela tombe très mal pour le gouvernement : C'est grave, c'est insultant, on ne peut pas défoncer les musulmans sous prétexte qu'ils videraient la laïcité et faire cela par ailleurs. C'est catastrophique… pour les juifs eux-mêmes. Cela va venir alimenter l'idée de complot, le fait qu'on dise qu'ils ont le bras long. Et en même temps, pour les musulmans, c'est un soulagement. Depuis le début, on dit qu'on ne veut pas de passe-droit, qu'on n'est pas en train de tester la République et la laïcité. Là, on voit très bien le deux poids, deux mesures. On laisse parler les faits. Qui aujourd'hui peut dire que ce n'était pas un débat sur l'islam ? » 9
Laurent Joffrin, imagine le tollé si "les bénéficiaires de ce petit passe-droit aient été, non des fondamentalistes juifs, mais des fondamentalistes musulmans." 10
Arielle Schwab, présidente de l'Union des étudiants juifs de France (UEJF) s'inquiète de ce débat pouvant nourrir l'antisémitisme en France "Cette actualité a eu un autre écho inquiétant : la mise en concurrence des communautés religieuses. Une communauté juive privilégiée face à une communauté arabo-musulmane stigmatisée. L'éternelle théorie du deux poids deux mesures." 11
Devant l'ampleur des protestations 12,13 14,15 , ce concours décalé sera finalement annulé
Cependant le 1er juillet 2011 Claude Guéant semble, de nouveau céder à ces exigences supplémentaires de la communauté juive, car il déclare qu’il lui apparaissait « opportun que les fêtes juives de Pessah puissent être prises en compte dans le fonctionnement des administrations et des services publics »16. ce qui représente 8 jours interdits supplémentaires accordés à la religion juive. Le ministre n'a pas précisé s'il allait faire de même pour les 5 autres religions afin d'être équitable. Par exemple, à partir de 2017 et pendant quelques années le Ramadan tombera à l'époque des concours or il n'est pas pris en compte par la république. 11 jours par religion, au total cela pourrait représenter donc 66 jours interdits et donc rendre l'organisation des concours très problématiques. En effet de nombreuses fêtes dont la Pessah juives se déroulent en avril et mai. période ou tous les concours sont organisés. Interdire des dates supplémentaires signifierait faire plusieurs concours en même temps ce qui pénalise les étudiants qui devraient alors, faire des choix. Les critiques sont vives. Al Kanz dit que la Laïcité vise seulement les musulmans17.L’hebdomadaire Marianne pense que Guéant piétine la Laïcité et conclut ainsi : " Il reste encore aux hindous, aux sikhs ou aux animistes de déposer leurs revendications à l’Élysée. À force, il n’y aura plus que le 29 février où on pourra organiser des examens." 18

http://fr.wikipedia.org/wiki/Accommodement_raisonnable
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10510
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: VERS LE SYNCRETISME ?

Message par giorgino le Mar 3 Juil 2012 - 22:12

Joss ,
la phrase de Hildegarde est incomplète . Le mondialisme caresse l' idée d'un synchrétisme aussi , forme religieuse du métissage encouragé . Une fois l' humanité avec moins de repère , il lui sera plus facile d'organiser les bases d'un gouvernement mondial dont les médias presque clandestins nous informent .

giorgino
Installé
Installé

Nombre de messages : 164
Date d'inscription : 14/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: VERS LE SYNCRETISME ?

Message par Joss le Dim 5 Aoû 2012 - 7:01

J'ai découvert une infomation interessante : le le lien qui existe entre Monseigneur WILLIAM LEVADA, Préfet de la congrégation pour la doctrine de la foi et l'uri (ONG des NATIONS UNIES)

..... Ce qui explique "Le PARLEMENT MONDIAL DES RELIGIONS DU MONDE, initiative interreligieuse née à Chicago en 1893, prendra ses quartiers à Bruxelles en 2014."

et :

L’initiative est pour l’instant soutenue et ENCOURAGÉE PAR LA CONFÉRENCE ÉPISCOPALE DES ÉVÊQUES DE BELGIQUE, le centre El Kalima, le centre Espaces, AXCENT, etc.





Monseigneur WILLIAM LEVADA, Préfet de la congrégation pour la doctrine de la foi de 2009 à 2012,
est un fervent promoteur d'une religion unifiée et apporte son concours actif à l'
uri (UNITED RELIGIONS INITIATIVE), , une sorte d’ONU des religions.



Sur la photo ci-contre, nous pouvons voir WILLIAM LEVADA en compagnie de hauts responsables de l’URI lors d’une réception donnée au VATICAN en mars 2006 (http://www.uri.org) sur invitation de BENOÎT XVI.

Dans son diocèse de SAN FRANCISCO, WILLIAM LEVADA s’est également illustré en défendant le droit des homosexuels à vivre en couple mais refuse la communion aux militants «pro-choice».

L’ uri regroupe des CHRÉTIENS, des JUIFS, des MUSULMANS, des HINDOUS, des SIKHS, des BAHA’IS, des ZOROASTRIENS, des disciples du NEW AGE et de la WICCA (MOUVEMENT NÉO-PAÏEN PRATIQUANT LA SORCELLERIE), etc.

L’UNITED RELIGIONS INITIATIVE (uri) est Le porte-étendard du syncrétisme. En 1995, l’évêque presbytérien de Californie William Edwin Swing annonce publiquement son désir de créer
l’uri. Sur l’autel de la cathédrale Grace de SAN FRANCISCO, il a posé une coupe recueillant les eaux de fleuves sacrés comme celles du GANGE, de l’AMAZONE, de la MER ROUGE, du JOURDAIN. L’uri naît en 1996. En novembre 2002, CHARLES GIBBS, son secrétaire exécutif, déclare que depuis 1996 l’uri
est passée d’une petite structure recensant seulement 55 à 15 000 personnes appartenant à 88 confessions et 46 nations différentes. L’uri émane des plans de la Théosophie d’unification des croyances. La Théosophie, secte luciférienne liée à tous les mouvements NEW AGE et qui publie entre autres la revue Lucifer, a été créée aux ÉTATS-UNIS en 1875 par HÉLÉNA PETROVNA BLAVATSKY (1831-1891), mystique russe, adepte du tantrisme, de la magie sexuelle, qui prétend détenir des pouvoirs occultes, et le colonel HENRY STEEL
OLCOTT (1832-1907) qui en est le premier président. Les théosophes croient en des Maîtres de l’Univers qui se seraient réincarnés pour faire connaître la sagesse divine et attendent la venue de l’INSTRUCTEUR MONDIAL, réincarnation du Seigneur MAITRAYA, qui doit sauver le monde.


LE LIEN A DISPARU MAIS LE TEXTE DE 2006 RESTE ( l'URI, avait mentionné leur participation du Vatican et une audience avec le Pape pour l'un de leurs dirigeants) TRADUCTION GOOGLE :

Directeur exécutif Réflexions: URI une Présence interconfessionnel au Vatican
Écrit par Charles Gibbs
Thursday, 30 Mars 2006

Chers amis, salutations de l'amour et la paix.


Je vous écris ceci à 37.000 pieds que je vole de Rome à Londres pour la première étape d'un long voyage de retour à San Francisco.
Pour la semaine passé, j'ai eu le privilège d'être à Rome représentant l'URI dans le cadre d'un groupe interconfessionnel de San Francisco. D'autres dans le groupe comprenait Iftekhar Hai, Doug Kahn, Rita Semel, et le projet de loi et Swing Marie. Nous sommes allés à Rome à l'invitation de William Levada, avec lesquels beaucoup d'entre nous avaient travaillé en étroite collaboration au cours de sa décennie, plus que l'archevêque catholique romain de San Francisco .

Peu de temps après le cardinal Joseph Ratzinger est devenu pape Benoît XVI, il a nommé archevêque Levada pour le remplacer en tant que Préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, la position de numéro deux de l'autorité du Vatican après le pape. Archevêque Levada, le plus haut du classement catholique américaine jamais, a invité ses collègues interconfessionnelles à venir à Rome à cette époque pour un consistoire
pour la création des Cardinaux, au cours de laquelle il serait élevée de l'archevêque le cardinal, de rejoindre le collège d'élite de cardinaux, dont les membres, c'est à dire le cardinal Levada, sont " non seulement des collègues avec [le Pape] dans la mission de l'unité de l'Eglise, mais aussi des témoins de sa catholicité, appelé comme nous sommes venus du monde entier. " Le Collège des Cardinaux est également l'organisme responsable de l'élection d'un nouveau pape.

Au cours d'une semaine de cérémonies religieuses extraordinaires, le pape Benoît a créé 15 nouveaux cardinaux provenant de nombreuses parties du monde, y compris la Corée, le Venezuela, la Pologne, l'Espagne, le Ghana et les Philippines. Chacun de ces nouveaux cardinaux a été soutenue par les délégations de leurs pays d'origine.

Mais la délégation de San Francisco a été la seule délégation interconfessionnelle, y compris les épiscopaliens, orthodoxe grecque, les juifs, les luthériens, les musulmans et, bien sûr, les catholiques romains, avec une présence forte à l'URI de base.

[...]

Enfin, le dernier jour à Rome, nous avons eu une audience avec le pape Benoît XVI. Après tant de cérémonies solennelles dans les jours précédents, ce merveilleux moment ressemblait plus à un diplôme.
Le pape a salué chacun des cardinaux et quelques membres choisis de leurs délégations, sous les acclamations, les chants et les grands chanteurs parmi les fidèles.
Sur le chemin, nous avons eu l'occasion d'approfondir la communauté au cours de nombreux repas festifs, ainsi que quelque temps pour voir une partie de la beauté antique et moderne de Rome.

Nous,les membres de la délégation interconfessionnelles Cardinal Levada, ont eu le privilège de découvrir et d'être une partie de l'histoire dans la fabrication.
Non seulement nous étions présents pour voir plus haut du classement américain catholique romaine dans l'histoire - William Levada, ancien archevêque de San Francisco et ami - installé dans une position de grand honneur et une grande responsabilité et l'autorité, nous étions, de tout ce que nous pourrions apprendre, le première délégation interreligieuse de participer à un consistoire ........

Le Père JAMES CHANNAN l'un des fondateurs de l'URI :

Père James Channan, URI et le Pakistan coordonnateur régional, est un prêtre catholique et directeur du Centre de la Paix de l'Ordre Dominican au Pakistan. En tant que leader interreligieux et catholique, le Père. Channan a été régulièrement consulté sur les questions religieuses par le gouvernement du Pakistan et des conférences sur la paix entre les religions dans le monde entier. Il est l'auteur du dialogue musulmane chrétienne au Pakistan et en reçoit une large couverture médiatique pour son travail.
Père Channan titulaire d'un diplôme licencié de l'Institut pontifical pour les études islamiques et de langue arabe à Rome et une maîtrise en counseling de l'Emmanuel College à Boston, MA.
Père Channan servi Consulteur du Conseil Pontifical pour le Dialogue Interreligieux, sous le pape Jean-Paul II à partir de 1985 jusqu'en 1995, et comme consulteur de la Commission du Vatican pour les relations religieuses avec les musulmans de 1999 à 2004.
Il a également servi pendant 17 ans comme Secrétaire exécutif de la Commission catholique nationale évêques pour Christian Dialogue musulman.
Père Channan est un membre fondateur de l'URI et le Pakistan et organisé URI de 1500 mile "Voyage pour la paix", de Karachi à Khyber en 2000. Il a servi en tant que coordinateur régional URI dans le pays depuis 2002.
U.R.I.





.

.

.
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10510
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: VERS LE SYNCRETISME ?

Message par Joss le Mer 8 Aoû 2012 - 12:09

NOUVELLE DECOUVERTE : LES LIENS ENTRE VATICAN (voir plus haut), l'O.N.U. (voir plus haut), l'U.R.I. (UNITED RELIGIONS INITIATIVE) et "Le PARLEMENT MONDIAL DES RELIGIONS DU MONDE, initiative interreligieuse née à Chicago en 1893, prendra ses quartiers à Bruxelles en 2014." (voir plus haut) :



LIENS ENTRE L’uri ET LE PARLEMENT DES RELIGIONS DU MONDE (qui s'installe à BRUXELLES EN 2014) :



L'uri a le soutien tacite ou une coopération active de la plupart des autres actifs interconfessionnelles organisations, y compris le Forum du Millénaire, 36, le Centre international interreligieux, 37 du Conseil pour un PARLEMENT DES RELIGIONS DU MONDE, 38 les Associés Global Education, 39 l'Interfaith Center de New York, 40 l'Interfaith Youth Corps, 41, le Temple de la Compréhension, 42, le réseau nord-américain interconfessionnel, l'Association internationale pour la liberté religieuse, le monde de religions Congrès, le Conseil de paix et de la Conférence mondiale sur la religion et Peace.43

SOURCE

Contrairement à JEAN-PAUL II :


Depuis lors, le VATICAN a réaffirmé son opposition à l'uri. Dans une lettre de 1999 à Juin examen HOMILETIC & PASTORAL, un magazine pour les prêtres catholiques, le Père CHIDI DENIS ISIZOH du CONSEIL PONTIFICAL POUR LE DIALOGUE INTERRELIGIEUX a déclaré :

«Le syncrétisme religieux est une erreur théologique C'est pourquoi le CONSEIL PONTIFICAL POUR LE DIALOGUE INTERRELIGIEUX n'approuve pas l'uri. UNITED RELIGIONS INITIATIVE et ne fonctionne pas avec elle».

Comme
le SAN FRANCISCO CHRONICLE a rapporté en Juin 2000, «Swing a révélé que
le VATICAN ne voulait rien à voir avec son organisation».

SOURCE


On assiste à un volte-face radical avec BENOÎT XVI :


Monseigneur WILLIAM LEVADA, Préfet de la congrégation pour la doctrine de la foi de 2009 à 2012, est un fervent promoteur d'une religion unifiée et apporte son concours actif à l'uri(UNITED RELIGIONS INITIATIVE),ONG des NATIONS UNIES


*Sur la photo ci-contre, nous pouvons voir WILLIAM LEVADA en compagnie de hauts responsables de l’URI lors d’une réception donnée au VATICAN en mars 2006 (http://www.uri.org) sur invitation de BENOÎT XVI.
https://docs.google.com/document/d/1R9c5p6o4ttn-v73ESaDDeEzbkmMYqW6ha0iA-o18smg/edit
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10510
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: VERS LE SYNCRETISME ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum