MARTHE ET MARIE

3ème dimanche de l'Avent

Aller en bas

3ème dimanche de l'Avent

Message par père JEAN le Mar 7 Déc 2010 - 13:36



La Bonne Nouvelle annoncée aux pauvres...


Textes bibliques : Lire


Dimanche dernier, nous avons entendu la prédication de Jean Baptiste. Son message était dérangeant pour les autorités en place. Comme cela arrive souvent en pareille circonstance, il a été arrêté et mis en prison. N'ayant plus aucun contact avec ce Jésus qu'il annonçait, il ne pouvait que s'appuyer sur ses disciples. Il était de plus en plus intrigué car ce qu'il entendait dire de lui ne correspondait pas à ce qu'il avait annoncé. Rappelons-nous : Jean Baptiste avait présenté "celui qui vient" comme un juge redoutable, avec la hache à la main pour déraciner les pécheurs et les jeter au feu. La seule issue pour échapper à cette catastrophe, c'était de recevoir le baptême qu'il proposait. Ce n'était pas encore le baptême chrétien mais simplement le signe d'un engagement résolu vers la conversion.


Or, avec Jésus, c'est tout autre chose qui se passe. Nous sommes loin du jugement redoutable. Au lieu d'utiliser la manière forte, il se proclame "doux et humble de cœur". Il fait bon accueil aux pécheurs et il va jusqu'à leur pardonner. Alors, Jean Baptiste ne comprend pas. Il est complètement désemparé par cette attitude de celui qu'il avait annoncé. Et c'est pour cette raison qu'il envoie ses disciples pour leur poser la question de confiance : "Es-tu celui qui doit venir ou devons-nous en attendre un autre ?


En écoutant cette question de Jean Baptiste, chacun de nous peut penser à ceux qui doutent, ceux qui sont dans l'épreuve. Beaucoup sont désemparés par la violence, les catastrophes, la pauvreté grandissante. Alors, nous entendons cette question : Où est-il votre Dieu ? que fait-il ? Et c'est à ce moment-là qu'il nous faut ouvrir nos yeux et surtout notre cœur : non Dieu n'est pas absent. Il est présent dans tous les gestes de partage et de solidarité. Il est là quand on va visiter une personne malade. Quand des familles font un chemin de réconciliation, c'est lui qui est là. Quand des SDF sont mis à l'abri du froid, c'est encore lui.
Et c'est là qu'il nous faut réentendre la parole de Jésus : "Allez rapporter à Jean ce que vous voyez et entendez : Les aveugles voient, les boiteux marchent, les morts ressuscitent et la bonne nouvelle est annoncée aux pauvres". Ces aveugles qui retrouvent la vue, ce sont ceux qui étaient aveuglés par la haine ou l'indifférence. Ils étaient fermés à Dieu et aux autres. En accueillant dans leur vie celui qui est "la Lumière du monde", ils apprennent à voir les autres avec le regard même de Dieu, un regard plein d'amour et de miséricorde. Eux qui étaient "boiteux" peuvent aller vers leurs frères et surtout se mettre en route à la suite du Christ vers le Père. Les sourds entendent les appels du Christ à se convertir, à revenir à Dieu et à aller vers les autres. La bonne nouvelle est annoncée aux pauvres : Désormais ils ne sont plus des exclus. Ils sont enfants de Dieu au même titre que les autres et ils retrouvent toute leur dignité.


Aujourd'hui encore, le Seigneur continue à réaliser des merveilles pour les hommes et les femmes de ce temps. Il vient nous guérir de la lèpre du péché et nous apporter la vie qui n'aura pas de fin. Sa venue a été pour notre monde le point de départ d'une grande espérance. C'est une réponse à tous les pessimistes qui ne voient que le mal. Tout l'évangile nous dit que Dieu n'abandonne pas son peuple. Il nous invite à nous laisser conduire par lui en toute confiance. Il attend de nous que nous lui ouvrions les mains pour tout recevoir de lui. A notre tour, nous pourrons les tendre pour partager avec ceux qui nous entourent. Avec lui, nous pourrons nous faire le prochain de celui qui a faim et froid, celui qui est seul et qui compte sur une main tendue. C'est à nous de faire marcher les boiteux, d'éclairer les aveugles, de donner la parole à ceux et celles qui ne l'ont jamais. C'est à nous de servir les pauvres et de leur annoncer la bonne nouvelle.


Jean Baptiste était tout orienté vers la venue du Messie puis il s'est retiré pour donner toute sa place à Jésus : "il faut que lui grandisse et que moi je décroisse." Aujourd'hui, nous pensons à tous ceux et celles qui ont parlé et agi au nom du Seigneur. Beaucoup ont quitté leur famille et leur pays pour proclamer que Jésus Christ est Seigneur. Certains l'ont fait au péril de leur vie. Notre mission de chrétiens baptisés et confirmés nous provoque nous aussi à aller vers les autres et à œuvrer pour faire advenir le Royaume de Dieu. Dans ce Royaume, tous, grands et petits, bien portants et malades, étrangers et orphelins, prendront place au même festin sans distinction.


Jésus Fils de Dieu, nous te rendons grâce : chaque dimanche, tu es notre Noël, car chaque dimanche, tu viens partager notre vie. C'est toi que nous allons recevoir comme l'Emmanuel, Dieu avec nous, Dieu avec l'humanité. Béni sois-tu pour cette tendresse que tu ne cesses de nous manifester. Amen
D'après diverses sources



avatar
père JEAN
Membre actif
Membre actif

Masculin Nombre de messages : 650
Age : 73
Localisation : Rodez
Date d'inscription : 05/06/2010

http://www.puiseralasource.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum